Filles inspirantes #2 : Izzie Nobody

Du fait de ses bons résultats scolaires, Izzie va entrer en seconde dans un lycée réputé. Venant des quartiers populaires, son arrivée va immédiatement la faire passer au statut de "Nobody". Pas vraiment une hostilité entre les élèves mais une belle indifférence. Blessante.  Le découvrir va être pour elle une claque : même si elle s'y attendait. Elle s'y conforme un temps mais décide de prendre sa place, celle d'une adolescente sensible et déterminée.

Coincée entre une maman concierge envahissante, et un secret familial lourd à porter, elle va pourtant rencontrer Gustave, un autre Nobody. Elle va peu à peu en découvrir les raisons. Une relation houleuse au départ, faite d'incompréhensions, mais qui va s'embellir. Deux personnages chers à chacun vont jouer un rôle essentiel dans le lien qui les unit.

Anne Loyer sait y faire avec les destins cabossés de la vie quotidienne : elle a su dans ce roman montrer le jeu des apparences et que rien n'est jamais aussi simple à première vue. Sans tomber dans le cliché précarité/beaux quartiers, elle a donné à ce roman une belle dimension humaine, en particulier sur deux adolescents qui se cherchent, dans le flot de leurs émotions, percuté par des évènements extérieurs-ceux du monde des adultes-qu'ils subissent. A eux deux, ils vont en faire une sacrée force et partir plus sereins dans leur vie.

J'ai beaucoup aimé les rebondissements dans ce roman et ses enjeux révélés peu à peu : ceci est renforcé par un style d'écriture énergique, amplifié par ce procédé de mise en trio des émotions, séparées par des /    /     /,  comme pour souligner le bouillonnement intérieur qui assaille les personnages.

Un bien beau portrait d'une jeune fille qui a la tête sur les épaules, très attachante !

Izzie Nobody
Anne Loyer
Gulf stream
Coll. Echos

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Le poisson qui me souriait

L'été des Perséides

Une histoire bien secouée

A quoi rêvent les étoiles