Des mots en fleurs

Quel plaisir j'ai eu à me balader dans ce jardin des mots en fleurs

Quelle merveille de poésie, d'écoute de la nature, en toute humilité, en toute douceur !

Une année au fil des saisons dans ce jardin extraordinaire (comme celui de Prévert) où Monsieur Mots récolte une drôle de récolte. Face à lui, un jardinier voisin plus terre-à-terre, productiviste. Pourtant, ils vont apprendre à s'apprécier dans leur différence, par petites touches de tolérance et de partage.

On est dans ce livre comme chez soi : on y est bien, en sécurité, avec la promesse de découvertes linguistiques au fil des pages, dans ces illustrations si originales : un double voyage pour le lecteur, celui des dessins de Karolien Vanderstappen et des mots de Marie Colot

Le travail éditorial est à saluer tant il est bluffant, malgré sa simplicité apparente :  une bien belle cohérence graphique, un travail soigné, comme un jardinier qui ne laisse rien au hasard mais en même temps qui laisse éclore l'émerveillement.

En fin de livre, un lexique donne sens aux jeux de mots et expressions semés ça et là et des pages laissées vierges invitent à poursuivre ce chemin, en emportant ce petit livre comme un carnet, dans un jardin, le sien ou un autre, pour laisser l'intime se griffonner.

J'ai un immense coup de cœur pour ce livre épatant, si beau, si doux, qui a su allier langage et nature dans un écrin parfait. Je l'ai lu des étoiles plein les mirettes et le cœur gonflé de gratitude.

Un magnifique manifeste pour la biodiversité, pour la responsabilité envers la nature, pour le langage et sa richesse, à choyer, entretenir, laisser vagabonder.

Une humanité ré-inventée dans ce livre à la mode d'un herbier.

Un extrait en ligne ICI.

Des mots en fleurs
Marie Colot & Karolien Vanderstappen
Cotcotcotéditions
Coll. Ecrire et lire deux fois

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Le poisson qui me souriait

Filles inspirantes #2 : Izzie Nobody

L'été des Perséides

Une histoire bien secouée

A quoi rêvent les étoiles