De ville en ville

J'avoue avoir toujours eu un faible pour les albums dont les pages s'ouvrent par le haut (album paysage). Je trouve que leur narration est différente et ouvre d'autres perspectives.

Ce format ne pouvait pas mieux correspondre à cette balade poétique de ville en ville.

Mais des villes un peu bizarres, sens dessus-dessous !

Plein de choses à observer, des personnages  hauts en couleurs, et à chaque page un autre fil à retrouver : le narrateur !

Au début, j'ai été un peu désarçonnée par la proposition : j'ai eu un peu de mal à entrer dans la narration tant j'ai été happée par la force des illustrations dont la superposition des éléments n'est nullement altérée par l'impression papier. Dès qu'on tourne la page, le texte se retrouve en haut du coup et l'illustration vous saute au visage : des couleurs, des univers entiers où s'immerger avec un sentiment de fantastique onirique qui se dégage.

Et puis, j'ai relu le texte deux, trois fois : très imaginatif, très poétique, sa musicalité finit par vous emporter....puis la fin éclaire le tout ! Il y a un petit personnage qui....chut ! 

Un album à explorer sans a priori et qui invite au lâcher prise ainsi qu'à un vif sentiment de liberté...pour qui sait regarder.

De ville en ville
Emmanuelle Sandron & Brigitte Susini
Cotcotcotéditions

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Poèmes à murmurer à l'oreille des bébés (de 9 secondes à 9 mois et au-delà...)

Belladonna

Le syndrome du spaghetti

Les qualités d'un bon livre

La cabane à dodo