D'un trait de fusain

En résonance directe avec le roman 16 nuances de première fois, le dernier roman de Cathy Ytak nous parle du mourir d'amour, pas au sens figuré mais au sens propre.

Ils sont lycéens dans une école d'arts plastiques en 1992. 
Mary, Monelle, Julien et Sami.

On assiste à leurs cours de dessins, où se mêlent techniques au fusain, à la sanguine et corps nus de modèles. Avec la découverte des corps, de leurs imperfections ou leur beauté. Un jour, un modèle masculin, Joos, va faire son apparition dans leur vie. 

Les lignes vont sensiblement bouger lors d'un week-end que la bande d'amis s'organise à Saint-Malo : Monelle et Julien vont se mettre ensemble alors que Sami et Joos vont leur apprendre leur homosexualité et leur amour.
L'été va les séparer. Les retrouvailles vont sceller leur destin : Joos leur apprend qu'il est séropositif. La bande va alors grandir d'un coup : chacun a des réactions différentes. C'est Mary qui va aller le plus loin en s'engageant auprès de l'association Act-up qui milite pour les droits des malades du sida. 

Ce roman est plus qu'un roman : c'est un témoignage, un témoignage de tolérance et de reconnaissance du droit de chacun d'aimer qui il veut. C'est aussi le témoignage d'une époque, dont je me souviens très bien, où aimer rimait aussi avec danger, et on disait qu'il fallait se protéger de l'amour. Aujourd'hui, on meurt toujours et encore du sida. Mais cela se banalise. 

Le parallèle avec le dessin est très justement trouvé : poser son regard sur quelqu'un pour le dessiner, y passer l'émotion juste de ce que ce corps évoque artistiquement, c'est une invitation au respect de l'autre.

On lit cette histoire le cœur serré : une jeunesse non pas insouciante, mais dans une prise de conscience de tabous liés à l'amour. Alors qu'aimer, c'est tout le contraire, c'est vivre intensément sans se poser de questions. 

Les personnages de cette histoire touchent au plus au point par leur maturité, leur engagement, leur dignité.

Un roman indispensable pour rappeler des combats toujours d'actualité.

D'un trait de fusain
Cathy Ytak
Talents hauts
Collection Les Héroïques

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif

Les petits amis de la nuit