Les amours d'un fantôme en temps de guerre

Il m'intriguait ce roman, avec ce mélange d'illustrations et de texte permettant une lecture fluide et riche, en somme un autre regard.

Nul doute qu'il constitue une transposition historique : dans le monde des fantômes a lieu une guerre impitoyable. Des fantômes malfaisants ont pris le pouvoir exterminant tous les fantômes qui ne les suivent pas. Une résistance finit par s'organiser mais ce jeune fantôme, ses parents disparus, est catapulté dans un monde qu'il ne maîtrise pas. D'errance en errance, de choix en choix, il va tomber amoureux d'une jeune fille qui à son tour disparaît. C'est alors la guerre des hommes qui fait rage...

J'ai été séduite dès le départ par la construction de ce roman, par son dynamisme dans la narration due à l'alternance des images et du texte dont le prolongement et la complémentarité jouent à plein. Séduite aussi par son originalité.

Cependant, je dois bien avouer que peu à peu, j'ai trouvé que l'histoire manque un peu de pep's, voire se répète. Quant à la fin, elle m'a laissée un peu perplexe. 
Finalement, quelques semaines après cette lecture, je m'aperçois qu'il ne m'en reste presque plus rien et cela est bien frustrant ! 
Néanmoins, ce roman a remporté le Prix Vendredi fin 2018.

Retrouvez l'avis du blog La littérature jeunesse de Judith et Sophie

Les amours d'un fantôme en temps de guerre
Nicolas de Crécy
Albin Michel

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

nos mains en l'air

Un loup ?

Le fils de l'Ursari

8 ans déjà !

Le sourire de Suzie