Fraternidad

Lorsque j'ai commencé ce roman de plus de 600 pages, j'étais loin d'imaginer où il m'emmènerait ! 
Et j'ai adoré ce voyage plein de surprises et c'est peu dire....

Il est quasiment impossible d'en faire un résumé tant il foisonne de rebondissements allant crescendo pour une fin en apothéose et frissonnante ! 

Juste dire que le lecteur rencontre dans ces pages des êtres fort singuliers et notamment un certain Ed Perry, harcélé par la bande de Cliff, vivant avec une mère démisionnaire depuis le départ de son mari et une soeur pour le moins indifférente à son sort. 

Sauf que Ed a une botte secrète pour s'évader de ce quotidien sordide : tous les vendredis soir, il chevauche dans la bruyère et va revêtir son costume de chevalier avec épée et tout l'attirail. C'est sa seule échappée qui lui permet de supporter le réel. Sauf que l'Aventure va le cueillir au bout du chemin, pas tout à fait comme il l'aurait souhaité au début, mais peu à peu il va reprendre les rênes de sa vie et se révéler super-héros. FRATERNIDAD, nous voilà !

La forme de ce roman est tout aussi fascinante que son fond : des pages entières  font avancer l'histoire sous forme de poèmes épiques (assez exaltants !) et d'intermèdes des protagonistes qui cherchent des noises à Ed, dans lesquels le langage plutôt châtié contraste fort avec l'esprit des précédents.

Si au début le lecteur est un peu cueilli par cette forme, peu à peu il se réjouit de retrouver cette alternance, qui donne une originalité à l'histoire comme jamais.

En bref, Fraternidad est un roman de cape et d'épée à la sauce du XXIème siècle fort réussi, abordant des thématiques d'aujourd'hui.

J'ai ADORE !
Merci à Thibault Vermot pour cette incursion moyenâgeuse moderne !

Du même auteur, j'ai aussi lu le premier roman (et dans un tout autre registre) Colorado Train

Fraternidad
Thibault Vermot
Sabarcane
Exprim'

Commentaires

Publier un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Deux fleurs en hiver

Le grand lit de Léon

De ville en ville

Jusqu'ici tout va bien

Jouer dehors