Articles

Les images de Lou et Mouf

Image
Une nouvelle collection pour les petites mains signées Jeanne Ashbé : Les images de Lou et Mouf. Quatre petits cartonnés colorés et tout doux qui reviennent sur ces moments clés de la journée d'un tout-petit et des gestes, routines, rituels qui en font tout le sel. La particularité ? Pas de texte mais des images pour parler, nommer, regarder, tourner, revenir et s'y retrouver soi, en s'identifiant à Lou et son doudou Mouf. C'est tout simple, tendre, joyeux : page de gauche l'objet agrandi est remis en situation page de droite. L'enfant pointera du doigt, commentera, acquiescera. Une façon de s'approprier le langage et d'appartenir au monde en commençant par le quotidien rassurant et sécurisant. Les livres sans texte sont très importants, y compris pour le tout-petit qui est déjà lecteur de l'image. Cette nouvelle collection, au format parfait pour les petites mains, et une belle unité de couleurs, va à coup sûr rencontrer son public. Pas de fioriture

Mini sophro

Image
Un petit coffret facile d'utilisation, qui explore de façon simple et ludique les 5 sens à travers 30 exercices de sophrologie adaptés aux enfants de 5 à 9 ans , il fallait y penser ! Car la sophrologie peut très bien être pratiquée par de jeunes enfants, ils y sont même plutôt réceptifs, et ces fiches en carton rigide permet de la pratiquer en famille, en structure, en vacances, à la portée de tous ! Les cartes sont réunies par couleur, représentant un des 5 sens avec un pictogramme en haut à droite, permettant même à des enfants pas encore lecteurs, de se repérer et de manipuler. Le recto indique l'intitulé de l'exercice en une phrase simple et la posture de l'enfant en dessin donne déjà une idée de la position à adopter. Le verso explique l'exercice avec le "je" qui donne un réel élan d'implication.  Mais l'approche va plus loin sous son apparente simplicité : dans chaque carte, une technique de sophrologie est à chaque fois ciblée : visualisat

regarder les mouches voler

Image
Voici un album singulier. Qui oblige au lâcher-prise. Il est est une suite de portraits de singes qui ont accepté de répondre à cette question : Qu'est-ce que le bonheur pour vous ? Celle qui mène ce projet s'appelle Jeanne, et elle est anthropologue (un clin d’œil à Jane Goodall ou Jeanne Legras ?). En deux pages, elle explique sa démarche, arguments et mise en perspective à l'appui. D'emblée, le lecteur se dit : ouh là ! Mais c'est drôlement sérieux !  Puis, en commençant à lire, le lecteur se prend au jeu, plus encore quand il découvre les têtes des protagonistes. Effet miroir à plein sur notre humanité.  Les réponses sont profondes, drôles, justes, impertinentes, surprenantes, hésitantes,....mais toujours Jeanne relance, rassure, recueille. Et c'est drôlement chouette !  Il y a beaucoup de sourires aussi, de joie à partager, autour de cette notion du bonheur toute relative et qui n'a pas cessé de nous agiter depuis des siècles.  Une année de réponses aut

Quand les escargots vont au ciel

Image
Voici une pépite ! Trois enfants, Alice, Rachel et Amin jouent au parc. Mais avant, il y a toujours l'approche des protagonistes (car si Alice et Rachel sont amies, Amin les intimide) et le moment où il faut se mettre d'accord sur le jeu. Découvrant un escargot tout mignon, les enfants se disent que voilà un jeu parfait....sauf qu'il est écrasé par accident par l'un d'eux. Alors le jeu se transforme en... enterrement d'escargot. Une foule de questionnements va surgir de ce micro-événement et franchement, ce que c'est réjouissant ! Je ne suis pas du tout surprise que cette première lecture ait remporté le Prix Sorcières 2021 catégorie Carrément passionnant mini. Cet enterrement va prendre une allure drôlatique : les adultes vont y être plus ou moins mêlés dans les allers-retours des enfants, qui pour vérifier telle information., qui pour partager son goûter,...dans une surenchère propre aux enfants. Et ils en apprennent une foule de choses ! Mais de fil en ai

T'as vrillé

Image
Il est des rencontres qui n'auraient pas dû se faire mais la flèche de Cupidon frappe où bon lui semble.  Danaël a flashé sur Florine depuis un moment : son look de gothique ajoute à son mystère. Et puis, ça ne s'explique pas. C'est en terminale que tout s'enclenche. Il est aux anges Danaël, il n'en revient pas d'avoir conquis cette fille. Ils sortent au skatepark, se parlent peu mais le garçon va connaitre sa première fois dans ses bras sur fond de Nirvana (le groupe mais aussi l'état !). Sauf que Florine va lui avouer via une petite phrase qui va littéralement le cueillir, qu'il n'y a rien entre eux. Et là il vrille Danaël. Total. Je n'irai pas plus loin mais le lecteur lit ses lignes en totale apnée, se fait les images, les refoulent, mais elles reviennent en boomerang.  L'écriture très acérée de Joanne Richoux ajoute des crans supplémentaires dans cette angoisse diffuse qui vous envahit face à tant de haine déversée pour un amour non réc

George Sand, fille du siècle

Image
Théophile Gautier disait de George Sand : " Il est impossible d'être meilleure femme et meilleur garçon à la fois" (p. 308). Et c'est exactement ce que j'ai ressenti à cette lecture passionnante et remarquablement documentée. Et ce que j'aurais aimé lire cette vie de fille du siècle quand collégienne, j'ai lu La mare au diable ou La petite fadette ! De naissance à la fois aristocratique par son père et plus modeste par sa mère, Aurore Dupin est élevée par sa grand-mère au Château de Nohant, qui restera toute sa vie son refuge, son inspiration, son socle. A 25 ans, elle choisit son pseudonyme, jette le corset et porte le pantalon : elle prend fait et cause pour les femmes, vit des passions amoureuses torrides (Musset, Chopin, ...) et a eu aussi des amantes, refuse le mariage et les conventions, a demandé et obtenu le divorce et reçoit à Nohant les intellectuels du siècle (et quel siècle !). Elle a même fait de l'ombre à Victor Hugo et son monument Not

madame hibou cherche appartement

Image
Ce titre comme une petite annonce pourrait largement être complété par "désespérément". Elle n'en peut plus madame hibou de son trou dans son vieil arbre, un trou venteux, glacial et qui prend l'eau. Elle est en permanence enrhumée. C'est qu'elle y passe du temps dans son trou : car comme chacun sait, elle dort le jour et est éveillée la nuit. Alors le soleil, elle ne le voit jamais !  Elle rêve donc d'un appartement où il ferait bon vivre, au chaud et plein de jaune comme l'astre du jour. Un beau soir, malgré le pessimisme de ses voisins, elle décide de prendre son courage à deux ailes et de se lancer dans les arcanes administratifs. Elle finit par avoir le bon interlocuteur qui lui enjoint de réunir les documents nécessaires à prouver son existence. Munie du précieux sésame, elle s'envole vers le bâtiment le plus proche, devant lequel s'étire une file interminable de hiboux....L'attente est longue mais elle se fait un tas d'amis, et m