Milly Vodovic

Rarement un roman pour adolescents ne m'avait fait cet effet et c'est peu dire.

Le premier de la collection Grande Polynie aux éditions MeMo fait fort.

La beauté de la langue, sa fougue, sa force, sa plénitude, sa justesse, sa cruauté, comme jamais je n'en ai lu. 

J'ai mis du temps à le lire, pour en savourer chaque recoin, chaque parcelle tant cette langue maniée avec autant d'ardeur vous cueille à chaque phrase. Le nombre de passages que  j'ai relus et relus, comme subjuguée et éblouie ! 

Subjuguée et éblouie, je l'ai été aussi par cette histoire étrange, entre rêve et réalité, dont la fin nous donne en quelques pages la réponse. Quelle maîtrise ! Jusqu'au bout, je me suis laissée emporter par ce récit et par ses personnages si touchants, si troublants, si bouleversants.

Milly d'abord, ce petit bout de fille qui refuse de grandir et qui navigue entre deux sexes, en permanence. Un nouveau Peter Pan ? Oh comme je l'ai aimée dans tout ce qu'elle fait, dans sa rigueur d'âme, sa faculté à percer les autres à jour, à communier avec la nature, un être à part entière qui vit la vie avec rage et bonheur mêlés.
Et puis il y a Douglas et Swan, les deux copains à la vie à la mort. Portant une ambivalence entre cruauté et attendrissement.
Almaz et Tarek, frères de sang, respectivement frère et cousin.
Et Deda son oncle et sa mère Petra, traumatisés à vie par le conflit bosniaque.
La mère mourante de Swan dont on perçoit le rôle essentiel dans l'histoire. 
Et d'autres personnages entre onirisme et imaginaire.

Ce roman, c'est un kaléidoscope d'émotions tristes, mélancoliques, nostalgiques dans un écrin de langue superbe. Je l'ai lu avec un immense pincement au cœur mais aussi avec un élan de vie plus fort que la mort. 

Je suis très contente qu'on ose proposer aujourd'hui aux adolescents ce roman à la richesse indéniable, tant sur le fonds que la forme !
La couverture de Jeanne Macaigne en révèle toute la splendeur énigmatique.

Un roman incroyable avec la plume magnifique de Nastasia Rugani et sa mise en abyme.

Milly Vodovic
Nastasia Rugani
Editions MeMo
Collection Grande polynie

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Les nouvelles vies de Flora et Max

Ma maman et mon papa ils sont magiciens

Papa est en bas

La fille d'Avril

Les couleurs de mon jardin