L'éléphant de Madame Bibi

Madame Bibi a un éléphant comme animal de compagnie. Un bel éléphant gris.

"Son plaisir à elle était de passer du temps auprès de son éléphant. Elle aimait lui confier ses souvenirs et , surtout, rire avec lui."

Mais ce n'est pas au goût de tout le monde :  les habitants décrètent que cet éléphant les dérange et qu'il doit rejoindre un zoo. Ses occupations, jugent-ils, ne sont vraiment pas productives. Madame Bibi essaie de le réconforter et de trouver un moyen d'échapper à cet exil. Les habitants ne les trouvant pas le lendemain matin, la vie reprend mais sans cet éléphant et son accompagnatrice, la vie devient bien triste. Une multitude d'animaux de compagnie font alors leur apparition pour le bonheur de tous !

Un bien bel album dans son écrin fleuri, avec ces fleurs tamponnées en incrustation. Un réel plaisir à les toucher du bout des doigts !

Profond et doux, joyeux et fantaisiste, il aborde la tolérance et le vivre-ensemble de cette façon détournée. Il pose des questions essentielles : qu'est-ce que le bonheur ? Posséder ou vivre ? Passer du temps ensemble ou passer son temps à passer à côté des autres ? 

Les illustrations sont un voyage à elles seules : poésie, tendresse, rondeurs, coloris chatoyants les caractérisent. Et c'est un régal pour les yeux ...et le cœur ! Elles opposent frénésie et lenteur dans une superposition savamment orchestrée. 

Une bien belle promenade pleine de fraicheur et de douceur mêlées par un auteur-illustrateur iranien Reza Dalvand.

Retrouvez l'avis du blog L'île aux trésors.

L'éléphant de Madame Bibi
Reza Davland
Kaléidoscope

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Le poisson qui me souriait

Filles inspirantes #2 : Izzie Nobody

Le chemin de Léonie

L'appel du large

100+idées pour apprendre à (mieux) respirer