Bookplant #5 : La planète des 7 dormants

Ce n'est pas la première fois que je lis un roman ou un album de Gaël Aymon. Mais là il tente une incursion dans la science-fiction et c'est toujours intéressant de voir un autre registre chez un auteur qu'on apprécie.  Et cette si mystérieuse couverture comme un appel à la tourner. Pourtant, ce genre n'est pas forcément ma tasse de thé ! Mais le voyage promis était tentant...

Résumé de l'éditeur :  "Leur vaisseau endommagé, des explorateurs spatiaux se retrouvent coincés sur une planète inconnue. Lorsqu’ils découvrent les ruines d’une civilisation disparue, cela ravive l’espoir de la capitaine : cette nouvelle planète pourrait-elle être habitable ? L’équipage, lui, est profondément divisé. Vaut-il mieux prendre le risque de rester dans cet environnement désertique, ou bien repartir malgré l'état du vaisseau ?
La rencontre soudaine d'un peuple d'humanoïdes primitifs qui les prend pour leurs divinités, les Sept Dormants, les place devant un choix crucial : jouer les usurpateurs ou détromper les indigènes…".

Et bien, je n'ai pas été embarquée par cette histoire car je n'ai à vrai dire pas accroché à ses enjeux. Ou plutôt je les ai trouvés assez fades. Je me suis perdue dans ses protagonistes et assoupie dans ses longueurs. J'ai bien compris néanmoins (enfin je crois) que cette Terre, c'est la nôtre et qu'elle a subi une catastrophe radioactive. 
Bref, ce n'est que mon avis et il n'y a rien de plus subjectif qu'un avis. 
Dommage, la rencontre ne s'est pas faite.

J'ai choisi ce magnifique coussin brodé (bien plus beau en vrai) pour illustrer en contre-point les paysages désertiques de ce roman et comme un espoir que notre terre reste aussi luxuriante (mais ça, c'est une autre histoire).

Voici ce qu'en dit l'auteur et j'espère que cela vous donnera envie de le lire malgré mon avis mitigé.
Désolée M. Gaël Aymon :)




La planète des 7 dormants
Gaël Aymon
Nathan

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Capitaine Rosalie

Un arbre une histoire

J'en rêvais depuis longtemps

Blanche-neige

Eléphant a une question