Articles

Affichage des articles du juillet, 2020

Le cercueil à roulettes

Image
On pourrait croire que ce roman est d'une tristesse sans fond. Oui, d'un certain côté, il l'est. Perdre sa maman d'une longue maladie à 15 ans, non, on ne le souhaite à personne.
Gabriel, confié à la sœur de sa maman Myriam, est plein de colère. De silence aussi. Mais il ne peut accepter que sa maman soit enterrée à côté de son père qui les a abandonnés. C'est pourtant son souhait et il le refuse. Germe alors en lui une idée folle : celle du cercueil à roulettes. A travers ce road-trip, il veut rendre hommage à la fantaisie de sa maman en lui trouvant un endroit où reposer qui soit digne de ce qu'elle lui a transmis.
Outch ! Qu'il est beau ce roman ! Alexandre Chardin, une fois de plus, montre toute l'étendue de sa sensiblité à la fois dans l'écriture mais dans sa façon d'aborder l'être humain.
Car Gabriel va faire des rencontres : des mauvaises (mais pas trop finalement) mais surtout des magnifique, des surprenantes, des qui vous tordent l…

De ville en ville

Image
J'avoue avoir toujours eu un faible pour les albums dont les pages s'ouvrent par le haut (album paysage). Je trouve que leur narration est différente et ouvre d'autres perspectives.
Ce format ne pouvait pas mieux correspondre à cette balade poétique de ville en ville.
Mais des villes un peu bizarres, sens dessus-dessous !
Plein de choses à observer, des personnages  hauts en couleurs, et à chaque page un autre fil à retrouver : le narrateur !
Au début, j'ai été un peu désarçonnée par la proposition : j'ai eu un peu de mal à entrer dans la narration tant j'ai été happée par la force des illustrations dont la superposition des éléments n'est nullement altérée par l'impression papier. Dès qu'on tourne la page, le texte se retrouve en haut du coup et l'illustration vous saute au visage : des couleurs, des univers entiers où s'immerger avec un sentiment de fantastique onirique qui se dégage.

Et puis, j'ai relu le texte deux, trois fois : très imag…

N.E.O : tome 1 : La chute du soleil de fer

Image
Je n'ai jamais lu de Michel Bussi dans "l'autre" littérature et pourtant, il a beaucoup de succès en médiathèques !
Michel Bussi fait une première incursion en littérature ado et j'ai eu la chance de pouvoir lire le premier tome en avant-première puisqu'il sort le 1er octobre prochain (Merci Com.j !).
Et j'ai ADORE ! 
L'auteur renouvelle avantageusement le genre de la dystopie !
Dans un monde où les adultes ont disparu à cause d'une catastrophe, deux bandes d'enfants survivent :  ceux du château et ceux du tipi. Mais une maladie survient qui met en péril ce fragile équilibre. La confrontation entre les deux clans est-elle inévitable ? Se rejetant la responsabilité de cette épidémie, les enfants sauront-ils dépasser leurs différences ?
Voici une histoire haletante, qui transporte le lecteur dans une capitale bien connue : les personnages sont si réellement vivants ! Le fait de transposer la fin de l'humanité et le début d'une autre ère aux m…

Le goût du baiser

Image
C'est une collection que j'avais envie de découvrir depuis longtemps et ce roman est arrivé dans ma boîte aux lettres grâce au Green Swap organisé par le blog collectif A l'Ombre du Grand Arbre dont je fais partie, et ce par l'entremise d'une nouvelle recrue : LIRALOIN. C'est un véritable Hot Swap que j'ai reçu !
Une collection "L'Ardeur" qui ose aborder la sexualité, le désir et le fantasme à une période où le corps adolescent se métamorphose et s'ouvre aux sens.
Dans le Goût du baiser, Camille Emmanuelle a réussi un double objectif : celui de parler des sens en l'absence de deux d'entre eux et l'éveil à la sensualité et à l'acte sexuel.
Aurore, en première, a perdu le goût et l'odorat à la suite d'un bête accident de vélo. Elle cache ce handicap invisible mais sent bien qu'il va lui pourrir la vie, surtout quand Antoine, un garçon sur lequel elle fantasme, s’intéresse enfin à elle. Mais il y a des rencontres qu&#…

Deux fleurs en hiver

Image
Il y a des rencontres qui sont comme des évidences. D'un côté Capucine qui a décidé de faire son stage d'aide-soignante en Ehpad. Elle espère y confirmer sa vocation...ou pas. Signe particulier de  Capucine : elle change de couleur de perruque selon son humeur et elle assume. Y aurait-il un secret derrière ? Et de l'autre Violette, qui arrive à l'Ehpad, déboussolée dans ses habitudes, sans son chat, avec l'impression que son fils la case là pour être tranquille, même si elle comprend qu'il se fait du souci pour elle.
Leur rencontre, au fil des jours, va sceller un lien humain puissant entre elles, que les années séparent pourtant mais que la sensibilité rejoint. Elles vont s'épauler, se confier, se faire grandir. Et emmener les autres dans leur ronde.
Un roman splendide ! 
Delphine Pessin a su y insuffler un véritable vent d'humanité sans pour autant occulter les soucis des uns et des autres : le handicap, la maladie, la vieillesse, la peur de la solitude, le…