Une histoire à grosse voix

Emile Jadoul explore ce thème infini de la lecture du soir.
On sent que dans cette famille grenouille, c'est un rituel bien installé puisque ce sont les trois petites grenouilles qui réclament non seulement une histoire mais la grosse voix qui va nécessairement avec. Celle de papa. Et il joue le jeu tellement à fond, sans même avoir vraiment commencé, que ses trois grenouillettes ont finalement un peu trop peur ! 


"Et si on lisait une histoire à petite voix ?"
J'aime beaucoup cet album qui joue sur la peur avant de s'endormir et rappelle l'importance des rituels, avec l'apaisement que peut apporter la lecture d'une histoire.

Beaucoup de mouvement aussi de ces petites grenouilles sur les pages, comme le savent si bien faire les enfants quand ils sentent que le moment de la séparation approche et qu'il faut avoir plein d'excuses pour le repousser le plus loin possible. La différence de taille est aussi très bien vue pour développer cette idée : grandeur du papa, de sa bouche et petitesse voire rapetissement des enfants grenouilles. On le sait bien : les papas lisent les histoires avec une grosse voix ! 

J'aime aussi beaucoup les bouilles de ces grenouilles, avec leurs gros yeux si expressifs, même dans le noir. Et la patience de ce papa grenouille qui entre dans le jeu et a suffisamment d'autorité pour coucher sa progéniture. 
Une chute irrésistible comme cerise sur le gâteau !

Un album empli de tendresse, de partage, de joie et de bonne humeur.
Parfait pour une lecture du soir !

Une histoire à grosse voix
Emile Jadoul
Pastel

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Les nouvelles vies de Flora et Max

Ma maman et mon papa ils sont magiciens

Papa est en bas

La fille d'Avril

Les couleurs de mon jardin