Articles

Affichage des articles du 2019

Quand les poules auront des dents

Image
Se plonger dans un album d'André Bouchard est toujours un délice d'humour et de surprises ! Et celui-ci ne déroge pas à cette règle. Déjà rien que le titre donne un aperçu du ton...
Et ce n'est pas moins de trois histoires qui sont proposées : elles se mêlent dans une mise en abyme réjouissante et pleine de rebondissements.
Quel lien y a-t-il donc entre un papa qui invente une histoire du soir à son fils Antoine (lequel proteste sans cesse aux propositions de son père !), une poule de ville Colette réduite à pondre en batterie qui par un concours de circonstances se retrouve au bord de la mer, non sans être passée par...et puis non, je ne dis rien de ce troisième volet qui constitue une chute plus qu'inattendue ! 

Les illustrations, toutes en grands médaillons simple ou double page, en disent long sur les attitudes, les regards,  qui ne sont pas sans rappeler des comportements d'humains dans la société actuelle.
Bref, j'adore car voilà un album pour l'histoire d…

Dans une toute petite pomme

Image
Ce cartonné de Corinne Dreyfuss est une merveille de délicatesse et de fraîcheur poétique.
La métaphore de la naissance y est exploitée de bien belle manière mais il va plus loin encore car la thématique de grandir y est abordée de façon subtile.
Tout part d'un petit ver dans une toute petite pomme : lové au creux de deux tout petits pépins, en sécurité dans la branche de l'arbre. Au fil des saisons, il grandit et se trouve un peu à l'étroit mais sans inquiétude. La pomme tombant à la faveur d'un grand vent, ballotté, comprimé, le tout petit ver en sort et commence alors pour lui la découverte de l'extérieur, ses dangers et sa métamorphose.
Chaque double page contient une histoire à elle seule : la répétition de "tout petit" induit une fragilité émouvante mais aussi un entêtement de vivre. Chaque double page est la continuité de la précédente, comme un chemin que le petit lecteur emprunte en même temps, une façon de revivre sa propre histoire. Tout est suggé…

Le fossile

Image
Il m'a d'emblée intriguée cet album par sa forme.
Et dès que j'ai commencé à le lire, j'ai été de suite séduite !
Le lecteur a le réel sentiment de faire partie de cette équipe de fouilles !
Tout commence par un jeune garçon, Clément, et son chien. En se promenant, ils tombent sur un fossile. Puis en fouillant un peu, sur plusieurs. Son père prévient alors son ami professeur de l'Université, qui de son regard expert, est certain d'être devant une découverte. De fouille en fouille, ce sont deux dinosaures qui vont être extraits : un qui tient dans sa gueule sa proie. Clément est tout du long associé à cette découverte, interviewé par les médias, tout y est ! 
La construction est absolument magique et intelligente : le lecteur entre dans le cadre noir évidé et page de droite, les vagues de dunes se superposent alors que page de gauche, le texte s'inscrit dans la forme de la vague correspondante. Les pages se répondent donc et donnent de la profondeur à l'enth…

Keep hope

Image
C'est dans Sept jours pour survivre que j'ai fait la connaissance du duo de policiers canadiens Valérie Lavigne et Gautier Saint-James. Un duo de choc ! Seulement la première a décidé de décrocher depuis deux ans, se rendant compte que les enquêtes au sujet d'enfants disparus devenaient trop douloureuses pour elle. Il faut dire qu'elle y mettait tant d'investissement ! 
Dès les premières pages, le lecteur la retrouve dans sa nouvelle vie : son potager, son chat, son boulot de serveuse semblent lui convenir. Mais le regard croisé d'une jeune fille dans une station-service la trouble plus qu'il n'en faut. Son instinct se réveille. Elle est quasi-certaine que ces yeux-là, elle les a déjà vus. Au fil des jours, elle redevient absente à elle-même et décide alors de renouer avec son ancien collègue, qui accepte aussitôt de l'aider.
Dans le même temps, une autre histoire : celle de Hope, la jeune fille croisée en question. Elle est avec son père et depuis 14…

Mon bison

Image
La première fois que je l'ai vu, c'était le printemps.Et moi la première fois que je l'ai lu, j'ai été si émue de ces paroles qui disent si profondément l'attachement de cette petite fille au bison. Les illustrations noires aux reflets bleu sur ce papier crème dense renforcent le mystère de cette rencontre et de ces retrouvailles si attendues chaque hiver.
Car le bison repart chaque printemps retrouver les siens et revient vers l'humain à la saison froide. C'est une longue attente pour la petite fille, devenue au fil des années une personne âgée mais le bison est toujours là et la réchauffe de sa présence imposante et tendre à la fois. 
Simplement je l'aimais tout entier.
La fin, inévitable mais lumineuse, nous dit la chance inouïe d'avoir vécu ces moments ensemble mais aussi la douleur de l'absence, la fragilité de la vie qui pourtant tire sa force dans l'infiniment grand à qui sait le regarder dans son cœur.
C'est un album que j'ai lu …

Les inoubliables

Image
Luca Popovichi vient d'arriver en France avec son père. Il arrive de Roumanie. Pleins d'espoir, ils découvrent Paris et l'aura qui entoure la ville.
Le jeune homme va intégrer un lycée au sein d'un groupe appelé les EANA : élèves allophones nouvellement arrivés. Il va se lier d'amitié avec d'autres jeunes, arrivés là comme lui, avec leurs raisons, toutes différentes. Un vrai kaléidoscope de nationalités : Bulgarie, Turquie, Corée, Angleterre,...En France, il va pouvoir continuer à étudier le violon et espère pouvoir entrer au prestigieux Conservatoire. Une élève de sa classe, Anna, va endosser le rôle de tutrice pour aider ces jeunes dans leur français encore hésitant. 
Le lecteur suit donc Luca dans sa nouvelle vie et se prend très vite d'affection pour lui et pour ses camarades si touchants et lucides dans leurs découvertes. Mais à travers la mère d'Anna va surgir un secret du passé qu'il va se mettre en tête de découvrir car il touche aussi à so…

Où est le loup ?

Image
Encore un livre sur le loup ? Oui, mais de Martine Perrin ! Son approche ludique, graphique et osons le dire architecturale est désormais reconnaissable.
Il s'agit là d'un livre jeu et d'observation : en onze tableaux différents, qui allient formes, contraires, puzzles, silhouettes, imbrications, lettres, une seule mission : trouver le loup qui s'y cache ! A chaque fois, un petit pictogramme (ampoule allumée) donne un indice, sauf une fois....s'agirait pas de donner dans la facilité.
Chaque animation visuelle met en branle des compétences. Ce n'est pas toujours facile je trouve mais on se prend au jeu. 
En plus, ces tons noir, blanc, jaune et orangé donne une unité certaine et une très belle esthétique à cet album pour enfants à partir de la maternelle en allant très loin dans les propositions (et j'ose le dire : sans prendre les enfants pour des idiots). Pour les adultes, les solutions sont à la fin... Néanmoins, certaines pages me semblent fragiles, alors, à co…

L'arrêt du cœur...

Image
ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine.
Simon et Simone... Un jeune garçon qui a un lien très particulier avec la seconde. Un lien de complicité entre voisin et voisine quand la seconde garde le premier. Beaucoup de jeux, de goûters, de rires. Alors quand Simon apprend que Simone est morte d'un coup, comme ça, la tête tombée dans son bol de petit-déjeuner et ses tartines de confiture, il n'y croit pas. C'est irréel pour lui. Comme pour conjurer le sort, il se fait raconter l'histoire plusieurs fois par la concierge bourrue qui finit par le houspiller. Il se souvient alors de la théière rouge sur la gazinière de la cuisine. Elle est le réceptacle de leurs petits papiers amassés là dans le secret. Il faut qu'il la récupère coûte que coûte. Bravant sa peur de retourner dans l'appartement de Simone, il la retrouve et l'emporte avec lui. Commence alors une quête pleine de surprise sur la vie de la défunte.


Quelle belle lecture ! 

La métaphore du souveni…

Cocotte tricote

Image
"Cet hiver, il fait un froid d'ours blanc. Gare au gros rhume ! Heureusement... Tric tric, cot cot,  Cocotte tricote."
Dans sa petite cabane au milieu d'une étendue de neige, Cocotte, entourée de pelotes de laines multicolores, tenant entre ses ailes ses aiguilles à tricoter comme un prolongement de celles-ci, ne sait plus où donner de la ...pelote : tous les animaux lui demandent soit une écharpe, des chaussettes, un bonnet, des collants, une cagoule, un pull, un manteau,....que de tricots !  
On ne s'étonne même plus de trouver là une vache, une baleine, un éléphant, une girafe,...tant on est absorbé par le tic tic frénétique de ces aiguilles et de l’urgence de la situation ! 
Evidemment la pénurie de laine arrive bien vite mais c'est sans compter sur la générosité de cette cocotte qui a plus d'un tour dans ses aiguilles !
Il est d'une gaieté communicative cet album cartonné ! Des couleurs vives dans les illustrations de Christine Destours, une narration ryt…

L'homme qui voulait rentrer chez lui

Image
Une cité qui se vide de ses habitants. Une cité qui va être réhabilitée en partie et détruite sur l'autre. Le roman commence par un rêve éveillé dans ce décor. Celui de Jeff qui habite là avec sa famille (et ses problèmes) et qui va devoir déménager au cours de cet été qui s'étale en monotonie. Sauf que lui et son frère Norbert vont trouver un fugitif bien mystérieux dans leur cave. Il est poursuivi par un groupe d'hommes louches. Pas moyen de communiquer avec lui mais il fait confiance aux deux garçons. Ils vont le cacher, le nourrir, lui donner à boire et ils vont finir par saisir, du moins un peu, son intention, avec l'aide de deux autres jeunes de la cité. Ce secret va rapprocher les deux frères et découvrir chez l'autre des facettes insoupçonnées.
En parallèle, une autre histoire : celle de l'atelier d'écriture mis en place le samedi afin que les habitants puissent s'exprimer sur l'histoire de leur quartier, avant qu'une partie ne disparaisse à …

Carré

Image
Après Triangle, dans lequel Carré se faisait "tourner en bourrique",  revoici donc Carré et encore une fois, le voilà qui semble se "faire avoir".
Son travail quotidien est de remonter des pierres de sa grotte à la surface. Il s'en acquitte avec régularité sans se poser de questions. Cercle, qui passe par là, décrète qu'il est un génie sculpteur voyant des pierres carrées lui ressemblant quelque peu. Elle lui commande donc tout naturellement, et pour le lendemain, une oeuvre en forme de cercle ! Carré a à peine le temps de se retourner qu'elle est déjà partie. Il se met donc au travail sans réel résultat dans sa volonté contrainte de transformer une pierre carrée en cercle. Le lendemain, Cercle est ravie de sa réalisation somme toute davantage due au hasard, mais peu importe, car ce que nous dit cet album, c'est que l'art est une question de point de vue.
La narration très efficace est portée par des illustrations aux tons naturels, ce qui confère…

Les amours d'un fantôme en temps de guerre

Image
Il m'intriguait ce roman, avec ce mélange d'illustrations et de texte permettant une lecture fluide et riche, en somme un autre regard.
Nul doute qu'il constitue une transposition historique : dans le monde des fantômes a lieu une guerre impitoyable. Des fantômes malfaisants ont pris le pouvoir exterminant tous les fantômes qui ne les suivent pas. Une résistance finit par s'organiser mais ce jeune fantôme, ses parents disparus, est catapulté dans un monde qu'il ne maîtrise pas. D'errance en errance, de choix en choix, il va tomber amoureux d'une jeune fille qui à son tour disparaît. C'est alors la guerre des hommes qui fait rage...
J'ai été séduite dès le départ par la construction de ce roman, par son dynamisme dans la narration due à l'alternance des images et du texte dont le prolongement et la complémentarité jouent à plein. Séduite aussi par son originalité.
Cependant, je dois bien avouer que peu à peu, j'ai trouvé que l'histoire manqu…

Un si petit oiseau

Image
Il n' y a pas à dire : Après Je suis ton soleil, Marie Pavlenko sait toucher, trouver les mots justes, camper ses personnages dans leurs failles, leurs doutes, leurs espoirs, leur métamorphose !
Et elle n'y va pas par quatre chemins : dès les premières pages, le lecteur est transporté dans l'horreur de cet accident dans lequel Abi perd l'intégralité de son bras. Désormais, une lente reconstruction va s'ouvrir pour elle mais aussi un chemin de souffrance où elle tente désespérément de lier l'avant et l'après, mais surtout apprivoiser ce maintenant.
Il y a le rêve d'un métier tant désiré qui s'écroule, l'amoureux qui s'éloigne, les amis aussi et les souvenirs si présents et douloureux.
Il y a une jeune sœur adolescente qui souffre d'être devenue transparente dans cette famille bouleversée par ce drame. 
Il y a des parents aimants et présents dont on sent tout le poids de la culpabilité et d'impuissance mêlées. 
Il y a la nature et les oiseau…

Hamaika et le poisson

Image
"Tout arrive ici-bas et parfois même le meilleur." Bien belle philosophie que cette petite phrase à première vue bien anodine mais qui apporte une bien belle conclusion à cette histoire savoureuse.
Hamaika est une poule. Mais une poule différente : curieuse, spontanée, aventurière. Les autres poules de la ferme vivent désormais leur vie de poule sans faire attention à ses lubies. Mais Hamaika assume. Un jour, sur la plage, elle marche sur la queue d'un poisson, qui a attéri dans une poche d'eau à la marée descendante. Lui aussi a des envies de nouveautés. Et entre eux, le courant passe de suite. Ils se réjouissent de se retrouver chaque jour en devisant allègrement sur leur vie respective. Jusqu'au moment où connaître l'environnement de l'autre s'impose. Je vous passe les trésors d'ingéniosité dont ils font preuve pour y parvenir. Sauf que leurs congénères poules ou poissons ne sont pas aussi ouverts d'esprit...
Le ton de cette histoire, la f…

C'est qui chat ?

Image
Mais oui ! C'est qui chat ? 
Ce premier album cartonné pour les petites mains de Michel Van Zeveren est une réussite.
Un jeu de coucou-caché entre un bébé et un chat, dans des illustrations pleines de mouvements, et un texte qui joue sur la sonorité chat et sur les sensations que cela induit à l'oreille, en plus des sensations tactiles procurées sur l'image par ce lien ludique entre l'animal et le tout-petit.
Une belle complicité, des jeux, de la tendresse, de la surprise, il n'en faut pas plus pour se sentir bien dans cette histoire aux traits simples et aux couleurs tendres qui rendent si bien le quotidien.

Moi aussi, à l'instar de la dernière phrase, j'adooore ! 
C'est qui chat ? Michel Van Zeveren Ecole des loisirs Pastel

Les riches heures de Jacominus Gainsborough

Image
Cet album est une véritable oeuvre d'art, sensible, poétique, dans lequel Rebecca Dautremer déploie toute la panoplie de son immense talent.
Rien n'est laissé au hasard : chaque mot est à sa place, y compris dans l'exergue au lecteur, chaque illustration est pensée dans le moindre détail.
Que dis-je ? Des illustrations ? Non, il s'agit là de véritables tableaux à contempler, aux couleurs chaudes, à la fois réelles et irréelles.
Douze tableaux en tout, entrecoupés de trois double pages à la manière d'un album photo dans lesquelles médaillons sépia poursuivent l'histoire.
Et quelle histoire ! Plutôt la vie-Les riches heures de Jacominus Gainsborough, de sa naissance à sa mort. Ses joies, ses peines, les petits tracas du quotidien, ses choix de vie, le tourbillon de l'âge adulte, la contemplation de la vieillesse. Le texte est aussi d'une très belle sensibilité.

"Ce fut une petite vie, vaillante et remplie. Une bonne petite vie qui a bien fait son travail.…

Le loup, le canard et la souris

Image
Immense coup de cœur pour cet album que je ne me lasse pas de lire et relire, et à haute voix, c'est encore mieux, il fait son petit effet !

Savez-vous pourquoi le loup hurle à la lune ?
Parce qu'il a mal au ventre, pardi !

Un jour, affamé, il rencontre une souris et hop ! Avalée sans sommation. L'illustration, en deux pages, suggère si bien ce moment qu'il n'en faut pas plus pour le comprendre. Juste une tourne de pages, un léger déplacement du loup, et le lecteur saisit. J'adore !

Dans le ventre du loup, elle se croit perdue mais aperçoit de la lumière et rencontre....un canard en bonnet de nuit, dans son lit la bougie à la main. Il ne faut pas longtemps pour que ces deux-là conviennent d'organiser leur vie dans ce ventre si sécurisant.

Parce que comme l'explique si bien le canard de façon fort subtile : "J'ai peut-être été avalé, mais je n'ai aucune intention d'être mangé". 

L'arrivée d'un chasseur (ça vous rappelle quelque ch…

Nos éclats de miroir

Image
Florence Hinckel renouvelle avec ce récit intimiste le genre du journal intime.  Intime également car il vient de sa propre adolescence, quand à 12 ans, elle écrivait elle-même avec une originalité de ton puisque son journal s'adressait à Anne Frank, qu'elle admirait.  Elle reprend donc ce procédé dans le journal de Cléo, 15 ans, dont l'âge correspond à celui de sa correspondante disparue en camp de concentration, avec une coïncidence inconsciente, tout comme pour elle.
Le lecteur entre donc dans les pensées de cette jeune fille, qui vit avec sa mère et sa grande sœur Mélodie. Une ambiance familiale uniquement féminine puisque le père est décédé lorsqu'elle avait 3 ans. Ce père absent pèse sur chacune d'entre elles de façon différente. Il y a aussi sa meilleure amie Bérénice dont elle s'éloigne peu à peu. Dimitri, son amour d'enfance, dont elle se rapproche. Mais surtout, c'est la voix d'une jeune fille qui cherche sa place dans la complexité du monde …

Collection Où est....?

Image
Voici une collection pour les tout-petits qui a attiré mon attention déjà parce que je suis fan du travail graphique de Ingela P. Arrhenius. Pour découvrir son univers, c'est par LA.
Des cartonnés aux bords arrondis, des volets en feutrine à soulever (de très bonne qualité), des couleurs pêchues, des graphismes tout en rondeurs douces, avec une belle présence des personnages et animaux (avisez leur regard !).
A chaque fois, une invitation sous forme de question : deviner qui se cache derrière le volet pour invariablement se terminer par un miroir surprenant le tout-petit à se découvrir.


Rien d'extraordinaire dans le concept il est vrai mais ça marche, c'est agréable à feuilleter, et comme en cuisine, ce sont souvent les choses les plus simples qui sont les meilleures !


Plusieurs titres sont déjà sortis : Où est la poule ? L'ours ? Le pingouin ? La coccinelle ? Le lion ? Le hibou ? La licorne ? Le Père Noël ?...
De quoi ravir les petites mains pour de belles découvertes sens…

21 printemps comme un million d'années

Image
Participer à un concours sur un réseau social, je le fais de temps en temps pour le fun mais je ne gagne jamais sauf avant ce Noël où j'ai eu la joie de recevoir ce roman sorti tout juste hier chez Syros.

Quelques heures de lecture m'ont suffi pour n'en faire qu'une bouchée et je peux dire que cette histoire m'a happée, et ce de plus en plus au fur et à mesure. Parce que quand même assez vite, je me suis dit : oh ! un remake de Nos étoiles contraires ! A vrai dire, les ados confrontés à la maladie, ce n'est pas vraiment ce que j'ai envie de lire. Et puis la construction m'a un peu déroutée au départ car je percevais la thématique sans en vraiment en être certaine tant Camille Brissot arrive à brouiller quelques pistes. Peu à peu, le puzzle se constitue, on comprend mieux les personnages, leurs liens, leurs réactions jusqu'à ce que la vérité éclate au sujet de Juliette. 


Que feriez-vous si vous appreniez qu'il vous reste peu de temps à vivre ?
Racon…

L'arbre m'a dit

Image
Un album qui m'a été offert (pour tout savoir, c'est LA) et c'est peu dire que sa délicatesse a su me toucher en plein cœur !  Je le relis souvent et toujours avec la même émotion.
Sous forme d'un court poème, commençant toujours par "L'arbre m'a dit", comme un secret chuchoté à l'oreille, ces paroles de Sophie Lescaut invitent à la fois à l'introspection mais aussi à l'exaltation de faire partie d'un tout qui vous dépasse. 
Mettant en scène les événements de la vie-petits bonheurs, difficultés, recherche de repères,...-, il procure mille émotions qui réunira petits et grands dans sa portée philosophique : Qu'est-ce que grandir ?.





Porté par des illustrations de Thanh Portal en double-page alternant couleurs vives et pastels, la délicatesse et la simplicité qui en découlent trouvent écho aux paroles égrenées.






Je ne peux que vous recommander cette lecture en ce début de nouvelle année !

Un immense coup de cœur que cet album de la maison d…