La fille sur le toit

Tomber raide dingue amoureuse de son prof de français, ce n'est pas ce qui est arrivé de mieux à Axelle. Quand elle découvre que pour lui, marié et bientôt père, elle n'était qu'une passade, c'est déjà dur à encaisser. Mais lorsqu'elle avoue à sa mère cette rupture amoureuse, alors qu'elle cherchait du réconfort, ce sont deux mots cinglants qu'elle reçoit en pleine figure. Fuyant la maison, elle se retrouve à l'hôpital et pour le lecteur, le puzzle se met peu à peu en place dans ce roman choral d'une très grande vérité écrit par Anne Loyer.

C'est aussi une histoire d'amitié entre Axelle et Miette, amies depuis la 6ème : quand l'amour s'en mêle, leur relation change.  Axelle trouve refuge chez son père, un grand échalas bien maladroit avec les sentiments. Alors, elle se sent perdue. Peu à peu, grâce à sa tante Rachel, sa confidente, Axelle va reprendre pied dans la vie par une rencontre plus qu'inattendue sur un toit.

J'ai trouvé la construction extrêmement pertinente avec les voix des personnages qui apportent chacun leur vision des faits. Ce procédé permet au lecteur d'aborder différents angles de compréhension dans cette histoire d'amour taboue.

Mais elle est plus que cela : elle renvoie les adultes à leur propre histoire personnelle, à leurs failles, leurs doutes, leur espoir aussi. Sans le savoir, Axelle a, par son histoire, réveillé des secrets enfouis.

C'est une lecture très riche, très juste, très délicate et très réaliste. Axelle m'est devenue familière dans sa recherche d'elle-même.

J'ai vraiment beaucoup aimé.

La fille sur le toit
Anne Loyer
Gulf Stream éditeur
Coll. Echos

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Violette Hurlevent et le jardin sauvage

Un gâteau au goûter

d'ici, je vois la mer

La proie

Premier arrêt avant l'avenir