Articles

Affichage des articles du 2018

Regarde dans la forêt

Image
La collection Petit Nathan du même éditeur s'offre un nouveau titre : Regarde dans la forêt.

Et il est absolument splendide !
Flamboyant comme l'automne, avec ses couleurs chaudes jaunes, orangées, brunes et ses incrustations brillantes qui en font la marque de fabrique, très, très appréciée des petites mains et des petit yeux qui ne loupent absolument rien des détails à voir, à observer, à toucher pour mieux les appréhender encore.
En six double-page qui élargissent le regard, la forêt est ici présentée à travers ses petits habitants-renard, lapin, ours brun-pour ceux qui sont explicitement nommés car autour d'eux gravite toute une faune comme autant de découvertes langagières et sonores à faire découvrir.


Ces animaux de la forêt sont présentés dans leur quotidien, leurs jeux, leurs occupations (faire des provisions pour l'hiver) et l'automne y est aussi abordé dans sa principale caractéristique à savoir habiller les arbres d'autres couleurs et perdre leurs feuill…

Arthur et les gens très pressés

Image
Plus d'un mois que la rentrée est passée, les prochaines vacances scolaires qui se profilent déjà, on se dit qu'on va pouvoir souffler un peu ? Car le rythme trépidant de la vie moderne reprend très vite le dessus malgré nos bonnes intentions.

Cet album en rend très bien compte : Arthur, le petit garçon de l'histoire, est pressé comme un citron, par sa maman, son papa, l’animatrice à la cantine, le maître d'école, tous lui disent chaque jour de SE DEPÊCHER. 

Sauf qu'à force de  vivre dans un tourbillon, un matin, sa maman l'oublie tout simplement à la maison. Commence alors pour Arthur une journée où il prend son temps et finit par rendre cet état d'esprit contagieux aux adultes.



Il est drôlement bien vu cet album : très rythmé dans la langue , avec des sonorités qui claquent dans le texte de Nadine Brun-Cosme, il parlera aussi bien aux enfants qu'aux parents. 

Les illustrations d'Aurélie Guillerey apportent vivacité du trait et des couleurs et complète…

Mon âme frère

Image
Un titre magnifique et qui prend toute sa belle signification à sa lecture.
Le moins que l'on puisse dire est que ce roman est un acte d'amour au sens large à plusieurs niveaux :
-De l'auteur d'abord pour ses personnages puisque le lecteur retrouve ceux du roman Ma Réputation et Oublier Camille. Avec un va-et-vient des personnages, soit secondaires devenus principaux et vice versa. Quand on  a lu les trois romans, cela donne du coup une autre perspective sur leurs choix, comme le carrousel de la vie. Cependant, on peut les lire indépendamment sans que cela nuise. Trop fort ! (D'ailleurs, je me demande si cette idée était là au départ ou si elle s'est construite peu à peu...).
-Des personnages ensuite : dans celui-ci la parole est donnée à Camille. C'est elle qui est en premier plan. Elle sort avec Yanis, celui d'oublier Camille qu'on  découvre là différent. 
-Un acte d'amour entre eux déchiré par un choix d'avenir qui s'impose à Camille. Ou …

50 petits plats des 4 saisons + Concours !

Image
...pour marmitons éco-responsables.
Voilà un livre de cuisine mais pas que ! Il réunit avec brio à la fois une attitude responsable dans notre consommation et des petits plats à réaliser en fonction des saisons.
Très bien construit, l'approche est plus que séduisante parce que non pontifiante mais concrète et réaliste.

Voici comment il est concocté :
Une entrée en matière simple et des conseils judicieux pour cuisiner de façon plus écologique, déjà, le ton est donné.
Puis les recettes par saisons avec des astuces qui renvoient à d'autres recettes pour ne rien gaspiller, c'est clair, net, précis, facile à réaliser. 
A la fin de chaque saison, un petit atelier est proposé sur une double page sous forme d'illustration titrée : par exemple, comment se confectionner des goûters maison ou un pique-nique sans déchets ?
A la fin, les indispensables recettes de pâtes (brisée, à pizza,...), base de tout apprenti cuisinier.
Sa simplicité d'approche et ses recettes adaptées en font un…

Le renard et la couronne

Image
Résumé de l'éditeur :

Dalmatie, fin du XIXe siècle. Ana a dix ans lorsqu’elle est jetée sur la route suite à la mort de sa grand-mère, sa seule famille. Elle rejoint Spalato, la ville la plus proche, où elle intègre une bande d’enfants des rues menée par la fascinante et mystérieuse Dunja. Sans le sou et affamés, les enfants vont vivre le plus froid des hivers, mais Ana ne perdra rien de sa détermination à vivre.
Des tensions et des rivalités au sein du groupe poussent Ana au départ et ses pas croisent alors ceux de M. Roland, un naturaliste français qui se prend d’affection pour elle. Ana accepte sans hésiter la proposition qu’il lui fait de venir vivre et étudier avec lui, en France.
C’est dix ans plus tard, au cœur d’une paisible campagne, que Dunja retrouve Ana pour lui révéler un secret qui transformera sa vie en une aventure qu’elle n’aurait jamais soupçonnée.


Ce roman est si dense que oui, fait rare, je suis allée pêcher le résumé de l'éditeur. Une bien belle couverture, n&#…

Bonne nuit tout le monde !

Image
Cette thématique maintes fois explorée pour les tout-petits-celle du moment souvent délicat du coucher-prend ici une dimension si enveloppante, si douce, si moelleuse sous les traits de Komako Sakaï et de Chihiro Ishizu que cette simplicité touche au plus haut point.
Ce cartonné aux bords arrondis suggère avec tact au tout-petit que ce qui l'entoure se pose aussi à un moment donné pour tomber dans le sommeil : le papillon, les chatons, le petit train et finalement au tour de Louise et son doudou d'en faire autant.
Chaque petit pourra se reconnaître dans cet abandon quotidien et le fait que son quotidien y soit associé est rassurant pour lui. 



A chaque fois, une double page traduit ce moment d'hésitation avant la séparation alors que la double page suivante montre l'apaisement trouvé dans le sommeil.


C'est infiniment doux dans la répétition, ni peu ni trop, juste ce qu'il faut dans le texte de Chihiro Ishizu. Des couleurs pastels douces, des petits sons associés, et …

Un caillou dans la poche

Image
Je ne saurais vraiment l'expliquer mais rien qu'avec ce titre, je savais que ce roman jeunesse, je l'aimerais déjà et sa lecture m'a confortée dans cette impression à vrai dire inexplicable.
Tino, le petit garçon de la couverture, vit sur une petite île de 216 âmes, et il trouve qu'il ne s'y passe rien, à part des petits vieux qui font leurs courses, ou bien des mouettes qui vous lancent leurs Groâ ! ça va bien un peu ! Lui, il rêve d'inattendu, d'aventure, de surprises pour casser la routine de cette île-caillou qu'il pense connaitre comme sa poche. Un jour, un bateau amène une classe du continent et là, Tino va faire la connaissance d'une tornade en la personne de la si imprévisible Antonia, qui pourrait bien lui faire changer son point de vue sur cette île et surtout changer son caractère un peu bougon il faut bien le dire.
Dans ce roman, on saute à pieds joints dans l'enfance avec sa spontanéité, sa fraîcheur, sa façon bien à elle de trouver…

Lia

Image
Le graphisme de cette couverture m'a de suite interpellée. Sa sobriété, son chemin de possibles avec ces directions et cette fraise appétissante, je me suis bien demandée de quoi il pouvait s'agir.
Lia se cherche à travers les formes de plusieurs fruits : pomme, banane, poire, pastèque, prune, cerise ou myrtille, comment s'affirmer sans se perdre ? Comment tracer sa route sans s'éloigner de qui on est ?Heureusement maman rassure Lia et lui rappelle l'importance de garder sa liberté de devenir qui elle veut. Tu es libre de devenir qui tu veux, tu seras toujours merveilleuse, sous n'importe quelle forme. Mais n'oublie pas qui tu es, il faut croire en toi.Tu seras toujours Lia, unique au monde.
Cet album métaphorique aborde avec infiniment de tact la question de l'identité et le fait que cette question se pose d'une fille à sa mère en accroît encore toute la portée. La simplicité du propos, la douceur des teintes choisies, l'analogie avec les fruits et…

Ce soir, je le fais/ Ce soir, je le quitte

Image
Il s'agit du premier titre ado de la collection Boomerang édité par Le Rouergue, dont plusieurs titres sont déjà sortis en jeunesse. J'en rappelle le principe : la même histoire tête bêche mais vue par un personnage différent.


Cathy Ytak, ai-je pu lire sur un réseau social, avait proposé comme une boutade à l'éditrice Sylvie Garcia, lorsqu’elle avait co-écrit un boomerang jeunesse avec Thomas Scotto (ICI), d'en écrire un pour le public adolescent. Le voici ! En y aura-t-il d'autres ? A suivre !
En tous cas, j'ai particulièrement aimé l'approche de celui-ci. Cathy Ytak sait si bien percer à jour les premiers émois adolescents !


Dans "ce soir, je le fais", Simon espère bien se déclarer à Méline, celle qu'il aime si fort qu'il n'en peut plus d'attendre pour le faire avec elle. Cette fête chez son amie Emma, il pense que c'est le moment où jamais. Il se repasse les films dans sa tête et n'arrive finalement pas à vivre le moment pr…

Milly Vodovic

Image
Rarement un roman pour adolescents ne m'avait fait cet effet et c'est peu dire.
Le premier de la collection Grande Polynie aux éditions MeMo fait fort.
La beauté de la langue, sa fougue, sa force, sa plénitude, sa justesse, sa cruauté, comme jamais je n'en ai lu. 
J'ai mis du temps à le lire, pour en savourer chaque recoin, chaque parcelle tant cette langue maniée avec autant d'ardeur vous cueille à chaque phrase. Le nombre de passages que  j'ai relus et relus, comme subjuguée et éblouie ! 
Subjuguée et éblouie, je l'ai été aussi par cette histoire étrange, entre rêve et réalité, dont la fin nous donne en quelques pages la réponse. Quelle maîtrise ! Jusqu'au bout, je me suis laissée emporter par ce récit et par ses personnages si touchants, si troublants, si bouleversants.
Milly d'abord, ce petit bout de fille qui refuse de grandir et qui navigue entre deux sexes, en permanence. Un nouveau Peter Pan ? Oh comme je l'ai aimée dans tout ce qu'elle f…

Une histoire à grosse voix

Image
Emile Jadoul explore ce thème infini de la lecture du soir. On sent que dans cette famille grenouille, c'est un rituel bien installé puisque ce sont les trois petites grenouilles qui réclament non seulement une histoire mais la grosse voix qui va nécessairement avec. Celle de papa. Et il joue le jeu tellement à fond, sans même avoir vraiment commencé, que ses trois grenouillettes ont finalement un peu trop peur ! 


"Et si on lisait une histoire à petite voix ?"J'aime beaucoup cet album qui joue sur la peur avant de s'endormir et rappelle l'importance des rituels, avec l'apaisement que peut apporter la lecture d'une histoire.

Beaucoup de mouvement aussi de ces petites grenouilles sur les pages, comme le savent si bien faire les enfants quand ils sentent que le moment de la séparation approche et qu'il faut avoir plein d'excuses pour le repousser le plus loin possible. La différence de taille est aussi très bien vue pour développer cette idée : gran…

Enfances

Image
Un arbre et ses ramifications, symbolique parfaite pour ce magnifique recueil écrit par Marie Desplechin et illustré par Claude Ponti et qui relate le destin de 62 enfants connus, célèbres, légendaires ou bien moins, parfois inconnus mais dont on découvre le parcours avec étonnement et admiration mêlés.
Car ce recueil va bien au-delà de l'énumération de parcours individuels qui ont, chacun à des degrés divers, changé le monde.
Pour chacun, page de gauche, un texte qui le présente enfant, avec des anecdotes fabuleuses, des bêtises aussi, dans lesquels on reconnait déjà la source de leur inspiration future. Page de droite, une illustration pleine page en lien avec la personne masculine ou féminine, souvent énigmatique mais toujours esthétique.
Pas d'ordonnancement de périodes, de courants, de thématiques mais un saut de puce à chaque page sur chaque personne : des qu'on connait et re-découvre ou de parfaits inconnus qu'on apprend à connaitre.
Et cela montre que tout un chacun…

L'instant de la fracture

Image
Très belle couverture et très beau titre. Une bonne claque à vrai dire. Antoine Dole sait manier les mots et vous toucher au plus profond.
En 45 pages, il laisse le lecteur pantelant, anesthésié, sous le flot de ses émotions.
La famille passée au rayon laser par un jeune garçon.
Ce double regard, que lui a, et que les autres membres de sa famille n'ont pas, puisqu'ils font comme si, se jouent une comédie, la farce de la famille parfaite. Ou alors ils ne se doutent de rien. Ne savent pas. Ou ne veulent pas.
C'et ça que j'ai d'abord trouvé très bien vu dans ce texte : car au-delà de la vérité,  il a y a l'indicible que le jeune homme voudrait dire pour tout faire voler en éclats. Mais surtout, il y a sa lecture des comportements, de l'un d'entre eux en particulier, et ça, c'est terrible. Ce décalage. Ce gouffre.
Comment sauver les autres de ce qu'on n'a pas pu éviter pour soi ?  Comment trouver la force nécessaire pour se faire entendre, et su…

Brexit romance

Image
J'assume totalement cette chronique qui ne va pas du tout aller dans le même sens que toutes celles qui ont déjà été écrites sur ce roman, dont je me faisais un régal de lecture en allant le chercher chez mon libraire, la semaine de sa sortie si attendue. Pensez-vous donc ! La blogosphère s'agitait depuis au moins un mois (sinon plus) en ne tarissant pas d'éloges !

 Certes, il est bourré de trouvailles comme : - les ' à la place des " (mais on s'en aperçoit pas tout de suite, du moins en ce qui me concerne),
- des pointes d'humour savamment distillées (et qui faut l'avouer font mouche)
- des trais d'esprit percutants,
-une plume alerte et un sens du dialogue évident.
Et je trouve fort brillante et charmante la jeune femme qui l'a écrit. 

Mais voilà, je n'ai pas accroché. Je suis allée au bout parce que je voulais connaitre la fin, ou plutôt essayer de comprendre jusqu'où irait cette histoire.
Pour moi, ça s'est dégonflé comme un soufflé, un…

Cirque

Image
Après le magnifique ARBRE, Amandine Laprun explore le cirque d'une manière si vivante qu'on s'y croirait !
C'est incroyable le pouvoir des livres que de transporter le lecteur dans un autre monde : ce livre carrousel en forme de chapiteau de cirque me renvoie l'image de la petite fille que j'étais la première fois que j'y suis allée. Et j'imagine fort bien les enfants, petits et grands, déployer ce livre qui va soit susciter la découverte de ce lieu soit le prolonger !
Pas un mot dans ce livre qui se déplie et qui nous invite à suive le cirque dés son installation la nuit jusqu'à la fin du spectacle. 
Chaque page est liée à la suivante, ce qui crée un effet de mouvement dans l’enchaînement des numéros , renforcé par les couleurs vives,  et une poésie indéniable se dégage de ces pages. On entendrait presque la musique et les applaudissements !

On peut s'allonger devant et faire marcher son imagination, en l'effleurant du bout des doigts, s'ém…

La longue marche des dindes

Image
L'un des grands privilèges de mon métier de bibliothécaire jeunesse est de pouvoir acheter des livres. Et forcément si on les commande, c'est qu'on y trouve un intérêt pour nos petits et grands lecteurs. Un autre privilège est de pouvoir les lire sur son temps personnel (je précise, des fois que certains penseraient encore qu'un bibliothécaire passe son temps à lire sur son lieu de travail...).
Celui-ci, je ne l'avais jamais lu. Sa première édition date de 1999 (je n'étais pas encore bibliothécaire jeunesse) et l'Ecole des loisirs a eu la très bonne idée de le rééditer cette année.
Et quel régal ! (je ne dis pas ça pour les dindes hein !). Dès les premières lignes, on se dit que vraiment cette histoire va valoir le détour de lecture...
Simon Green, 15 ans, et son voyage du Missouri à Denver, plus de 1000 kms avec 1000 dindes à pied ! , un muletier et son chien, des rencontres incroyables tout du long, mais surtout un sens du devoir accompli, une intelligence du…

Dans la boutique de Madame Nou

Image
Voici un album dans lequel il est si bon de se lover ! Une alchimie particulière s'en dégage, toute en douceur, tendresse et don de soi.
Le texte de Jo Witek invite à franchir la boutique de Madame Nou où on ne vend rien mais où on donne ce que tout un chacun a finalement besoin : de l'amour, de la tendresse, des sourires et des câlins.  Des gens viennent de loin pour la voir, des habitués se font une place quotidienne et le partage devient si naturel que Madame Nou finirait presque par oublier les siens !
En effet, sa petite fille (et son petit chat !) réclament eux aussi leur part de tendresse mais les autres passeront-ils toujours avant ?
Non, car Madame Nou choisit le moment pour être disponible pour elle à 100% : don de soi oui mais il faut aussi savoir penser à soi et apprendre à partager !
Un texte ritournelle, plein de sonorités douces aux oreilles, on se laisse aisément bercer. Les illustrations de Nathalie Choux, toutes en couleurs pastels douces, pleines de rondeurs, avec…

Pëppo

Image
Ce roman, c'est mon petit bijou, ma gourmandise acidulée (il en existe plusieurs couleurs de couverture, quelle chouette idée !), il est juste parfait, même pas la peine d'en lire plus de pages, pourtant on y est tellement bien qu'on pourrait le revendiquer, mais non, il est juste parfait, je vous dis. Rarement roman si attendu m'a fait cet effet-là.
J'ai tout aimé : ses personnages, tous, oui tous, avec une grande faiblesse pour Pëppo, oui, je l'avoue (mais impossible de faire autrement !), ce grand échalas décalé mais si touchant, si imprévisible, qui décline le mot responsabilité à sa façon mais qui donne une si belle leçon d'humanité. Mais je ne suis même pas sûre que ce que je dis là, il s'en soucierait Pëppo. Non. Il est là, vit les choses comme elles viennent, mais a ce don de rendre les choses plus belles qu'elles ne le sont avec une intelligence du cœur pleine de poésie. E les personnes qui gravitent autour de lui ont elles aussi leurs bonne…