Articles

Affichage des articles du 2021

L'appel du large

Image
Quand l'appel du large vous dit de le suivre, il y a mille et une manières de l'écouter.  Ce texte de Cathy Ytak est comme une brise chantante : peu de ponctuation comme si elle était avalée par le large, en résonance parfaite avec ces tableaux sublimes de Laurent Corvaisier. Des tableaux dans lesquels on se noie, on émerge, on tangue, on roule, on traverse, on déambule, on retrouve, on se souvient, comme l'est la vie et les envies qui nous mènent jusqu'à ce large envoûtant, hypnotisant, grandiose. Voilà : cet album est grandiose. Il embrasse la liberté dans ses pages, la magnifie, la célèbre et le lecteur en est tout chaviré car il y a forcément un appel du large qui est le sien. Il nous parle aussi de la nature, de sa fragilité, de l'être humain et de sa détresse et de sa solitude, mais aussi de monde à réinventer. Exactement ce qu'il nous faut aujourd'hui... L'enfant présent dans ces pages nous dit l’universalité de ce lien invisible avec cet élémen

Kiosque

Image
Olga vit à l'année dans son kiosque à journaux. C'est sa maison. Outre la vente des magazines, elle rend tout un tas de petits services et elle connait les habitudes des gens du quartier par cœur...tant et si bien que son kiosque et elle ne font plus qu'un et font pour ainsi dire partie du paysage. Tout le monde bouge autour d'elle...sauf elle. Le soir, c'est le cœur lourd qu'Olga rêve elle aussi d'évasion : mais, pour se consoler, elle feuillette des revues avec des couchers de soleil par procuration. Une aventure extraordinaire va pourtant lui arriver : ça démarre plutôt mal puisque le chapardage de friandises par deux gamins l'oblige à sortir de son kiosque mais sa corpulence l'empêche et qui se renverse sur la chaussée ? Sa cahute, elle dedans !  Et là, c'est la découverte qui va révolutionner sa vie : voici un kiosque à jambes ! Olga découvre alors un petit vent de liberté ....qui va la conduire là où le soleil se couche sur une plage de sab

Poulorama : encyclopédie des poules

Image
Bienvenue dans le monde magique des poules ! Magique, oui, cela leur convient parfaitement car vraiment, pour les regarder vivre depuis 8 ans dans mon jardin, elles sont épatantes ! Ce documentaire magnifique, avec cette tête de poule en vernis sélectif plus vraie que nature, leur rend hommage : Actes Sud junior possède une réelle expertise dans le domaine du documentaire ! Des livres beaux, instructifs, complets, attractifs. J'ai appris une foule de choses sur les poules à travers ce livre très documenté, au graphisme impeccable, et qui traite de tout sur le sujet : histoire de sa relation avec l'humain, mode de vie, races,  environnement, œufs, aspects, recettes de cuisine, idées reçues, ...le tout avec des anecdotes dans une présentation dynamique et colorée. On en oublie presque qu'il s'agit d'un documentaire tant la lecture est fluide et attrayante. Un immense coup de cœur pour ce livre très bien fait : on sent un réel amour pour ces gallinacées qui méritent v

Angie !

Image
Ecrit à deux voix durant le premier confinement, ce roman a permis à Marie-Aude Murail de : 1. Permettre à son frère Lorris de renouer avec son désir d'écrire, 2. Permettre à elle-même de renouer avec le genre du policier. Franchement ? J'ai adoré, moi qui ne suis pas adepte du genre ! On ne s'ennuie pas une seconde ! Située dans leur ville natale du Havre, l'intrigue mêle trafic de drogue, magnat du café, secrets de famille surgissant du passé, crime et disparition ainsi que des personnages hauts en couleurs. Le policier Augustin Maupetit toujours en compagnie de son chien renifleur Capitaine et sa cheffe Alice Verne, Thérèse la tante médium d'Augustin (qui m'a fait bien rire !) mais surtout des voisines de palier, Angie 12 ans et son infirmière de maman,  qui vont se révéler très perspicaces pour aider cette fine équipe. Et ça aide quand on est cloué dans un fauteuil roulant à cause d'un accident de moto dû à une filature pas vraiment autorisée... Y aurai

Magda : la souris minuscule

Image
Le titre dit bien ce qui est : Magda est une souris minuscule. Minuscule car bébé souris. Et elle voudrait bien que ça aille plus vite ! Pourquoi grandir, c'est aussi long ? Elle essaie sur la pointe des pattes, en tapotant aussi sur le plancher, mais rien n'y fait ? Oh ! Un tout petit peu....Et pourquoi toujours dormir ? ça en fait des questions pour une si minuscule souris. Heureusement que maman souris est là pour la réconforter et lui dire que grandir, ça prend du temps et en même temps, du temps, elle voudrait qu'il en reste longtemps cette maman : un bébé, ça grandit toujours trop vite ! Une douceur et une tendresse palpables enveloppent cet album coloré de rose fluo : aussi bien dans le texte de Karen Hottois que dans les illustrations d' Anaïs Massini . Magda, tout de rose bien flashy vêtue, crève la page de son questionnement tout enfantin, que tout parent, quel qu'il soit, a du forcément entendre un jour. C'est un album vraiment réussi dans cette rela

D'or et d'oreillers

Image
Il n'y a pas à dire mais Flore Vesco excelle dans l'art de ré-écrire les contes ! D'or et d'oreillers fait allusion à la princesse au petit pois mais pas que. Entre les lignes, d'autres contes surgissent sous des allusions dissimulées, et cela devient un jeu de les découvrir. Dans cette histoire située dans un village anglais, il est question de filles à marier, d'un jeune, beau et riche parti du nom de Lord Handerson dans son Blenkishop Castle, d'une femme de chambre au caractère bien trempé du nom de Sadima, d'un majordome énigmatique, et d'épreuves sorties tout droit de la tête de ce lord, notamment celle de dormir dans un lit haut perché constitué d'une dizaine de matelas.  Choisir une femme pour se marier, en voilà une drôle d'idée à laquelle le jeune lord a opté de donner un angle quelque peu choquant pour l'époque. Cependant, les prétendantes n'étant pas à la hauteur de la première épreuve, c'est Sadima qui la réussit, av

Le poisson qui me souriait

Image
Retrouver l'univers de Jimmy Liao est toujours un plaisir ! Et je suis ravie de présenter son dernier album sorti, juste la semaine où il est lauréat du Prix Sorcières Carrément beau maxi pour Nuit étoilée chez le même éditeur HongFei Cultures. Le poisson qui me souriait est un petit bijou d'empathie, publié il y a 20 ans, et qui n'a pas pris une ride : au contraire, il parle à notre époque mieux que jamais. Un homme rencontre un poisson qui lui sourit. Tout le temps. Vient l'envie de le ramener chez lui. La vie dans son quotidien coule paisiblement avec ce poisson souriant. Tout le temps. Mais un rêve plus tard les emmène tous les deux dans l'océan où ils évoluent dans la félicité la plus absolue jusqu’au choc avec les parois d'un bocal enfermant. Au réveil, la décision est prise de libérer ce poisson dans son environnement. "Sa vraie maison". Un dernier baiser à son poisson, pour une vie bien plus en accord avec ses véritables envies.   Tout est pa

Vive La Fontaine !

Image
2021 célèbre le 400ème anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine et comme c'est actuellement Le Printemps des poètes, voici un album documentaire tout nouveau tout beau ! 60 pages qui reviennent sur la vie de l'auteur et ses écrits, dont les fameuses Fables. Le tout dans une présentation qui décoiffe ! Hyper-dynamique, coloré, bien documenté, contextualisé, ludique (sympas les quiz, tests, jeux et autres activités !), avec des anecdotes qui rendent le tout très vivant, riche graphiquement car une part belle est donnée à l’illustration d'archives, franchement, je le trouve fort réussi et très instructif ! On apprend une foule de choses sans que cela soit indigeste. Jean de La Fontaine ne parait plus aussi lointain mais très moderne. On découvre l'homme derrière l'auteur et vice-versa, le tout remis dans son époque. J'aime particulièrement la façon dont est construit le sommaire avec des entrées de chapitres pétillantes et originales. La mise en page, i

Prix Sorcières 2021

Image
    Catégorie Carrément beau mini JUSTE UN FRAISIER d’Amandine Laprun, Actes sud junior   Catégorie Carrément beau maxi   NUIT ÉTOILÉE de Jimmy Liao, HongFei cultures     Catégorie Carrément passionnant mini   QUAND LES ESCARGOTS VONT AU CIEL de Delphine Vallette et Pierre-Emmanuel Lyet,  Seuil jeunesse Carrément passionnant maxi   ALMA, LE VENT SE LÈVE de Timothée de Fombelle, Gallimard jeunesse Catégorie Carrément Sorcières fiction   MIGRANTS d’Issa Watanabe, La Joie de lire   Catégorie Carrément Sorcières non fiction   LA FABULEUSE HISTOIRE DE LA TERRE d’Aina Bestard, Saltimbanque éditions   ******

Femmes inspirantes #3 : Christine de Pizan la clairvoyante

Image
Voici le destin de Christine de Pizan,  dont le moins qu'on puisse dire, est qu'elle est une éclaireuse à bien des points de vue : une jeune femme , mariée à 15 ans, veuve quelques années plus tard, et qui n'a pas voulu de seconde noce. Ce qui à l'époque ne se faisait pas. Elle s'est alors vouée à  l'écriture et a été reconnue comme écrivaine à part entière, fait rare. Femme engagée, elle n'a pas hésité à prendre sa plume pour dénoncer la misogynie de l'époque. Femme de conviction, elle a exhorté les femmes à sortir de l'ombre et à être reconnues comme indispensables au pays. En tant qu'autrice, elle a indubitablement tracé la voix de beaucoup d'autres femmes à sa suite. C'est cette vie exemplaire que retrace ce livre entre album et documentaire : il se lit comme une histoire inspirante et "clairvoyante", à l'image de son héroïne. J'ai beaucoup appris en lisant ces lignes, qui mettent en perspective ce destin incroyable

Filles inspirantes #2 : Izzie Nobody

Image
Du fait de ses bons résultats scolaires, Izzie va entrer en seconde dans un lycée réputé. Venant des quartiers populaires, son arrivée va immédiatement la faire passer au statut de "Nobody". Pas vraiment une hostilité entre les élèves mais une belle indifférence. Blessante.  Le découvrir va être pour elle une claque : même si elle s'y attendait. Elle s'y conforme un temps mais décide de prendre sa place, celle d'une adolescente sensible et déterminée. Coincée entre une maman concierge envahissante, et un secret familial lourd à porter, elle va pourtant rencontrer Gustave, un autre Nobody. Elle va peu à peu en découvrir les raisons. Une relation houleuse au départ, faite d'incompréhensions, mais qui va s'embellir. Deux personnages chers à chacun vont jouer un rôle essentiel dans le lien qui les unit. Anne Loyer sait y faire avec les destins cabossés de la vie quotidienne : elle a su dans ce roman montrer le jeu des apparences et que rien n'est jamais a

Filles inspirantes #1 : Filles uniques

Image
Cette semaine sera consacrée sur le blog aux DROITS des FEMMES et en plus, à travers les livres d'une formidable ambassadrice : Anne LOYER ! Trois de ses derniers livres-deux romans et un album- abordent en effet ces droits à travers le destin de deux jeunes filles d'aujourd'hui et d'une femme du passé. Partons en Chine faire la connaissance de Xinxin, lycéenne de 15 ans, fille unique. Comme beaucoup de jeunes en Chine, la pression est forte sur ses épaules : elle n'échappe pas à la course de l'excellence. Tout son monde vacille quand sa meilleure amie lui annonce avec dégoût qu'elle va devenir grande sœur. Elle ne saisit pas l'émotion qui l'assaille et s'insinue vite en elle. Une rencontre fortuite avec un jeune homme va lui ouvrir les yeux sur une autre réalité : celle des enfants nés sans identité car nés au-delà du quota autorisé par la politique de l'enfant unique. Ces deux évènements, qu'elle va lier, vont interroger le manque qu&#

Je connais peu de mots

Image
Un leporello qui s'ouvre vers le haut et dont le début et la fin servent de début et de fin, comme une boucle.  Quelle beauté dans cet objet qui tient dans une poche ! Minimaliste à première vue tant dans les mots que le dessin : du bleu et du blanc mais un tel symbolisme dans ce qui est donné à voir et à lire ! "Je connais peu de mots" aborde la difficulté de s'approprier une langue tant dans son vocabulaire et sa grammaire mais pas seulement : une langue peut sembler hermétique, au point de s'y noyer. La première partie évoque en tous cas cette difficulté de s'y retrouver dans ses arcanes. L'autre côté du récit est plus positif puisque peu à peu la confiance en soi prend le dessus avec cette satisfaction d'arriver à s'exprimer malgré tout, dans une initiation permanente. Le tout donne vraiment un questionnement subtil par rapport à la langue et à son apprentissage. Une langue peut sembler étrange (on dit bien langue étrangère), indomptable mais

Adieu, Tante Aimée

Image
J'avais déjà été enchantée par Les voisins mode d'emploi et j'attendais avec impatience le suivant. C'est très agréable pour un adulte de lire des romans jeunesse d'une telle fraicheur ! Adieu, Tante Aimée n'y déroge pas : toujours ce ton pince sans rire et cette faculté à entrer dans la tête d'un enfant qui va vivre son premier enterrement. Oui, il y a une première fois à tout ! "Aujourd’hui, ma tante est morte. Ma grand-tante, plus exactement. Elle s’appelait Aimée, mais en vrai personne ne l’aimait. À part peut-être son caniche, Débile. En tout cas, ce n’est pas triste. Déjà, je vais pouvoir le raconter à l’école. En plus, je vais avoir un chien, même s’il s’appelle Débile et qu’il n’est pas très malin. Et puis surtout, je vais assister à mon premier enterrement. Et je ferai tout pour qu’il soit inoubliable." Résumé de l'éditeur. Raconté à la première personne, le lecteur est comme mis devant le fait accompli (c'est le cas de le

Des mots en fleurs

Image
Quel plaisir j'ai eu à me balader dans ce jardin des mots en fleurs !  Quelle merveille de poésie, d'écoute de la nature, en toute humilité, en toute douceur ! Une année au fil des saisons dans ce jardin extraordinaire (comme celui de Prévert) où Monsieur Mots récolte une drôle de récolte. Face à lui, un jardinier voisin plus terre-à-terre, productiviste. Pourtant, ils vont apprendre à s'apprécier dans leur différence, par petites touches de tolérance et de partage. On est dans ce livre comme chez soi : on y est bien, en sécurité, avec la promesse de découvertes linguistiques au fil des pages, dans ces illustrations si originales : un double voyage pour le lecteur, celui des dessins de Karolien Vanderstappen et des mots de Marie Colot !  Le travail éditorial est à saluer tant il est bluffant, malgré sa simplicité apparente :  une bien belle cohérence graphique, un travail soigné, comme un jardinier qui ne laisse rien au hasard mais en même temps qui laisse éclore l'

La fleur perdue du chaman de K

Image
Partir au Pérou en plein couvre-feu, ça vous dit ? Davide Morosinotto nous régale une fois encore avec ce roman, après Le célèbre catalogue Walker & Dawn et L'éblouissante lumière des deux étoiles rouges. Pouvant être lus indépendamment, l'auteur les a néanmoins conçus comme une trilogie pas les autres : ces romans ont ce point commun de faire vivre une aventure d'exception à des enfants.   Pourtant, ce troisième volet a quelque chose de différent : dans le graphisme. Les textes sont régulièrement présentés sous forme de guirlandes de mots et c'est vraiment beau. Toujours des cartes mais aussi des dessins dans les pages donnent à ce roman une vraie envergure, dans lequel textes et illustrations s'harmonisent.    Cette histoire n'est pas très gaie : Laila, fille de diplomates suédois vivant au Pérou, est hospitalisée à Lima en service pédiatrique. Sa santé se dégrade, notamment sa vue décline. Elle va y rencontrer un jeune garçon qui se fait appeler El Rato

Une histoire bien secouée

Image
AVERTISSEMENT : toute personne phobique d'un insecte noir muni d'une tête télescopique et de 6 pattes doit arrêter immédiatement la lecture de cette chronique ( j'aurais prévenu.. .). C'est la semaine Corinne Dreyfuss sur le blog : j'aime particulièrement son approche  ludique et enjouée pour le tout-petit, exactement ce que je recherche à partager avec le jeune enfant.  Dans Une histoire bien secouée, le livre sert de terrain de jeu : à un petit insecte d'abord, puis au narrateur qui va interpeller le lecteur. L'histoire commence pourtant bien de la façon des plus classiques : "Il était une fois une belle princesse et un chevalier fort et courageux...." mais c'est sans compter avec une petite fourmi s'invitant dans le livre et perturbant l'ordre établi.      Vous imaginez bien qu'une fourmi vivant en colonie....les pages vont vite être envahies ....au grand désespoir du narrateur. Le petit lecteur est alors mis à contribution en

un oiseau un chat

Image
Un cartonné pour les petites mains, fort en contrastes, qui met en scène le sempiternel jeu de cache-cache entre un oiseau et un chat. Zozo, page de gauche, est un tout petit oiseau noir.  Chacha, page de droite, est un très gros chat gris. Chacun vaque à ses petites occupations : l'oiseau en perpétuel mouvement et le chat à l'affût. Bien évidemment. La jointure entre les pages sert de frontière physique pendant quelque temps mais....ce petit oiseau joueur franchit l'autre page et ce qui doit arriver arrive ! Le chat occupe alors toute la place de prédateur assoupi. Sauf que ce petit oiseau n'a pas dit son dernier mot... Il n'y a pas à dire mais Corinne Dreyfuss a plus d'un tour dans son sac elle aussi : elle renouvelle si bien les propositions pour les tout-petits ! Tous les ingrédients sont là : vernis sélectif pour le toucher, couleurs contrastées pour la vue, mouvements, onomatopées,... Cela parait toujours simple à première vue mais tout est pensé au milli

L'été des Perséides

Image
Dans son dernier roman, Séverine Vidal -dont j'ai presque tout lu-s'autorise un pas de côté : de la fibre sociale et familiale, elle passe à un roman à la fois policier-thriller-fantastique-anticipation-historique-scientifique. Pourtant, je mentirais si je continuais à affirmer que la famille n'est pas au centre de cette histoire aux multiples facettes. Everglades, Floride, année 2020 : à la suite d'un orage d’une force inouïe,  des gens disparaissent ou répaaraissent hébétés, sujets à des hallucinations et nausées. Jonas, 18 ans, guide touristique, découvre aussi que son collègue Evans a disparu, après avoir provoqué un accident avec son bateau. Il part à sa recherche avec Ana, amie d'Evans. En chemin, leur aventure va les mener sur leur propre histoire personnelle : ils ont rapidement le sentiment de se connaitre depuis toujours. Que se cache derrière ces éléments déchainés ? Comment expliquer ces disparitions ? Dès le premier interlude, quelques éléments font com

La forêt de travers

Image
 Non, ce n'est pas une tempête qui a mis sens dessus dessous cette forêt !  Il était une fois une forêt où tout allait à l'envers où les histoires que tu connais se passaient de travers. Les contes sont ici tout de guingois, en tous cas, rien ne s'y passe comme dans ceux que l'on connait depuis toujours ! Et on se dit : pourquoi pas ? Le principal est que tout ce beau monde des contes traditionnels vit là un bonheur absolu. Mais l'inspecteur des histoires parfaites, en voyant tout ce désordre, va décider de remettre tout ça en bon ordre grâce à son livre d'histoires. La forêt n'est plus que désolation ! Imaginez un loup poursuivant vraiment les petits cochons, un chaperon vraiment rouge, un ogre dévorant vraiment les petits enfants, et un Petit Poucet se perdant vraiment ....C'est horrible , n'est-ce pas ?  La sorcière va décider d'ouvrir son grimoire et avec l'aide de tous les habitants de cette forêt, remettre cet inspecteur à sa place en m