Articles

Affichage des articles du mars, 2018

Au-delà de la forêt

Image
Qui n'a jamais eu envie d'aller voir plus loin que ce que lui offre son environnement quotidien ?
Arthur et son papa vivent dans une ferme avec leur chien au pied d'une grande forêt mystérieuse. Le papa, ça le titille, il irait bien voir de l'autre côté.
Une idée lui vient alors : construire une tour plus haute ! Et pour mener à bien son projet, une idée germe dans sa tête, une idée de troc. L'affaire prospère et la tour prend de la hauteur jusqu'à ce qu'une tempête détruise le fruit de leurs efforts. Découragé, le papa n'y croit pas quand son fils lui montre le miracle de l'entraide qui se matérialise sous leurs yeux. A eux l'honneur de grimper pour enfin voir "Au-delà de la forêt", avec une chute aussi inattendue que prévisible.
Voici un album qui m'a immédiatement séduite ! La narration est entièrement construite avec des double pages qui se lisent comme un seul tableau et un texte tout en bas qui fait avancer peu à peu l'intrigu…

Des caravanes et des hommes

Image
Lucile ne supporte plus le laisser-aller de son père depuis la mort de sa mère. Elle décide d'investir la caravane du jardin, lieu de création artistique pour sa mère. Avec ses amis du lycée, elle va se reconstruire peu à peu et de fil en aiguille découvrir des éléments du passé. Et comprendre. Cet isolement va se révéler tout aussi salutaire pour elle que pour son père qui va reprendre sa vie en main et aller mieux.
J'ai beaucoup aimé ce lieu-refuge, ce lieu-cocon, ce lieu-résilience avec toute cette jeunesse qui tourne autour. J'ai beaucoup aimé le besoin d'introspection de Lucile, sa mise à distance, son intelligence émotionnelle, sa façon de s'adresser à l'autre, son envie de comprendre sans juger.
L'auteure a voulu y ajouter un aspect enquête criminelle qui m'a néanmoins laissée perplexe. Bien sûr, il fallait des raisons mais je n'ai pas été convaincue par cet artifice. Des éléments dans ce roman font un peu "plaqués" alors que cet idée de…

Collection petite polynie

Image
Les éditions MeMo se lancent dans le roman jeunesse à partir de 7 ans, avec une collection appelée "petite polynie".
J'en ai lu deux et quel plaisir de lecture !
Deux aux styles très différents.
Déjà, il y a l'objet livre : chez MeMo, on porte un soin tout particulier à l'objet et pour le roman, la même exigence est appliquée. Du coup, ça donne envie de les ouvrir de suite : couverture attrayante, tranche colorée, de bien belles illustrations, des chapitres courts, du beau papier. Et cette petite exergue toute en poésie : "vagabondages à partir de ....ans , plus ou moins".
Audren offre là une réflexion sur le conformisme, la liberté et l'émancipation. Imaginez des pions dans une boîte dont la vie est toute réglée : une case dédiée sur l'échiquier, une main qui les sort de temps en temps et les range, tout se passe au mieux. Mais des éléments perturbateurs extérieurs plus tard et surtout un pion réfléchissant plus que les autres, tout bascule. Le sujet…

Nightwork

Image
"Puisse ce livre vous faire traverser quelques nuits" m'exergue la dédicace de l'auteur Vincent Mondiot. Il ne croyait pas si bien dire car j'ai laissé passer les jours aussi... Un roman pas facile à chroniquer. Un roman comme on en lit peu. Qui vous prend aux tripes. Insidieusement.
Est-ce sa construction ? Ses avertissements ? Sa sordidité va crescendo. Mais en même temps, on ne peut que l'excuser. Le lecteur en arrive clairement à ce sentiment.
Sur fond de misère sociale et affective extrême, avec une mère alcoolique plus que limite, Abdel le grand frère et Patrick le plus jeune, collégien de 3ème, s'en sortent comme ils peuvent. C'est Patrick qui relate son histoire à 21 ans. Sa vie. Leur semblant de vie. Harcelé au collège, maltraité par sa mère, abandonné par son frère qui est régulièrement en prison, voilà son quotidien. Et pourtant, il arrive à voir du beau dans sa vie. Les jeux vidéo le sauvent : il rêve de mener à bien la création d'un jeu, rêv…

Rosalie et le langage des plantes

Image
Retrouver l'univers singulier et ô combien foisonnant de Fanny Ducassé prend toujours des allures de connexion hors du temps, tant les illustrations qu'elle offre au regard constituent à elles seules un voyage.
Il y a des gens qui savent faire le café, d'autres pas et il y a des gens qui ont la main verte...et d'autres pas non plus.  C'est le cas de Rosalie : elle aimerait bien pouvoir percer leurs secrets ! Un brin rêveuse et originale, elle vit avec son chat Mirabelle et sa souris Croque-sel. Son grille -pain aussi lui rend bien des services et la rend unique dans son utilisation (chacun ses dons !). Assez solitaire, elle décide néanmoins d'aller faire un tour au vide-grenier de son quartier. Quelques trouvailles plus tard, elle tient surtout en ses mains un livre étrange...et si elle perçait enfin le langage des plantes ?

Un album très poétique et onirique, aux couleurs plus froides mais toujours pleines de détails à découvrir.
Subjuguée par ce talent d'illus…

Le voyage de Poucette : suivez les rimes !

Image
Il était grand temps que je vienne par ici saluer la 20ème édition du Printemps du Poètes qui se termine aujourd'hui. Mais j'ai envie de dire que la poésie fait partie de notre quotidien !
Pour saluer l'ardeur, la thématique de cette année, voici un petit album tout juste sorti et dont j'ai été conquise par la narration, la texture, les découpes, les illustrations, un bien bel objet !
L'enfant à partir de 2 ans (oui c'est à destination des petits !) est invité à suivre non seulement les rimes mais Poucette, toute minuscule sortie des mains d'un enfant sur la plage. Et hop ! Elle s'en soustrait pour une course effrénée et le lecteur ne sait plus au final si elle souhaite rattraper les mots en rimes ou à s'en échapper !
Le mouvement de course est très bien suggéré à la fois par les associations de mots dont les sonorités roulent en cascade et par les découpes : on s'amuse à la chercher cette petite Poucette tellement elle va vite !
Tous ces ingrédient…

Collection Les p'tits cirés

Image
Une toute nouvelle collection "Les p'tits cirés" dont je connais personnellement l'illustratrice Delphine Garcia, je ne pouvais pas louper ça !
4 titres pour l'instant pour les 4-7 ans (et à mon avis au-delà ) et un esprit bien sympathique puisque les histoires vécues des personnages se déroulent en vacances avec les découvertes et les aventures qu'ils partagent.
Dans la famille des P'tits cirés, demandez : -Chacha, la grande fille à lunettes, -Ben, le petit frère assez polisson, -Tadé, le grand-père jamais à court d'idées pour s'occuper de ce petit monde.
Un univers de vacances donc pour ces 4 histoires à mi-chemin entre l'album et la bande dessinée, un petit format (pour mettre son titre préféré dans la poche de son p'tit ciré pardi !) : L'île crevette, L'escalier du dedans, La chasse aux sauterelles et Marre des écrans !.
C'est ce denier titre, le rouge, que j'ai lu, et je ne boude pas mon plaisir à mettre à disposition…

Triangle

Image
Sur la couverture, un triangle minimaliste interroge de ses grands yeux.
Tout est triangulaire autour de lui. Non loin de là vit Carré où tout est...carré !
Voulant lui jouer un petit tour, Triangle se dirige chez Carré.
Mais Carré finit par lui rendre la pareille.
Une situation d'amitié entre formes différentes où tout est une question de point de vue. 
On sent bien qu'il n'y a aucune méchanceté sous-jacente mais un jeu entre deux amis qui se jouent de la différence de l'autre puisque un triangle ne peut pas franchir une porte carrée et l'inverse est tout à fait vrai pour l'autre !

Mais cela n'empêche pas de se se côtoyer, se connaitre au point de s'amuser des peurs de l'autre mais finalement de se respecter.
Les illustrations de Jon Klassen sont parfaites : elles servent avec expressivité une histoire qui se déroule dans un sens et dans l'autre, avec un texte de Mac Barnett à la fois répétitif et plein d'humour.
J'aime vraiment beaucoup car c&…

Le jour où les ogres ont cessé de manger des enfants

Image
Les ogres sont parmi nous, vous ne le saviez pas ? Mais rassurez-vous, ils sont devenus inoffensifs, voici pourquoi : 
Dans un temps ancien, ils faisaient élevage des enfants pour mieux les engraisser et s'en délecter à toutes les sauces. 
Seulement, voilà, tout s'est détraqué et les enfants dévorés sont devenus indigestes et ont provoqué désagréments intestinaux, boutons fiévreux et maladies incurables.
Le Conseil des sages (non sans s'envoyer en cachette dans le gosier les dernières brochettes d'enfants sains ! Les privilèges ont la dent dure...) ont décrété que désormais légumes bizarres, aux noms exotiques, constitueraient leur menu quotidien. Il a donc fallu s'adapter à de nouvelles saveurs. Les enfants encore parqués en élevage ayant grandi furent donc libérés. Tout ce petit monde mélangé a fini par vivre en bonne intelligence, mais il y a quand même un moyen de savoir qui est encore un ogre...vous devinez ?
Voici une fable succulente à lire, un brin militante de

Lauréats Prix Sorcières 2018

Image
Les Prix Sorcières 2018 sont remis aujourd'hui  au Salon du livre jeunesse de Saint-Germain-lès-Arpajon.

J'aurais tout lu de cette sélection, nominés et lauréats, et franchement que de belles lectures ! J'en mesure la chance...
Une refonte des catégories pour cette année, j'avoue avoir du mal à m'y retrouver...


Voici les lauréats 2018  (Cliquez sur le lien du titre pour accéder à la chronique)
Carrément Beau Mini

Profession crocodile Les Fourmis rouges
Carrément Beau maxi

Le jardin du dedans-dehors Editions des éléphants

Carrément Passionnant Mini

Pax et le petit soldat Gallimard jeunesse
Carrément Passionnant Maxi

Sirius Le Rouergue
Carrément Sorcière Fiction
Cœur de bois Editions Notari
Carrément Sorcière Non-Fiction

Colorama

Soixante-douze heures

Image
J'ai été cueillie par ce texte. Littéralement. Une histoire intime et universelle à la fois. 72h. Et la vie d'Irène et de ce bébé peut basculer dans ce laps de temps que la loi leur donne. Mais que peut la loi contre la force de vie ?
Irène est tombée enceinte lors de son tout premier rapport. Rien de prémédité. Mais l'enivrement des sens d'abord qui l'ont submergée. Et l'étonnement qu'elle puisse le vivre comme ça, elle, Irène, la grande Irène, toute fine, qui ne dit jamais rien, et semble se laisser porter par les événements.  Mais là c'est sa décision : trop tard pour avorter, elle décide en cours de maths d'accoucher sous X. Personne ne se rendra compte de cette grossesse. On n'est pourtant pas dans le déni. Non, c'est un secret. Son secret. A l'insu des autres et surtout de ses parents. Pourtant, il a bien fallu leur dire. Dans ce passage, j'a été subjuguée par son aplomb face au déni de ses parents, qui lui en est un.

Elle accouche don…

Le jardin du dedans-dehors

Image
C'est une voix d'enfant devenue adulte, celle de l'auteure,  qui raconte ce qu'elle a vécu alors que son père est nommé ambassadeur d'Italie en Iran en 1980. La révolution islamique bat son plein puis le pays est envahi par les Irakiens.
Un jardin fait la frontière entre deux mondes : protégé par cet immense jardin où se situe l'ambassade, dedans est un havre de paix très peu entaché par le dehors, là où se déroule la violence de la guerre.
C'est un jeune garçon qui va faire le lien entre cet intérieur et cet extérieur : l'enfance s'affranchit des interdits et est capable, même sans une langue commune, de se frayer un chemin vers une amitié, certes courte, mais intense dans sa fulgurance comme en témoigne le symbolisme de cette couverture sur laquelle se superposent plusieurs mondes. Un échange d'un petit présent de part et d'autre sera le seul souvenir qui restera à Chiara, comme un témoin de ce qui est réellement arrivé.

Outre l'histoire r…

Coup de cœur numérique #39 : Opéra Play

Image
Une application de chant lyrique, il fallait oser ! Et le pari est largement réussi.
Cette application, très riche et très ludique, permet de découvrir les timbres des tessitures interprétés par de grands artistes, de jouer à les reconnaître avec des niveaux de difficulté croissants au choix, de reconstituer les voix d'un morceau de chant lyrique et de s'essayer à chanter deux airs de l'opéra de Carmen de Bizet en mode karaoké.
Très facile à prendre en main, elle est très bien conçue, à la fois pour mélomanes avertis ou simples curieux.

J'ai beaucoup aimé découvrir ce qui fait le sel de l'Opéra lyrique dans cette application ludique, pédagogique et belle ! Laissez-vous tenter par l'expérience, seul ou à plusieurs ! 




Cette application a été développée par le Festival d'Aix-en-Provence avec le soutien de la DRAC Provence-Alpes Côte d'Azur. Réalisée par Sonic Solveig avec les illustrations de Camille de Cussac.
Opéra Play
Gratuit
App store

Profession crocodile

Image
Il m'a fallu plusieurs lectures de cet album sans texte pour en apprécier toutes les subtilités !
Sans texte ne me convient pas tant les vignettes ici déployées sont à double sens et en disent bien plus qu'on ne le voit au départ.
Le titre de Profession crocodile prend en effet tout son sens à la fin de l'album dont je tairais la chute volontairement.
Le lecteur fait la connaissance de ce crocodile parmi les humains et qui se comporte comme un humain : se lever, prendre son petit déjeuner, se brosser les dents, s'habiller, acheter son journal, de quoi déjeuner, prendre le métro,...où là, on rencontre aussi une girafe, un singe, un hippopotame. Le lecteur est d'emblée mis dans une réalité, ce mélange d'humains et d'animaux, dont il ne s'étonne même plus ! Puis la chute lui révèle une autre réalité, qui fait un peu grincer des dents (c'est le cas de le dire ! ) je l'avoue. Et puis, après tout, pourquoi pas ? Puisque d'une certaine liberté il est …