Et ta vie m'appartiendra

Gaël Aymon revisite dans ce roman le mythe de La Peau de chagrin de Balzac à la sauce moderne et c'est une vraie réussite !

Si tu me possèdes, tu posséderas tout et ta vie m'appartiendra.
Tous tes désirs seront accomplis mais, pour chaque vœu réalisé, je décroîtrai en même temps que ta vie.
Irina hérite à la mort de sa grand-mère d'une étrange peau capable d'exaucer tous ces désirs. Ce qu'elle ne sait pas, c'est combien elle va bouleverser sa vie. Car à chaque vœu formulé et réalisé, la peau retrécit et aspire peu à peu la vie d'Irina, l'empêchant de vivre normalement. 

Ce qu'elle va découvrir aussi, c'est que ce talisman est recherché par un ennemi qui rôde et qui est prêt à tout pour s'en emparer. Embarquant avec elle son amie Halima.

Le talent de l'auteur a été de moderniser l’œuvre de base et d'en faire un thriller haletant !  Cependant, la question d’origine demeure : quel sens donner à sa vie quand on peut tout avoir ? 

J'ai beaucoup aimé me plonger dans cette intrigue très bien menée,  dans les choix que vont devoir opérer deux jeunes femmes au seuil de leur vie d'adultes. 

On ne peut s'empêcher de se demander : qu'aurais-je fait à leur place ?

Et ta vie m'appartiendra
Gaël Aymon
Nathan

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Poèmes à murmurer à l'oreille des bébés (de 9 secondes à 9 mois et au-delà...)

L'anguille

L'incroyable voyage de Coyote Sunrise

Alma : le vent se lève

Les qualités d'un bon livre