Le jardinier de la nuit

Imaginez une ville avec une Rue des chagrins.
D'emblée, les premières pages donnent le ton d'une froideur dans les couleurs, d'une soumission dans les attitudes, d'un ennui profond. 
Pourtant, un beau matin, le début d'un miracle se produit : une magnifique sculpture en forme de hibou apparaît dans un arbre. Chaque jour suivant va donner son lot de surprises avec l'apparition de nouvelles formes qui font faire le bonheur des habitants et changer la vie de ce quartier.

Le lecteur découvre cette magie à travers les yeux, l'étonnement et l'envie de comprendre d'un jeune orphelin William qui va découvrir et accompagner ce jardinier de la nuit qu'il aura la chance de rencontrer et qui lui transmettra son savoir.

Mais les habitants de la ville avaient changé. Et William aussi.

Cet album, à la forte charge symbolique, offre plus de choses à lire dans les illustrations que dans son texte minimaliste : c'est un vrai régal pour les yeux que ces tableaux d'abord sépia se colorer peu à peu des couleurs de la vie. Cet art de la taille transforme le quotidien et met du rêve et de la magie plein les yeux.

©Little Urban



©Little Urban

C'est aussi un album sur la transmission et sur la confiance : j'ai beaucoup aimé cet aspect-là, amené avec tact. La symbolique de l'arbre est également très forte ainsi que le pouvoir de l'imaginaire. Un album aussi qui rassemble autour du beau et de l'art. Il invite à transformer son regard sur ce qui nous entoure. 

Un album poétique et lumineux mené par The Fan Brothers.
Coup de cœur !

Le jardinier de la nuit
The Fan Brothers
Little Urban

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Capitaine Rosalie

Un arbre une histoire

J'en rêvais depuis longtemps

Blanche-neige

Eléphant a une question