Articles

Affichage des articles du septembre, 2018

Ce soir, je le fais/ Ce soir, je le quitte

Image
Il s'agit du premier titre ado de la collection Boomerang édité par Le Rouergue, dont plusieurs titres sont déjà sortis en jeunesse. J'en rappelle le principe : la même histoire tête bêche mais vue par un personnage différent.


Cathy Ytak, ai-je pu lire sur un réseau social, avait proposé comme une boutade à l'éditrice Sylvie Garcia, lorsqu’elle avait co-écrit un boomerang jeunesse avec Thomas Scotto (ICI), d'en écrire un pour le public adolescent. Le voici ! En y aura-t-il d'autres ? A suivre !
En tous cas, j'ai particulièrement aimé l'approche de celui-ci. Cathy Ytak sait si bien percer à jour les premiers émois adolescents !


Dans "ce soir, je le fais", Simon espère bien se déclarer à Méline, celle qu'il aime si fort qu'il n'en peut plus d'attendre pour le faire avec elle. Cette fête chez son amie Emma, il pense que c'est le moment où jamais. Il se repasse les films dans sa tête et n'arrive finalement pas à vivre le moment pr…

Milly Vodovic

Image
Rarement un roman pour adolescents ne m'avait fait cet effet et c'est peu dire.
Le premier de la collection Grande Polynie aux éditions MeMo fait fort.
La beauté de la langue, sa fougue, sa force, sa plénitude, sa justesse, sa cruauté, comme jamais je n'en ai lu. 
J'ai mis du temps à le lire, pour en savourer chaque recoin, chaque parcelle tant cette langue maniée avec autant d'ardeur vous cueille à chaque phrase. Le nombre de passages que  j'ai relus et relus, comme subjuguée et éblouie ! 
Subjuguée et éblouie, je l'ai été aussi par cette histoire étrange, entre rêve et réalité, dont la fin nous donne en quelques pages la réponse. Quelle maîtrise ! Jusqu'au bout, je me suis laissée emporter par ce récit et par ses personnages si touchants, si troublants, si bouleversants.
Milly d'abord, ce petit bout de fille qui refuse de grandir et qui navigue entre deux sexes, en permanence. Un nouveau Peter Pan ? Oh comme je l'ai aimée dans tout ce qu'elle f…

Une histoire à grosse voix

Image
Emile Jadoul explore ce thème infini de la lecture du soir. On sent que dans cette famille grenouille, c'est un rituel bien installé puisque ce sont les trois petites grenouilles qui réclament non seulement une histoire mais la grosse voix qui va nécessairement avec. Celle de papa. Et il joue le jeu tellement à fond, sans même avoir vraiment commencé, que ses trois grenouillettes ont finalement un peu trop peur ! 


"Et si on lisait une histoire à petite voix ?"J'aime beaucoup cet album qui joue sur la peur avant de s'endormir et rappelle l'importance des rituels, avec l'apaisement que peut apporter la lecture d'une histoire.

Beaucoup de mouvement aussi de ces petites grenouilles sur les pages, comme le savent si bien faire les enfants quand ils sentent que le moment de la séparation approche et qu'il faut avoir plein d'excuses pour le repousser le plus loin possible. La différence de taille est aussi très bien vue pour développer cette idée : gran…

Enfances

Image
Un arbre et ses ramifications, symbolique parfaite pour ce magnifique recueil écrit par Marie Desplechin et illustré par Claude Ponti et qui relate le destin de 62 enfants connus, célèbres, légendaires ou bien moins, parfois inconnus mais dont on découvre le parcours avec étonnement et admiration mêlés.
Car ce recueil va bien au-delà de l'énumération de parcours individuels qui ont, chacun à des degrés divers, changé le monde.
Pour chacun, page de gauche, un texte qui le présente enfant, avec des anecdotes fabuleuses, des bêtises aussi, dans lesquels on reconnait déjà la source de leur inspiration future. Page de droite, une illustration pleine page en lien avec la personne masculine ou féminine, souvent énigmatique mais toujours esthétique.
Pas d'ordonnancement de périodes, de courants, de thématiques mais un saut de puce à chaque page sur chaque personne : des qu'on connait et re-découvre ou de parfaits inconnus qu'on apprend à connaitre.
Et cela montre que tout un chacun…

L'instant de la fracture

Image
Très belle couverture et très beau titre. Une bonne claque à vrai dire. Antoine Dole sait manier les mots et vous toucher au plus profond.
En 45 pages, il laisse le lecteur pantelant, anesthésié, sous le flot de ses émotions.
La famille passée au rayon laser par un jeune garçon.
Ce double regard, que lui a, et que les autres membres de sa famille n'ont pas, puisqu'ils font comme si, se jouent une comédie, la farce de la famille parfaite. Ou alors ils ne se doutent de rien. Ne savent pas. Ou ne veulent pas.
C'et ça que j'ai d'abord trouvé très bien vu dans ce texte : car au-delà de la vérité,  il a y a l'indicible que le jeune homme voudrait dire pour tout faire voler en éclats. Mais surtout, il y a sa lecture des comportements, de l'un d'entre eux en particulier, et ça, c'est terrible. Ce décalage. Ce gouffre.
Comment sauver les autres de ce qu'on n'a pas pu éviter pour soi ?  Comment trouver la force nécessaire pour se faire entendre, et su…

Brexit romance

Image
J'assume totalement cette chronique qui ne va pas du tout aller dans le même sens que toutes celles qui ont déjà été écrites sur ce roman, dont je me faisais un régal de lecture en allant le chercher chez mon libraire, la semaine de sa sortie si attendue. Pensez-vous donc ! La blogosphère s'agitait depuis au moins un mois (sinon plus) en ne tarissant pas d'éloges !

 Certes, il est bourré de trouvailles comme : - les ' à la place des " (mais on s'en aperçoit pas tout de suite, du moins en ce qui me concerne),
- des pointes d'humour savamment distillées (et qui faut l'avouer font mouche)
- des trais d'esprit percutants,
-une plume alerte et un sens du dialogue évident.
Et je trouve fort brillante et charmante la jeune femme qui l'a écrit. 

Mais voilà, je n'ai pas accroché. Je suis allée au bout parce que je voulais connaitre la fin, ou plutôt essayer de comprendre jusqu'où irait cette histoire.
Pour moi, ça s'est dégonflé comme un soufflé, un…

Cirque

Image
Après le magnifique ARBRE, Amandine Laprun explore le cirque d'une manière si vivante qu'on s'y croirait !
C'est incroyable le pouvoir des livres que de transporter le lecteur dans un autre monde : ce livre carrousel en forme de chapiteau de cirque me renvoie l'image de la petite fille que j'étais la première fois que j'y suis allée. Et j'imagine fort bien les enfants, petits et grands, déployer ce livre qui va soit susciter la découverte de ce lieu soit le prolonger !
Pas un mot dans ce livre qui se déplie et qui nous invite à suive le cirque dés son installation la nuit jusqu'à la fin du spectacle. 
Chaque page est liée à la suivante, ce qui crée un effet de mouvement dans l’enchaînement des numéros , renforcé par les couleurs vives,  et une poésie indéniable se dégage de ces pages. On entendrait presque la musique et les applaudissements !

On peut s'allonger devant et faire marcher son imagination, en l'effleurant du bout des doigts, s'ém…

La longue marche des dindes

Image
L'un des grands privilèges de mon métier de bibliothécaire jeunesse est de pouvoir acheter des livres. Et forcément si on les commande, c'est qu'on y trouve un intérêt pour nos petits et grands lecteurs. Un autre privilège est de pouvoir les lire sur son temps personnel (je précise, des fois que certains penseraient encore qu'un bibliothécaire passe son temps à lire sur son lieu de travail...).
Celui-ci, je ne l'avais jamais lu. Sa première édition date de 1999 (je n'étais pas encore bibliothécaire jeunesse) et l'Ecole des loisirs a eu la très bonne idée de le rééditer cette année.
Et quel régal ! (je ne dis pas ça pour les dindes hein !). Dès les premières lignes, on se dit que vraiment cette histoire va valoir le détour de lecture...
Simon Green, 15 ans, et son voyage du Missouri à Denver, plus de 1000 kms avec 1000 dindes à pied ! , un muletier et son chien, des rencontres incroyables tout du long, mais surtout un sens du devoir accompli, une intelligence du…

Dans la boutique de Madame Nou

Image
Voici un album dans lequel il est si bon de se lover ! Une alchimie particulière s'en dégage, toute en douceur, tendresse et don de soi.
Le texte de Jo Witek invite à franchir la boutique de Madame Nou où on ne vend rien mais où on donne ce que tout un chacun a finalement besoin : de l'amour, de la tendresse, des sourires et des câlins.  Des gens viennent de loin pour la voir, des habitués se font une place quotidienne et le partage devient si naturel que Madame Nou finirait presque par oublier les siens !
En effet, sa petite fille (et son petit chat !) réclament eux aussi leur part de tendresse mais les autres passeront-ils toujours avant ?
Non, car Madame Nou choisit le moment pour être disponible pour elle à 100% : don de soi oui mais il faut aussi savoir penser à soi et apprendre à partager !
Un texte ritournelle, plein de sonorités douces aux oreilles, on se laisse aisément bercer. Les illustrations de Nathalie Choux, toutes en couleurs pastels douces, pleines de rondeurs, avec…

Pëppo

Image
Ce roman, c'est mon petit bijou, ma gourmandise acidulée (il en existe plusieurs couleurs de couverture, quelle chouette idée !), il est juste parfait, même pas la peine d'en lire plus de pages, pourtant on y est tellement bien qu'on pourrait le revendiquer, mais non, il est juste parfait, je vous dis. Rarement roman si attendu m'a fait cet effet-là.
J'ai tout aimé : ses personnages, tous, oui tous, avec une grande faiblesse pour Pëppo, oui, je l'avoue (mais impossible de faire autrement !), ce grand échalas décalé mais si touchant, si imprévisible, qui décline le mot responsabilité à sa façon mais qui donne une si belle leçon d'humanité. Mais je ne suis même pas sûre que ce que je dis là, il s'en soucierait Pëppo. Non. Il est là, vit les choses comme elles viennent, mais a ce don de rendre les choses plus belles qu'elles ne le sont avec une intelligence du cœur pleine de poésie. E les personnes qui gravitent autour de lui ont elles aussi leurs bonne…

Comment élever le monstre du placard

Image
Après Le monstre du placard existe et je vais vous le prouver... Revoilà ce petit garçon bourré d’imagination et d'un petit poil de mauvaise foi qui nous a prouvé dans le précédent tome que le monstre du placard existe bel et bien ! 
Une fois là, il faut bien s'en occuper comme un grand et lui montrer les bonnes manières...sauf que ce monstre n'en fait qu'à sa tête, même plus le temps d'écouter ses parents !
Oh oh, qu'il est bien vu cet album avec son p'tit air impertinent juste ce qu'il faut et son effet miroir plein d'auto-dérision. 
Bourré d'humour, aussi bien dans le texte et les illustrations, chaque lecture se renouvelle tant il permet à la fois une prise de distance et un sens du vécu à nul autre pareil ! 
Une chute toujours délicieuse clôt cette énumération de bêtises mode "c'est pas moi qui l'ai faite !" mais surtout, cet album réussit ce tour de passe passe que les enfants affectionnent tant : les renvoyer à leurs propres …

C'est la rentrée !

Image
Le cycle immuable recommence ! Après l'été (qui n'est pas tout à fait terminé quand même), c'est la rentrée !
J'ai choisi deux albums pour l'illustrer (ça faisait un petit moment sans albums par ici !) et un roman pour adolescents.
💼💼💼
Berk est de retour ! Après Le mange-doudous et Le bain de Berk, le revoilà qui relate à son petit propriétaire sa dernière aventure. "L'autre jour, un truc terrible est arrivé à l'école.
C'est Berk, mon canard, qui me l'a raconté."

Et voilà la phrase talisman, qui s'adapte à l'histoire à suivre, et je peux vous assurer que ces deux lignes captivent déjà leur auditoire !
Berk a été oublié à l'école dans la caisse à doudous. Ben oui, ça arrive...Pas un drame quand même car Berk se fait vite un ami, oublié lui aussi, un croco. Et à deux, c'est toujours mieux ! Alors, ils vont dans la classe dans le noir complet. Evidemment, en voulant allumer la lumière sur le bureau de la maîtresse, ça ne se pas…