Articles

Affichage des articles du 2020

A tire d'elle -1973

Image
Enfin, un roman ado qui parle de mon époque ! J'étais pourtant très jeune en 1973 (pré-ado dirait-on aujourd'hui...) mais j'ai retrouvé l'ambiance de ma jeunesse, sans réseaux sociaux, sans portable, sans  peur de sortir le soir....mais aussi avec les mêmes préoccupations et occupations que les ados d'aujourd'hui : l'avenir, la première fois, la musique, la famille, l'alcool, la drogue, les relations avec les parents, le lycée, les profs,...!
Car oui parfois je trouve qu'on en fait un peu trop sur les ados de maintenant : nous avions les mêmes hormones que je sache :)
Pascal Ruter dépeint dans ce roman la vie d'une petite ville de province en 1973. C'est Solweig qui raconte : elle va entrer en seconde mais pas Valentin, son ami de toujours, qui lui va suivre une formation d'apprenti mécanicien et va fonder un groupe de rock et s'entrainer à des courses cyclistes. Ils vont alors se trouver des moments pour ne pas se perdre, garder cette …

Rien que toi

Image
Voici un album tendresse qui, en ces temps de confinement, pendant lequel parents et enfants se retrouvent H24 ensemble, peut permettre de se rappeler ce qui nous lie dans ce lien familial essentiel. 
Dans des grands aplats de double page, à la douceur incroyable, lors d'une promenade au parc, petit ours interroge sa maman sur sa singularité :
"Est-ce qu'il y a d'autres ours comme moi ? demanda Alfie Ourse.
"Pas comme toi, non, répondit maman Ourse,. Il y a toi et moi, avec ta sœur, ça fait trois, mais il n'y a pas deux ours comme toi."
Ce type de questions peut surgir n'importe quand, n'importe où mais quand elle est posée, elle est souvent capitale. La promenade se poursuit, et à chaque page, la maman rassure et conforte son petit ours, qui lui souligne alors son autonomie acquise dans son langage, sa psychomotricité, ses émotions. Tout ce qui fait l'acte de grandir et de changer en toute sérénité, car rassuré par l'amour et l'attention…

Le Petit Chaperon rouge

Image
Une version tout en graphisme de ce conte traditionnel reprenant le texte de Charles Perrault.

Dominique Lagraula offre là tout son savoir-faire dans ces découpes géométriques qui permettent une lecture du conte sans texte, ce qui rend ce livre accessible aux plus jeunes. 
En ouvrant les volets repliés sur les bords de chaque page, le lecteur découvre le texte de Charles Perrault en concordance parfaite avec les pop-ups.


Des trouvailles vraiment étonnantes émaillent cette lecture, pleines de symboles semés ça et là. C'est beau, esthétique, moderne !


Une très belle réussite que cet album qui tient dans la main, d’une modernité évidente malgré son apparente simplicité. 
Un réel savoir-faire des éditions des Grandes Personnes dans le domaine.

Le Petit Chaperon rouge

Charles Perrault-Dominique Lagrula
Editions des Grandes personnes

Jim Curious : voyage à travers la jungle

Image
C'est sa sélection dans les nominés Sorcières Catégorie Beau maxi qui a titillé ma curiosité. 
C'est un livre-jeu, avec des lunettes colorées (bleu et rouge) pour voir le relief en 3D. Bon, déjà, je suis pas trop fan de ce gadget mais comme je suis curieuse....
J'ai été subjuguée par la narration de cet album, à la mise en relief magistrale. 
Jim le scaphandrier suit une libellule à travers le miroir du salon et se retrouve face à une forêt luxuriante dans laquelle il va s'engager et ressortir, étourdi de découvertes. 
Le lecteur plonge littéralement dans ce décor tant et si bien que les pages s'affranchissent de leur matérialité.

Cela m'a donné envie de plonger dans le précédent datant de 2012 : Jim Curious voyage au cœur de l'océan et quelle modernité là encore ! 

Matthias Picard excelle dans cette contemplation qu'il offre à nos yeux émerveillés qui ne savent plus où donner de l’œil.
J'ai vraiment adoré cette immersion sensorielle et techniquement , c&#…

Bamba

Image
Ce roman m'a permis de renouer avec le plaisir de la lecture dans cette période plus que mouvementée. Merci Anne Loyer !
Les personnages qu'on y croise ont une telle énergie de vivre ! 
Bamba : 17 ans, un bébé sur les bras qu'elle assume envers et contre tous. 
Un coup de foudre l'a conduite vers ce choix comme une évidence. Plus de bac en ligne de mire , Hadi dit Mozart, son meilleur ami et amoureux transi, ne la comprend plus mais ne la lâche pas pour autant. Un père et une grand-mère qui ne l'aident pas. De toutes façons ,vu leur histoire familiale, elles n'attend rien d'eux. Tout se bouscule mais elle tient bon Bamba, elle a de qui tenir !
Un roman très bien construit, avec des allers et retours sur l'avant qui permettent au lecteur de mieux cerner le choix de cette jeune femme explosive et si attachante.
Sur son chemin, elle va croiser de bien belles personnes, comme Paul et Marianne, qui vont l'aider à assumer son rôle de mère en l'aimant à leu…

Mille et une abeilles

Image
Le jour du printemps est vraiment le moment idéal pour parler des abeilles. Vous entendez comme ça bourdonne ?
Actes Sud junior possède réellement un savoir-faire indéniable en matière de documentaires et celui-ci n'échappe pas à la règle.
D'emblée, le lecteur pénètre dans l'univers de M. Laruche, apiculteur de son état. 
On apprend alors le moment crucial de l'essaimage quand les abeilles vont décider d'un endroit où s'installer pour la saison nouvelle.
On apprend aussi qu'une abeille peut butiner jusqu'à 250 fleurs par heure ! 
On apprend aussi que les abeilles ne fabriquent pas seulement du miel mais aussi d'autres produits naturels, qui vont permettre de lutter contre les infections ou de fabriquer des bougies. 
Mais le plus de ce documentaire est de situer l'activité des abeilles dans la richesse de leur environnement : faune et flore sont remarquablement valorisées dans des double pages foisonnantes de vie, avec des petits encarts explicatifs cla…

Les voisins mode d'emploi : enfermée dehors

Image
Quel contre-pied à la situation actuelle ! 

"Je n’aime pas les mardis soirs. C’est le jour où je me sens encore plus seule que d’habitude, avec ma mère quelque part à l’autre bout du monde et mon père chez lui, occupé à conter fleurette à sa nouvelle copine. Mais ce mardi-là, ça a été bien pire. J’étais sur le palier quand j’ai entendu la porte claquer. Enfermée dehors ! Je suis en pyjama, il n’y a personne dans l’appartement, je n’ai pas de téléphone. Pas le choix, il va falloir que je sonne chez les voisins. Mais je ne les connais pas, et le peu que j’en sais ne me donne pas du tout envie de faire leur connaissance…" Résumé de l'éditeur 
J'ai franchement adoré la fraicheur de ce roman : le ton, les situations cocasses, les dialogues, tout concourt à vous donner le sourire aux lèvres alors que dans le même temps, des sujets graves sont abordés : comme la solitude et la séparation mais aussi des valeurs comme la débrouillardise et l'entraide.
Cela en dit lon…

Les choses qui s'en vont

Image
Elle est vraiment trop forte Béatrice Alemagna.  Arriver à trouver une articulation cohérente sur le temps qui passe...Avec beauté, intelligence du cœur et ingéniosité. Et garder l'essentiel.
"Dans la vie, beaucoup de choses s'en vont.  Elles se transforment,elles passent. Toutes, sauf une." Voici donc le début de cet album essentiel.
Ingéniosité car c'est à travers l'emploi de calques imprimés que la fugacité des instants de vie est traduite. Le calque, avec son tracé noir sur la transparence opaque du support,  éclaire les deux côtés quand on le tourne et complète alors la seconde page où il s'appose. Magie du procédé !
Qui apporte beauté et poésie à ces petits riens du quotidien qui ont toute leur importance (comme les poux qui finissent par s'en aller) et aussi beaucoup d'humour dans certaines pages !
Intelligence du cœur car la chute, magnifique, vous cueille en un instant de grâce par l'évidence même de son propos mais qu'il est utile de rap…

Akita et les grizzlys

Image
Akita va avoir sept ans. C'est le jour de son anniversaire. Tout est prêt. Dans le froid polaire, les grizzlys surviennent sans crier gare. Akita n'arrive pas à les canaliser. Alors, ses parents l'emmènent voir la vieille dame qui vit au fond de la forêt. La glooglooka pourrait bien l'aider même si elle lui fait peur et l'envoie décrocher une étoile sur un sapin. Quels liens entre tout ça ?
En ouvrant cette première lecture, je ne m'attendais pas à trouver ce que j'y ai lu. Et ce que j'y ai lu m'a enchantée. J'ai en effet rarement lu un livre pour enfants qui aborde de cette façon-là les émotions et les peurs de l'enfant, surtout quand ils sont plus grands.
Métaphorique, poétique et  initiatique.
Voilà ce qui le détermine.

Les illustrations de  Gaya Wisniewski sont pleines de magie dans leurs coloris, leurs effets estompés et leur lumière. On y ressent aussi la morsure du froid. C'est beau !
Ce texte de Caroline Solé est magnifique dans sa f…

Comme des frères

Image
Le bandeau ne ment pas : c'est vraiment ce qui ressort de ce roman à la fougue virile adolescente.
Pourtant, Raphaël raconte à l'âge adulte. Le poids de cette culpabilité le ronge encore. Il se souvient de cette bande de petits caïds collégiens qu'il suivait parce que, il faut bien le dire, il n'y a pas grand chose à faire pour des jeunes ados dans cette petite ville et ce collège pourri. Juste l'ennui, les bêtises, les coups de gueule, les coups de poings, les défis, l'alcool, la fumette.
Et puis il y a aussi le rabaissement de l'autre : Quentin dit "Queue de rat". La force du groupe contre lui sans savoir vraiment pourquoi. Parce que l'un deux l'a décidé.  Qu'il faut suivre sans réfléchir. Et puis, il y a la sœur de Quentin, bien moins naïve qui va permettre à son frère de changer de stratégie et se faire accepter par la bande. 
Néanmoins, le lecteur est averti dès le départ : un drame s'est produit. A chaque tourne de page, il atte…

Maman, Papa, il y avait qui avant moi ?

Image
La collection "Les grandes questions de Sofia" a vraiment le mérite de poser celles que tout enfant a forcément posé un jour à ses parents.
Sofia veut savoir ce qu'il y avait avant elle. Et ses parents ont l'intelligence de lui répondre ceux qu'il y avait avant elle !
Et ceux sont nombreux ! L'album bascule alors dans l'histoire de l'humanité en le ramenant peu à peu au quotidien de la petite fille puis en l'élargissant à l'infiniment grand, ce fameux trou noir qui nous aurait précédé.
La chute comme toujours pleine d'humour explose à travers l'esprit facétieux de la petite fille.

C'est drôlement bien fait cette plongée dans les origines , ça dit l'essentiel mais surtout la place de chacun quelle que soit sa couleur de peau. On a tous pré-existé à cette marche de l'humanité d'où qu'on soit, d'où qu'on vienne. Comme toujours, Thierry Lenain distille un beau message de tolérance et il a raison de ne pas lâcher.
L…

La mystérieuse baleine

Image
Magnifique couverture !
Ce qui fait le charme indéniable de cet album, ce sont bien les illustrations. 
L'histoire en elle-même est assez "banale" : le papa de Nils lui raconte avoir vu une fois une baleine 6 fois plus grande que leur maison ! Dans la tête d'un enfant, l'imagination part au galop et la curiosité fait le reste : Nils se met en tête de la trouver. Il prend son kayak et l'attente commence....sans une surprise qu'il n'attendait absolument pas !
La magie des illustrations, leurs couleurs douces et estompées, leurs dégradés bleu-jaune-orangé et ce parti-pris de déployer toutes l'histoire sur des pleines pages donnent un sentiment de plénitude et de mystère à la fois. Beaucoup de symbolisme aussi dans l'ordre des grandeurs pour signifier la petitesse de l'homme face à la beauté magistrale et immuable de la nature.
La nature est sublimée dans cette attente pleine de suspense et de respect entre l'homme et l'animal.
Un album d…

Une photo de vacances

Image
Beaucoup de fraicheur dans ce roman jeunesse de Jo Witek, dans lequel on sent affleurer des souvenirs sans doute personnels.
Eugénie est celle du milieu dans la fratrie, entre une grande sœur ado et une toute petite sœur. Dans la famille, les parents mettent un point d'honneur à s'offrir des vacances d'été pour se ressourcer de l'année de travail et des fins de mois pas toujours faciles. Mais même en vacances, on compte car on ne peut se permettre de tout s'offrir.  Cependant, la joie est là d'être ensemble.
Cette année, c'est pourtant différent pour Eugénie qui a du mal à bien savoir pourquoi. Elle vit mal le fait que sa grande sœur s'éloigne d'elle et d'être cantonnée au rôle de garde de la petite. De bonne composition, elle prend sur elle.
Une rencontre à la fête du 14 juillet avec un jeune tambour va bousculer ses certitudes, chambouler ses émotions et comprendre un peu mieux le monde des grands.
Voici une chronique familiale tendre, drôle, just…

Tout seul ?

Image
Nico est un jeune renard roux qui tisse à travers les saisons de beaux liens d'amitié avec Ava la loutre, Olive le raton laveur et Linus le blaireau. Le lecteur les suit avec délice dans leurs jeux et découvertes quotidiennes. Mais ce qu'ignore encore Nico, quand arrive l'hiver, c'est que ses amis hibernent ! Il a beau les secouer, rien n'y fait. Ils dorment profondément.
Se retrouvant seul, il arpente la forêt revêtue de blanc. Pour tromper cette solitude à laquelle il n'est pas habitué, il va façonner un compagnon de neige. Tout occupé à cette tâche, il ne perçoit pas une silhouette qui le suit depuis peu, bien camouflée dans sa robe immaculée.
Une nouvelle amitié va naitre alors sous nos yeux émerveillés par tant de douceur et de tendresse.
Les illustrations de cet album sont en effet splendides ! Le choix doux des coloris, l'effet estompé et ouateux des contours, les mimiques si tendres des animaux, tout concourt à donner une atmosphère paisible et sans dan…

Le majordome et moi

Image
Celles et ceux qui suivent ce blog savent combien j'aime me plonger dans les romans de Gary D. Schmidt et voici le dernier !
Comme toujours, une relation hors norme s'installe entre un jeune ado et un adulte,qui va lui servir de tuteur. 
Dans ce roman, il est aussi beaucoup question de cricket puisque chaque chapitre est construit d'après une explication de ce jeu de terrain assez complexe et a un lien évident avec le chapitre en question. Au début, c'est un peu déroutant, surtout quand on ne comprend rien à ce jeu (et je n'ai pas tout compris, vraiment) mas très rapidement, on s'immerge et le jeu s'installe dans ce qu'il a de symbolique dans ce roman.
Car oui, une relation magnifique se noue entre ce majordome anglais qui débarque un beau jour dans cette famille nombreuse d'Amérique : choc des cultures, choc du langage, mais beaucoup de prévenance et de respect malgré les malheurs, malgré le manque d'argent, malgré la trahison paternel que vit trè…

Les rides

Image
Voici un album que j'ai envie de mettre à l'honneur en ce jour des amoureux.
Car s'aimer toute la vie, changer physiquement, quoi de plus beau que les rides pour l'exprimer ? "Les rides racontent la vie d'une personne". Moi, elles m'émeuvent, elles sont ces sillons qui disent le temps qui passe mais aussi la vie de la personne qui les porte.
Je les trouve belles les personnes qui ont posé dans ce premier album du photographe JR : malicieuses et vivantes ! Car beaucoup de profondeur émane de ces visages et de ces regards en noir et blanc. 
Leur anonymat est levé à la fin dans ce trombinoscope dans lequel elles se présentent en quelques lignes : elles viennent du monde entier ! La ride est universelle !
Une bien belle façon de magnifier la vieillesse et de montrer que oui, cela t'arrivera à toi aussi qui lit cet album jeunesse. On ne cherche pas là à les atténuer à coup de crème miracle mais au contraire à décrire une réalité : le corps qui devient vie…

De l'embarras au choix

Image
Le titre nous dit bien De l'embarras au choix et non De l'embarras du choix, ce qui a vraiment toute son importance.
Voici un livre presque-sans-texte étonnant, drôle, émouvant, plein de mouvements et de lignes courbes, rondes et colorées. 
Il relate l'histoire d'un homme adossé qui se réveille dans son lit. Vêtu de noir, il a l'air triste, voire désorienté et pour cause...
Quand il sort de chez lui, le regard est de suite happé par deux lignes rouges. Laquelle suivre ? S'ensuit une déambulation pour le moins éprouvante pour cet homme à la recherche d'un objet qui lui faciliterait grandement la tâche. 
J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire pleine de surprises : la suite entre les pages fonctionne à plein, on a même le sentiment que les pages s'agrandissent ou rétrécissent en fonction de ce qui s'y passe, ce qui élargit considérablement le regard. On s'attend en effet à dépasser en permanence la spatialité de la page. 


A la fin, tout s'ap…

Vives et vaillantes : sept héroïnes de contes

Image
Le titre ne triche pas : elles sont bien vives et vaillantes !

Praline Gay-Para offre ici sept contes venus d'ailleurs, très méconnus, mettant en valeur sept héroïnes. 

Et elles ne ménagent pas leur peine pour prendre en main leur vie de femme : à chaque fois, les hommes  pensent que leur beauté suffit à les assujettir à leur désir mais non ! Elles parviennent à chaque fois avec intelligence et ruses à mettre les hommes devant leurs contradictions, et les amener ainsi à voir la vraie personne qu'elles sont. Et j'avoue que c'est assez jubilatoire !

Je me suis régalée à lire ces sept contes à la structure parfaite, illustrés par Anne-Lise Boutin.

"Contrairement aux idées reçues, les jeunes filles dans les contes n'attendent pas qu'un prince vienne les sauver en les épousant, elles prennent leur destin en main pour devenir femmes..." P. G.-P.
Cette affirmation me met la joie au cœur car elle dépoussière l'image traditionnelle du conte véhiculée à tort à l…

Le taxi d'Imani

Image
Voilà un album plein de soleil, de joie de vivre, d'attente et de bonheur ! 
"Après l'attente....le bonheur !" : c'est la devise d'Imani, chauffeuse de taxi à Libreville au Gabon, petite phrase mantra qu'elle tient se son père mécanicien.
Imani, malgré les difficultés, a su se faire sa place par le travail, la débrouillardise, la volonté mais surtout par la gentillesse qui émane de sa personne : toujours là, toujours prête, toujours à l'écoute de ses clients dans son taxi qu'elle a retapé elle-même et dans lequel elle chantonne son refrain préféré. Un refrain qui va lui changer la vie un jour qu'elle fera une rencontre inattendue.

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cet album est chaleureux, optimiste, joyeux ! 
Les illustrations d'Olivier Balez sont d'une belle tonicité et rendent magnifiquement bien l’ambiance des rues africaines, sans misérabilisme mais au contraire avec modernité. La mise en page est superbe de dynamisme,  re…

Il est où chat ?

Image
Après C'est qui chat ?, voici à nouveau chat et bébé dans un jeu de cache-cache plein de tendresse et de jeux de mots à portée des tout-petits dans leur appropriation du langage, ce moment où les mots sortent de leur bouche déformés car encore mal prononcés.
Bébé (qu'on apprend qu'il se nomme Sacha presque à la fin) cherche son chat dans la maison à partir d'une queue grise apparue fugacement. Les mises en situation imaginaires sont drôles et pleines de vie. 
Le jardin offre sans conteste un lieu idéal pour leurs retrouvailles. Puis, c'est au tour de maman, dont le visage apparait cette fois, de chercher son petit homme qui lui n'oublie pas son compagnon de jeu.
Un dessin épuré, des couleurs tendres, un texte qui induit du jeu, disent tout ce qu'il y a à dire dans ces pages pleines de tendresse et de joie du quotidien à vivre avec un animal de compagnie.
J'aime j'aime !
Il est où chat ? Michel Van Zeveren Pastel  Ecole des loisirs

Désorientée

Image
Marine Carteron sort de son registre habituel dans ce roman qui aborde l’orientation de Louise en Terminale et les fameux choix sur Parcoursup (qui s'ouvre à nouveau en ce mois de janvier pour les terminales).
Louise a tout pour réussir et ce n'est pas uns surprise si la plateforme lui a validé tous ses choix, enfin pas vraiment les siens puisque la pression parentale, en particulier celle d'une mère étouffante, les a fait pour elle. On pourrait penser que c'est simple : avoir tous les choix, c'est royal ! Non, ce n'est pas si simple car elle a le sentiment de vivre à côté d'elle-même, de ne jamais choisir pour elle, de se laisser porter. C'est très vague au départ ce sentiment mais elle perçoit confusément que quelque chose doit se passer. Pour elle. Par elle. 
Elle n'est pas comme Manon, son amie d'enfance qui est un véritable tourbillon. Les sentiments se mêlent, s’entremêlent comme une pelote qu'il lui faut remettre en ordre. Une introspec…

Occupé

Image
Ah ! Ah ! Qu'il est génial ce nouveau cartonné de Matthieu Maudet !
ll faut croire que les toilettes et lui ont un lien à part...
Car oui, comme dans J'y vais et Le ça, voici donc Occupé. Il manquait à vrai dire !
Décidément, l'arbre toilettes est sollicité dans cette forêt ! Tout le monde a une envie très pressante ! : Le Petit chaperon rouge, les trois petits cochons, le petit oiseau de J'y vais ! (quel clin d’œil sympathique !). Mais c'est qu'il y en a du monde ! La queue ne cesse de s'allonger et un dialogue se met en place entre cette porte et son occupant et ceux qui attendent expressément leur tour.
Et  évidemment, on devine assez aisément qui occupe les toilettes ! Et que va-t-il donc se passer quand IL va sortir ?
La chute est irrésistible de décontraction après la tension du suspense sur l'ouverture imminente de cette porte et ce clin d'oeil là aussi à une comptine bien connue qui mettra à coup sûr la puce à l'oreille des enfants.
J'aime…

Météore

Image
Quel uppercut que ce roman d'Antoine Dole !
 J'ai du m'y prendre à deux fois pour le lire tant je manquais d'air dans cette lame de fond de mots qui met le lecteur dans la peau de cette jeune fille,  dont justement l'enveloppe corporelle ne correspond pas à ce qu'elle est au fond d'elle depuis toute petite. 
 Il ne nous épargne rien : la construction, parfaite, pose les enjeux de façon subtile. Il y a d'abord cette robe légère qui est osée être portée un jour d'été dans la rue. Cela parait anodin une robe. Pas toujours. 

Puis , c'est une plongée dans les affres douloureuses, une souffrance sans nom, de l'identité sexuelle et surtout le regard des autres. Car c'est toujours une question de regard. Le passage sur les insultes et leurs conséquences est particulièrement éprouvant. 

Mais il va plus loin encore et remonte ce long processus de descente au plus profond de soi quand on sait qui on est et qu'on ne peut être entendu. Il n'y a r…