Recettes de cuisine

©Méli-Mélo de livres

Une bande dessinée et un roman jeunesse
 sur mon chemin de lecture dont le point commun est la cuisine.



Les jours sucrés de Clément Montel et Anne Montel, Dargaud : Eglantine est graphiste. A 28 ans, elle pense être partie dans la vie, avec ses hauts et ses bas tout de même. Un jour, elle reçoit un courrier du notaire de son village d'enfance : elle hérite de la pâtisserie familiale suite au décès de son père, qu'elle a rayé de sa vie depuis longtemps, bien formatée par le discours de sa mère, depuis toute petite. Elle se rend donc dans ce petit village breton de son enfance avec la ferme intention de ne pas y rester. mais là, les souvenirs et les rencontres la rattrapent : sa tante Marronde, son premier amour Gaël, la ribambelle de chats, le grenier mais surtout elle tombe sur le journal intime de son père, avec toutes ses recettes. Le lecteur assiste alors à la deuxième naissance de cette jeune femme très attachante qui va prendre une décision qui va changer sa vie.
Quel beau récit que voilà ! Toute en pudeur, finesse, sensibilité servi par des illustrations toutes aussi douces et gourmandes.
On se laisse embarquer par cette histoire qui sous l'apparence de la banalité nous renvoie à ce qui fait le sel de la vie : l'importance de comprendre ses origines, de les accepter pour s'accepter et enfin être soi.
Existe aussi en version numérique.


L'ogre et sa princesse aux petits oignons de Sabrina Inghilterra, Didier jeunesse : alors là, voici un premier roman d'une illustre inconnue pour moi mais que j'ai dévoré du début à la fin, le sourire aux lèvres et avec une impression de pas assez ! Imaginez un ogre, oui, un ogre, vivant à Paris, sans le sou, affamé. Ventrerond a du mal à se faire accepter par sa famille ogre car il aime cuisiner la gastronomie humaine mais sans humains. 
Un beau jour, au fond du gouffre et malgré l'aide bienveillante de l'épicier du quartier, il reçoit une mystérieuse lettre l'invitant à participer à un grand concours culinaire ogresque avec à la clé 20 000 galions d'or à remporter. Il n'hésite pas une seconde (enfin presque !) et rejoint sa mère ogre dans les Carpates (ben oui, c'est le hic..).. Et là, il faut se creuser la tête pour se démarquer. Et s'il cuisinait des filets de princesse comme le lui a suggéré cette vieille dame dans le bus ! Ni une ni deux, il passe une petite annonce. Mais c'était sans compter sur cette princesse qui va toquer à sa porte...

Une aventure bien croustillante, pleine d'ingrédients loufoques, de références culinaires (ah ! Top chef ! entre autres...), menée tambour battant, très bien écrite, qu'on ne lâche plus tellement c'est savoureux. Une lecture aux petits oignons j'vous dis ! 

Je n'ai donc pas boudé mon plaisir à ces deux lectures que je vous recommande et que je classe immédiatement en catégorie coups de cœur à défaut de leur octroyer les fameuses étoiles !

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Les sentinelles du futur

L'enfant des livres

Les porteurs : #1-Matt

Cœur de bois

Nouveaux livres-jeux !