Mauvais sang

Quand on est fils de mafieux et qu'on le découvre à 10 ans lors d'une descente de police musclée, c'est le choc pour Giacomo. Son père en prison, les tenailles mafieuses et sa grande famille italienne l'entrainent sur le chemin de la violence. Pourtant, une petite voix d'humanité lui souffle que ce mal qu'il fait ne lui ressemble pas. Malgré les avertissements de sa mère, si effacée, il continue à jouer les caïds.

Son chemin de résilience va prendre celui d'un domaine viticole dirigé par des femmes : arrêté lui aussi, mais mineur, le juge lui donne une chance. Ce n'est pas du même ordre que le repentir de la mafia. 

Un arrachement à sa famille et une découverte d'autres valeurs auxquelles il va accepter, tant bien que mal au début, de suivre. Il y aura la belle Livia, passionnée de théâtre, qui va contribuer aussi à son revirement. La nature comme un second souffle et ces femmes si déterminées.

Mais la mafia sait toujours où vous êtes : rattrapé, enfermé, voué à une vengeance terrible, quel choix pour ce Giacomo devenu Otto pour le protéger ? Comment échapper à son destin ?

Ce roman de Catherine Dabadie, qui plonge le lecteur dans un milieu ô combien fermé, est palpitant. Les thématiques abordées sont riches : par la voix de ce jeune garçon attachant, le lecteur touche à sa vérité intérieure, à ses écartèlements, à ses confrontations, si jeune. Des retours en arrière sur ses souvenirs d'enfant adoucissent le propos et laisse entrevoir que tout n'est pas perdu. Il y a le mimétisme d'abord, puis la colère, puis la légèreté et enfin la rupture. Toutes ces phases successives menées tambour battant montrent combien rencontrer les bonnes personnes au bon moment peut vous sauver et vous ouvrir les yeux. C'est un garçon qui va retrouver sa dignité dans un acte de bravoure insensé.

Un roman touchant et très bien mené que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire.

Mauvais sang
Catherine Dabadie
Actes sud junior


Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Le poisson qui me souriait

Filles inspirantes #2 : Izzie Nobody

Le chemin de Léonie

L'appel du large

100+idées pour apprendre à (mieux) respirer