Une histoire bien secouée

AVERTISSEMENT : toute personne phobique d'un insecte noir muni d'une tête télescopique et de 6 pattes doit arrêter immédiatement la lecture de cette chronique (j'aurais prévenu...).

C'est la semaine Corinne Dreyfuss sur le blog : j'aime particulièrement son approche  ludique et enjouée pour le tout-petit, exactement ce que je recherche à partager avec le jeune enfant. 

Dans Une histoire bien secouée, le livre sert de terrain de jeu : à un petit insecte d'abord, puis au narrateur qui va interpeller le lecteur. L'histoire commence pourtant bien de la façon des plus classiques : "Il était une fois une belle princesse et un chevalier fort et courageux...." mais c'est sans compter avec une petite fourmi s'invitant dans le livre et perturbant l'ordre établi. 

 

 

Vous imaginez bien qu'une fourmi vivant en colonie....les pages vont vite être envahies ....au grand désespoir du narrateur. Le petit lecteur est alors mis à contribution en soufflant, secouant, .....et ma foi je n'irais pas plus loin dans l'extermination de cette bestiole. Qui va gagner ? Suspense...

Ce livre est hi-la-rant ! On ressent vraiment physiquement cette invasion (d'où mon avertissement en exergue) et tout contribue dans la mise en forme à appuyer le propos : jeu sur les typographies, jeu sur les couleurs, interjections, frontière de la page, mise en abyme de la chute.

Parce que ce n'est pas si simple dans une lecture de permettre au tout-petit de se repérer quand il y a le narrateur, le lecteur et un autre protagoniste et qu'en plus, le livre a lui aussi un rôle. Le risque est de s'y perdre. Et bien là, ça fonctionne à plein régime !

Je me le suis gardé pour la semaine prochaine puisque je vais (enfin !) renouer avec la lecture avec un Relais d'Assistantes Maternelles et on va se régaler ! (pas de fourmis hein....quoique !).

En tous cas, voici un petit bijou et il ne faut surtout pas passer à côté !

De quoi se réconcilier avec ce petit insecte pour les phobiques non ?

Une histoire bien secouée
Corinne Dreyfuss
Thierry Magnier

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Le poisson qui me souriait

Filles inspirantes #2 : Izzie Nobody

Le chemin de Léonie

L'appel du large

100+idées pour apprendre à (mieux) respirer