Articles

Affichage des articles du 2019

Violette Hurlevent et le jardin sauvage

Image
Une belle édition pour ce roman initiatique, qui m'a conquise par ses trouvailles et par le sens profond qui s'en dégage.
Violette est une petite fille de 9 ans qui doit déménager dans la maison de son grand-père  avec sa maman et son petit frère Ivan, encore bébé, pour échapper à un père violent. Heureusement, son chien Pavel est toujours là pour elle.
Elle découvre alors le jardin derrière la maison, va s'y réfugier et découvrir tout un monde menacé, avec ses codes, ses gentils et ses méchants, les reliques à retrouver, des lieux mystérieux aux noms révélant leur signification, la tempête qui arrive. Elle découvre aussi qu'elle devient la protectrice du jardin et que d'autres enfants avant elle ont échoué dans leur mission.
Mais surtout, elle comprend que ce monde fantastique entre en résonance avec sa vraie vie et qu'il va l'aider à l'affronter.

"J'étais la Protectrice. Tu étais ma fidèle monture. Et tous les deux, on était de retour dans le Ja…

d'ici, je vois la mer

Image
Voici un album extrêmement touchant :
un double regard sur ce qui est visible au-dessus, la mer scintillante et apaisante et ce qui se joue en-dessous, les hommes mineurs extrayant le charbon dans la noirceur.
C'est un jeune garçon qui relate son quotidien : celle de sa famille dont le père descend chaque jour au fond, comme son père avant lui et son fils après lui. Comme un destin auquel on n'échappe pas. Le jeune garçon le sait : il s'emplit de la beauté du dessus, comme pour s'en faire une réserve.
"Je suis fils de mineur. Dans ma ville, c'est comme ça."
La narration, lente et contemplative, très en retenue, associée aux sensations que procure cet environnement naturel de toute beauté, est renforcée par la succession des illustrations, tantôt en pleine page, tantôt dans des carrés linéaires, aux couleurs grises, bleutées et noires. 
L'alternance du récit entre le dessus et le dessous n'en est que plus forte avec un implicite qui vous serre les trip…

La proie

Image
C'est un roman qui prend aux tripes et qui va crescendo dans la violence. Pourtant, il débute avec beaucoup de lumière, celle du Cameroun, où vit Anthéa, jeune fille effacée, qui accompagne sa mère au marché le mardi pour l'aider et ainsi échapper à l'école qui n'est pas vraiment sa tasse de thé. Elle est aussi artiste à ses heures, avec un don inné pour capter un auditoire de jeunes enfants autour des contes que lui ont été transmis et qu'elle brode avec son imagination. Elle façonne aussi la glaise pour donner corps à ses histoires.
Pourtant, son ciel s'assombrit le jour où ses parents acceptent qu'un couple de français expatriés la prennent avec eux en France pour un avenir meilleur. C'est un déchirement pour elle mais elle affronte ce tournant avec courage. 
Le lecteur perçoit néanmoins très vite que quelque chose cloche dans ce couple de français et c'est la descente aux enfers pour elle : esclavage dosmestique, humiliations permanentes, enfermeme…

Bruits

Image
Cet imagier met en scène de façon originale les bruits du quotidien : Maria Jalibert s'est fait une spécialité de dénicher ces petits objets en plastique, elle les scénarise, les prend en photo. 
Dans le cas présent, pleine d'onomatopées et de bruits , la présentation alterne entre pleine page pour ouvrir le regard et observer et pages colorés page de gauche avec un texte court et page de droite les objets correspondants.
Le tout donne un cartonné décoiffant, vivant, tonique et très musical !
Dans la même collection "Les petits imagiers de Maria Jalibert", il existe Animaux et Couleurs. de quoi se constituer une belle bibliothèque !
Une belle façon de renouveler ce genre qui m'étonnera toujours par la variété de ses approches.
Bruits Maria Jalibert Didier jeunesse 

Je peux te manger ?

Image
Un loup qui demande l'autorisation de manger l'autre, avouez que ce n'est pas commun ! Mais en fait, c'est assez subtilement amené...
Dans la forêt paisible de ce livre en particulier, les animaux vivent en harmonie sans craindre d'être dévorés. Ils se nourrissent de brochettes de tofu grillées au barbecue. Même si ça n'a pas beaucoup de goût, au moins, le jeu en vaut la chandelle car ne pas finir dans un estomac, c'est quand même trop bien !
Évidemment, cette harmonie va être déréglée par l'arrivée d'un carnivore de taille : le loup. Mais comme il est plutôt poli, il demande à chaque animal qu'il croise l'autorisation de le manger. Chacun donne évidemment une raison de ne pas le faire ! Jusqu'au poisson qui lui ne parlant pas se fait dévorer tout cru. Finalement, un poison plus malin que les autres va aussi convaincre le loup de manger autre chose et qu'il ne s'en portera que mieux et tout le monde aussi !
Quand on connait l'eng…

Les mots peints

Image
On parle beaucoup d'éducation artistique et culturelle pendant qu'un article vient de sortir s'alarmant sur le manque d'éveil culturel des tout-petits. Pourtant, il existe des livres parfaits pour cet éveil primordial et celui-ci en est un.
20 mots page de gauche sont illustrés page de droite dans des tableaux pleine page mettant en situation des animaux dont l'attitude renvoie à leur mode de vie ou à leurs caractéristiques. 
C'est magnifiquement illustré par Marc Majewski et intelligemment conçu par Emmanuel Lecaye.
De l'humour et des clins d’œil ainsi que la portée onirique et philosophique de ce cartonné en font une ballade  pour les yeux et l'esprit fort reposante.
Quelques images :



A lire et à regarder pour vagabonder et rêver dans un ailleurs  proche du quotidien qui parlera aux tout-petits comme aux plus grands. Le titre est de plus parfait. J'aime  !
Les mots peints Emmanuel Lecaye et Marc Majewski loulou & Cie Ecole des loisirs

Un gâteau au goûter

Image
Plonger dans un album de Christian Voltz, c'est toujours un délice !
Pour Anatole, qui a invité Melle Blanche pour le goûter, c'est la cata ! Le gâteau qu'il essaie de préparer depuis une heure est un désastre (pas toujours fiables les recettes sur internet...). 

Alors, le cochon, le lapin, la souris et la grenouille apportent chacun leur petite touche personnelle pour essayer de sauver la recette. Évidemment, avec des patates, des carottes, du navet (et heureusement pas les mouches de la grenouille), ce gâteau a une drôle d'allure.
Mais pas de temps à perdre, ça sonne déjà à la porte, le temps de troquer tablier contre cravate à carreaux pour Anatole (il ne serait pas un peu amoureux celui-là ?), Melle Blanche se régale déjà de l'odeur et du goût de ce drôle de gâteau pour faire fondre Anatole sous les compliments !
Une chute en deux temps (car je n'ai pas tout dit !), une narration randonnée rythmée, des personnages de bric et de broc (la touche de l'auteur) …

Cut the line

Image
Je crois bien avoir tout lu de Pascal Ruter, alors un nouveau roman paru a forcément fait partie de mes envies de lecture.
Et j'avoue avoir été bluffée par son changement de registre dans ce roman !
Cinq jeunes musiciens français de 15 à 19 ans, sont de retour du San Puerto, pays situé sur les contreforts de la Cordillère des Andes et à l'instabilité politique permanente, où ils ont effectué une tournée suite à un concours pour lequel ils ont été sélectionnés. Leur avion vétuste se crashe dans la montagne alors qu'ils auraient du faire escale à Buenos Aires. Ils sont les seuls survivants. Commence alors pour eux une survie dont ils ne vont pas sortir indemnes.
Ce récit haletant est très bien construit : d'abord des personnages très bien brossés, et à première vue, on pourrait se dire que le thème est classique. Mais l'auteur a su y insuffler une dimension épique. Le retournement de la fin m'a littéralement cueillie et enthousiasmée. Il a su également faire évoluer…

L'ours et son orchestre

Image
Après l'ours qui jouait du piano, que j'avais déjà beaucoup apprécié, voici la suite des aventures de l'ours musicien, toujours aussi adulé ! Mais plus personne ne vient écouter le vieil homme Hector, alors il décide de raccrocher son violon. 
Son fidèle compagnon Hugo décide de reprendre le flambeau et sa musique est si envoûtante qu'il part en tournée avec l'ours musicien. La jalousie enfle le cœur d'Hector.
Leur amitié va-t-elle survivre ? La musique va-t-elle les réunir à nouveau ?
Une bien belle histoire dont la narration est très bien portée par la chaleur des illustrations ainsi que par leur agencement dans les pages : pleine pages, double pages et vignettes alternent et donnent à ce récit une assise. 
Le lecteur passe lui aussi par les mêmes émotions que les protagonistes et se réjouit de cette happy end au message sur l'amitié plus forte que la célébrité. Pour le bonheur de la musique.
Bonne fête de la musique !
L'ours et son orchestre David Litchfiel…

Peur dans la neige

Image
Elle est vraiment trop forte Sandrine Beau dans le registre de la peur !
Fleur et Julius, faux jumeaux, adorent passer leurs vacances chez leur grand-mère Mamilia. Malgré son handicap, elle a gardé un sens de la vie très positif. Seulement voilà : une nuit, Fleur a aperçu une lumière près du grand sapin qu'on voit au fond. Curieuse, elle décide d'aller voir de quoi il s'agit. Elle découvre un sac, le rapporte et le cache. Sauf qu'à Julius, on ne la fait pas : il a découvert son secret et décide de remettre ce sac à sa place. Évidemment, rien ne se passe comme prévu...
Outch ! C'est une lecture tellement réaliste qu'on s'y croirait ! Dans les bruits, les sensations, les cris, les stratégies, tout y est et par moments, vous vous surprenez à vérifier que votre porte d'entrée est bien fermée à clé !
De plus, un rappel historique est fait à travers une cache de la maison qui a servi à protéger des juifs durant la guerre. 
Du courage et de la jugeote, il leur en f…

Jack

Image
Ce petit chien Jack est carrément victime d'une injustice ! Sa réputation de faiseur-de-trous dans le jardin le précède sauf que cette fois, ce n'est pas lui. Quand on est un chien, allez faire comprendre votre bonne foi à la gente humaine...
Oh bien sûr, il lui arrive de creuser des trous pour enfouir ses os, rien de plus normal non ? Alors, il se met en tête de trouver le ou la coupable pour prouver son innocence et retrouver ses bonnes habitudes dans son jardin.
Jack me rappelle un autre personnage chien prénommé Georges. 
Le jeune lecteur sera séduit par cette aventure espiègle, ce voyage dans le jardin et ses habitants et la petite enquête que mène Jack. Il s'y retrouvera bien dans ce comportement faiseur de dégâts que tout petit jardinier en herbe a forcément expérimenté.
Cela ne se voit pas sur l'image mais sur la couverture, Jack est en vernis et cela donne vraiment l'impression qu'il est vivant. 
Un album frais, tendre et d'une belle complicité, aux tra…

La fille sur le toit

Image
Tomber raide dingue amoureuse de son prof de français, ce n'est pas ce qui est arrivé de mieux à Axelle. Quand elle découvre que pour lui, marié et bientôt père, elle n'était qu'une passade, c'est déjà dur à encaisser. Mais lorsqu'elle avoue à sa mère cette rupture amoureuse, alors qu'elle cherchait du réconfort, ce sont deux mots cinglants qu'elle reçoit en pleine figure. Fuyant la maison, elle se retrouve à l'hôpital et pour le lecteur, le puzzle se met peu à peu en place dans ce roman choral d'une très grande vérité écrit par Anne Loyer.
C'est aussi une histoire d'amitié entre Axelle et Miette, amies depuis la 6ème : quand l'amour s'en mêle, leur relation change.  Axelle trouve refuge chez son père, un grand échalas bien maladroit avec les sentiments. Alors, elle se sent perdue. Peu à peu, grâce à sa tante Rachel, sa confidente, Axelle va reprendre pied dans la vie par une rencontre plus qu'inattendue sur un toit.
J'ai trou…

Bébé Béaba le tout premier dico

Image
Après Le premier roman des bébés, Corinne Dreyfuss leur a concocté leur premier dico, tout comme un vrai !
J'adore cette idée que les tout-petits bénéficient du même socle littéraire que les grands. 
Par ordre alphabétique, il égrène tous ces petits mots des bébés qui constituent leur première incursion dans le langage, en y associant une petite définition très réelle. 
Dans ce bébé béaba, pas de bla bla ! Mais des mots de tous les jours que tous les parents du monde utilisent en rebondissant sur les vocalises de leur petit, doué de communication.
Les illustrations de Kei Lam très colorées, pleines de la vie du quotidien, apportent une touche très dynamique à l'ensemble.
Une belle façon d'entrer dans le langage universel des bébés et dans la relation à l'autre car il s'agit bien de cela avant tout.
A mettre entre toutes les mains !
Bébé Béaba Le tout premier dico Corinne Dreyfuss Editions Thierry Magnier

On dit bonjour !

Image
Les albums sur la politesse et le savoir-vivre en littérature jeunesse, il y en a trop peu. Donc qu'Emile Jadoul aborde ce thème et aussi bien, cela me réjouit.
Un jeune lapin sort le matin plein de bonne humeur et salue de son bonjour joyeux le soleil, les arbres, l'eau, le vent, la petite feuille virevoltant. Que les éléments ne lui répondent pas, rien de plus naturel. Par contre, rencontrer et saluer ours, coccinelle, renard et son petit, poulette et ses poussins qui ne lui rendent pas son salut, ça non, ça ne passe pas ! Il les interpelle donc pour leur rappeler que se dire bonjour, ça, c'est normal ! Et se dire bonsoir ?
Qu'il est chouette cet album dans son approche toute simple mais qui atteint parfaitement son objectif. Non seulement il démontre un certain optimisme de la vie, mais surtout il remet les pendules à l'heure de la politesse avec tact. Des dessins tout en rondeurs et des couleurs douces font passer ce message avec douceur et bienveillance.
J'ai…

Un loup ?

Image
Il a pourtant tous les atours du loup : un long museau noir, des oreilles pointues, des dents crochues, des pattes griffues, des yeux au regard acéré...Brr ! C'est qu'il ferait bien peur vu de si près ! 
Pourtant, il n'est pas vraiment celui que l'on croit à première vue car d'autres éléments plutôt incongrus apparaissent (mais je ne vous dirais pas lesquels, sinon je vous mets sur la piste...). 
L'album prend alors une tournure bien moins sombre et inquiétante pour un univers bien plus coloré et joyeux à travers cet animal inventé. Il n' y  a que la chute qui remet le petit lecteur face à la véritable nature du loup.
Je ne veux pas paraitre trop sévère mais je n'ai pas été embarquée par cette idée qui tourne un peu court. Mais le lire à des petits en donnera, je l'espère, une autre dimension.
Un loup ? Matthieu Maudet loulou & Cie Ecole des loisirs


nos mains en l'air

Image
Je ne pense pas que cette chronique sera à la hauteur de ce que cette lecture a pu me procurer.
Un titre à multiples sens et une photo de couverture très à-propos, on peut dire que ce nouveau roman de Coline Pierré est une totale réussite. J'ai pourtant craint à un moment un glissement trop démonstratif sur la langue des signes, et puis non, le piège a été évité. En tous cas, il est très bien documenté sur la question et j'ai beaucoup appris.
Ce roman, c'est la rencontre entre Yazel et Victor. Tous les deux cabossés de la vie. Yazel, 12 ans, a perdu ses parents à l'âge de 7 ans, et depuis, elle vit chez une tante richissime mais carrément handicapée du moindre sentiment. Yazel est sourde mais tente d'en faire une force.  Victor, 21 ans,  lui, fait partie d'une famille de cambrioleurs mais déteste ce chemin tracé par son père maltraitant pour ses frères et lui.
C'est lors d'un de ses derniers cambriolages dans un manoir qu'il rencontre Yazel dans sa chambr…

Coup de coeur numérique #38 : Inclood

Image
Cinq albums de l'Ecole des loisirs sont désormais disponibles (d'ici début juillet 2019 pour les 5)  en Langue des Signes Française afin de permettre aux enfants sourds et malentendants, ainsi qu'à leurs familles, de pouvoir accéder à la fois dans la voix et le geste à ces classiques de la littérature jeunesse que sont "C'est moi le plus fort !" et "Le plus malin" de Mario Ramos, "Non, non et non !" et "Grosse colère" de Mireille d'Allancé, "Cornebidouille" de Magali Bonniol.
Via l'application gratuite Inclood, il suffit de scanner les pages du livre papier et la lecture bilingue se met en marche.


J'ai testé avec l'album "C'est moi le plus fort !" : il suffit de télécharger l'application (sur Appstore ou Google Play), de créer son compte, de télécharger la vidéo correspondant au livre, de scanner les personnages avec sa tablette ou son smartphone sur le livre. Une bulle apparait alors : o…

Le sourire de Suzie

Image
Quand on est une petite fille qui éprouve des difficultés à accrocher un sourire sur son visage, la vie ne vous sourit alors plus tellement.
Pour s'intégrer et paraitre comme les autres, elle se fabrique des sourires de circonstance et les enfile chaque matin autour de ses oreilles comme on met ses chaussettes. Sauf que les artifices s'envolent toujours et finissent par vous faire défaut. Il est alors temps pour les autres de vous entourer de tendresse et vous rassurer sur l'amour qu'ils vous portent pour enfin grandir dans la confiance en soi retrouvée.
Voici un album qui aborde la difficulté d'être soi avec infiniment de poésie et de sensibilité dans l'approche.

Les illustrations en collages disent aussi les enveloppes dont on s'affuble pour se cacher des autres et le poids dont elles pèsent sur nos épaules. Qui n'a jamais ressenti ce besoin parfois d'ôter ce masque de convenance ? De l'oublier, de le perdre pour mieux se retrouver malgré la cruaut…

Le fils de l'Ursari

Image
Une fois n'est pas coutume, une BD sur le blog.
J'avais déjà beaucoup aimé le roman éponyme et ma curiosité de lectrice a été piquée quand la BD est sortie. Retrouver cet univers dans un autre genre a été un réel plaisir. 
Très fidèle au roman, on y retrouve bien l'histoire de Ciprian et de sa famille rom, rejetée dans son propre pays, abusée par la mafia locale, qui lui fait miroiter la belle vie en France. Mais à Paris, c'est le désenchantement et la spirale infernale de la dette. Le début d'une autre galère mais avec le déracinement en plus et le sentiment de bafouer ses valeurs. Malgré tout, une réelle dignité émane de cette famille. 
C'est aussi la rencontre pour ce  héros si attachant avec le jeu des échecs au "Lusquenbourg". Et avec des joueurs qui vont déceler chez lui un potentiel hors norme. Il y a aussi l'apprentissage du français que j'ai trouvé fort bien rendu dans ces pages, qui décrivent une réalité qu'on rencontre dans le métr…

How to stop time

Image
Après Humains, Matt Haig revient avec une réflexion époustouflante sur le temps à travers le personnage de Tom Hazard, atteint d'une maladie rare, l'anagérie, qui se développe dès la puberté et l'empêche de vieillir. 
Dis comme ça, ça parait plutôt tentant cette éternité mais dans les faits, sa vie est compliquée. Car toutes les époques ne se ressemblent pas  et il vaut mieux ne pas s’incruster trop longtemps à un endroit car sa particularité se repère. Le plus difficile pour lui a été d'être obligé d'abandonner la femme qu'il aimait et sa fille, atteinte du même syndrome que lui. Son obsession devient de la retrouver coûte que coûte, c'est d'ailleurs grâce à cet espoir qu'il tient. Il est pris sous l'aile d'une organisation présidée par un certain Heindrich, organisation qui aide les personnes qui ont la même maladie. Tom se sent de plus en plus mal, traqué dans sa vie. De retour à Londres, qu'il a déjà connu à d'autres époques, ce q…

8 ans déjà !

Image
8 ans de lectures partagées dans ce Méli-Mélo de livres, déjà ! 
1400 articles bientôt...
Ce n'est pas ce chiffre qui compte mais le plaisir de partager ses lectures, de prendre du recul aussi sur les émotions qu'elles procurent,  d'en garder une trace aussi quand on lit beaucoup.
Merci à vous d'être là pour ce partage, en lisant ces chroniques sur mon ressenti de lectrice.

Et que l'aventure continue !

Emerveillements

Image
C'est un album que je relis chaque soir comme un rituel depuis que je me le suis procurée, sachant qu'il allait trouver résonance en moi, tant sa douceur et sa poésie invitent à une introspection.
Tout en hauteur et de bleu pastel vêtu, avec ses lettres du titre incrustées dans l'épaisseur de la couverture (ça s'appelle un embossage), qu'on caresse les yeux fermés comme une promesse de ce qui va advenir en l'ouvrant. 
Des petits tableaux à l'influence asiatique sur double page mettent en scène un petit animal qui vit sa vie au jour le jour, dans ses interactions avec les autres ou avec lui-même, ses joies, ses peines, ses angoisses, ses petites victoires sur l'adversité. 

Pas un mot de trop : Sandrine Kao a su apporter une progression infime mais réelle qui vous va droit au cœur et vous fait fondre devant tant de zénitude. Entre album et bande-dessinée, la cohérence est parfaite dans la forme et s'accorde au fond comme des petites bulles légères.
C'…

Home sweet home

Image
Ce roman a pour toile de fond la crise des subprimes qui a frappé les Etats-Unis en 2008. Notamment à Cleveland, dans l'Ohio, où des milliers de familles ont tout perdu en quelques mois, jetées à la rue, leurs biens saisis par les banques dans une spirale spéculative infernale.
C'est dans ce contexte que le lecteur entre de plain-pied dans le destin apparemment sans issue de deux jeunes adolescents qui n'ont pourtant pas démarré de la même façon dans la vie : Anna, 17 ans, fuit sa famille avec ses jeunes frères jumeaux alors qu'Elijah aurait pu écouter son père en pleine déroute de perte d'emploi et de divorce pour aller s'inscrire à l'Université et sans doute tenter de s'en sortir.
Ils trouvent refuge avec d'autres gamins dans un lycée désaffecté de la ville et là, c'est le choc des cultures entre enfants d'immigrés et le gosse des beaux quartiers. Néanmoins, ils vont tenter ensemble, même si leurs points de vue divergent, à inventer leur fut…

Bon...

Image
Une petite merveille de narration et de profondeur des coloris que cet album enfin réédité de Jeanne Ashbé !
Des bords arrondis, un œuf en relief sur la couverture, un rouge profond, tout invite à ouvrir ces pages... qui se colorent peu à peu de la présence d'un petit canard qui éclot de sa coquille sous les yeux de sa maman. Il part à la découverte de ce qui l'entoure et se mire dans le reflet de la mare. C'est là qu'intervient la comptine (addictive !) : "Un petit canard au bord de l'eau, il est si beau,....".
J'aime absolument ces albums pour petits qui mêlent mots et comptine ! Des mots, il y en a pourtant peu mais ils sont si bien choisis que leur interaction avec l'image est telle qu'ils se complètent à merveille.

La lecture de cet album procure un sentiment indéniable de gaieté, dans sa rythmique, son humour, ses couleurs. Tout se lit entre les lignes et les petits ne s'y trompent pas car il leur parle de leur vie avec simplicité et ju…