Récits extraordinaires

Ce sont réellement trois récits extraordinaires que Jean-François Chabas, avec tout son talent, offre là dans un registre fantastique où l'enfant de chaque nouvelle va vivre une expérience hors-norme avec des animaux ou des êtres hors du commun, ce qui va le faire grandir à ses yeux, mais aussi des autres.

Rien que la couverture, signée Séverin Millet, emblème de la dernière histoire, fait rêver. Contrairement à d'autres avis, je n'ai pas eu besoin d'autres illustrations dans le corps des histoires, les mots de l'auteur et l'imagination qui en découle ont fait leur travail. E cela a suffisamment nourri ma lecture.


  • La première, "Dans la neige profonde", on fait la connaissance d'une petite fille qui a la phobie de la neige, à tel point qu'elle refuse de sortir. Le prenant à la longue pour un caprice, son père l'oblige à venir pelleter la neige tombée en abondance sur le toit de la maison. Il n'a jamais autant neigé que cet hiver-là. Telle Alice au pays des merveilles, elle va chuter dans un souterrain où elle va rencontrer des êtres qui vont lui insuffler une grande force d'esprit. A son réveil, elle ne sera plus la même.
  • La seconde, "Le tribunal des corbeaux" met en scène un jeune garçon qui découvre avec stupeur, dès l'âge de trois ans,  qu'il a le don de comprendre le langage des oiseaux quand il les regarde. Il découvre alors un monde avec ses codes, ses mesquineries, ses cruautés qui n'a finalement rien à envier à celui des hommes. 
  • La troisième, "L'ours-lumière", est proche de la magie : en pleine nuit, un garçon croit apercevoir "l'ours-lumière" (celui de la couverture) et n'en croit pas ses yeux. Il a entendu parler de la légende. Il se décide à aller voir Nmi, la sorcière du village, qui va lui apprendre plus qu'il n'osait espérer, ce qui va sceller son destin.
Ces histoires sont troublantes mais envoûtantes. Elles se prêtent fort bien à une lecture silencieuse ou à une lecture à haute voix et se situent dans le registre du conte initiatique. J'ai passé là un très bon moment de lecture hors du temps.
Sorti le 29 août 2013.

Retrouvez aussi l'avis de : Céline-Qu'importe le flacon  pourvu qu'on ait LIVREsse

Récits extraordinaires
Jean-François Chabas
Couverture de Séverin Millet
Ecole des loisirs
Collection Neuf

   Ce roman compte pour le Challenge 1% rentrée littéraire  du blog Délivrer des livres
(plutôt le 2% !)

Commentaires

  1. Ce titre m'intrigue. Je le lirai prochainement !

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que la couverture est sublime... C'est pour ça que j'aurais aimé en avoir encore plus même si, tu as raison, le texte se suffit à lui-même ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est mon ressenti mais on peut en avoir un autre !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La loi du Phajaan

P'tite Pousse

D'un trait de fusain

Les optimistes meurent en premier

Björn et le vaste monde