La forêt millénaire

Voici la dernière bande dessinée du grand Jirô Taniguchi, une oeuvre inachevée splendide qui nous présente ce jeune garçon, Wataru, contraint de quitter Tokyo et de vivre à la campagne chez ses grands-parents, suite au divorce de ses parents et la maladie de sa mère.

Changement de vie radical pour lui, confronté à un nouveau mode de vie, nouvelle école, nouveau lieu. C'est surtout la forêt qui l'impressionne, véritable personnage de cette bande dessinée, qui va arriver à insuffler à ce jeune garçon sa force séculaire et lui permettre d'affronter sa nouvelle vie avec plus de sérénité.

Un format à l'italienne donne aux illustrations, où le vert domine, toute la grandeur nécessaire pour leur épanouissement. Les séquences sont remarquablement bien construites, à la fois mouvementées et contemplatives, comme pour mieux se fondre au ressenti du garçon. Un message en filigrane : l'écoute de la nature, dans son message ancestral et toujours vivant, donne une force indéniable et démontre qu'il est possible de vivre en harmonie avec elle, pour peu qu'on se donne la peine de l'écouter.

70 pages où le lecteur plonge jusqu'à oublier ce qui l'entoure.
En bonus, une interview de l'éditeur sur la genèse du projet et sa réalisation qui éclaire cette oeuvre et donne un aperçu de son ambition. 

Une bande dessinée vibrante d'émotions, par le message posthume qu'elle délivre.
Et qu'il soit porté par un enfant en décuple la portée.

La forêt millénaire
Jirô Taniguchi
Rue de Sèvres

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La vache de la brique de lait

La loi du Phajaan

Petit bruit dans la nuit

Colorado train