Il est encore temps !

Dans ce roman, Jean-Philippe Blondel s'empare d'un sujet d'actualité : celui du changement climatique.
Mais il le fait à travers un récit engagé et d'une prise de conscience de la jeunesse.

Son héroïne, Lou, lycéenne sans histoires, plutôt discrète. 
C'est à la fin de son année de troisième que ça a commencé. 
Un malaise diffus qui s'est transformé en une véritable angoisse.

"A quoi bon ?" Ces trois mots. Oui, à quoi bon poursuivre ses études si c'est pour vivre dans un monde étouffant, où l'être humain va griller sur ses deux jambes et disparaître. Carrément !
Lou a cette conscience-là, très vive et ça s'appelle la peur de l'avenir. Et puis dans sa petite ville de Province, c'est mort déjà.

C'est sa rencontre avec une vidéo de Greta Thunberg au lycée qui va tout déclencher. Elle s'aperçoit qu'elle n'est plus seule. Que d'autres jeunes dans le monde agissent. Elle va se mettre en tête avec deux camarades d'organiser dans sa ville la première manifestation pour le climat. Car il est encore temps

Si j'ai trouvé un côté un peu "fabriqué" à ce roman, j'ai tout de même apprécié cette prise de conscience car ça fait du bien cette jeunesse qui s'organise, se responsabilise, montre aux aînés les erreurs à ne plus commettre. C'est enthousiasmant de voir Lou se révéler comme leader.

L'auteur brosse un portrait non complaisant du système : les profs, les médias, les syndicats, la manipulation, le risque de récupération. Même si c'est parfois un peu "superficiel". 

Je ne dirais pas qu'il s'agit là du meilleur roman de Jean-Philippe Blondel mais j'ai passé un bon moment avec ces jeunes.

Il est ENCORE temps !
Jean-Philippe Blondel
Actes sud junior

 

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Jusqu'ici tout va bien

9 ans du blog !

Le chant du phare

Le livre des erreurs

Jouer dehors