Moi Ambrose roi du scrabble

Ambrose étouffe avec sa mère. Faut dire qu'il y a de quoi ! Il en a aussi assez de déménager au gré de son travail. Son allergie à l'arachide lui bouffe la vie. Une fois de plus, il n'arrive pas à s'intégrer dans son nouveau collège. Il tombe sur une bande de caïds qui lui font frôler la mort (une cacahuète dans son sandwich !). Sa mère, terriblement anxieuse depuis qu'elle a perdu son mari accidentellement alors qu'elle était enceinte, décide de le déscolariser. Ambrose trouve ça chouette au début mais très vite les cours par correspondance ne lui suffisent plus à occuper ses journées. Il va alors se tourner vers le fils des propriétaires, un couple grec charmant. Seulement, Cosmo sort de prison, ce qui n'est pas du tout du goût d'Irène (sa maman).
Mais le jeune homme et le jeune garçon vont se découvrir une passion commune pour Le Scrabble (jeu que Cosmo a découvert en prison alors qu'Ambrose y joue souvent avec sa mère). Ils vont rencontrer la sympathique et très jolie Amanda...Bon, j'arrête là !


Voici à nouveau un roman de la maison d'édition Hélium qui tient bien ses promesses : l'intrigue, à première vue assez banale, prend très vite un tour assez original. Malgré le tragique de certaines situations, l'auteur réussit à instiller une certaine dose d'humour (dans le genre, Ambrose est irrésistible) et le lecteur se prend très vite d'affection pour ces deux personnages qui veillent finalement l'un sur l'autre et s'aident mutuellement pour progresser. On apprend également une foule de choses sur ce jeu de Scrabble : déjà, pour être dans le bain, l'annonce des chapitres mélangent toutes les combinaisons possibles avec un jeu de lettres, les parties au club dévoilent tout un pan des passionnés de ce jeu mais l'auteur va plus loin. Elle nous dit aussi que dans un jeu de société, il y des règles à respecter comme dans la vie...et ça, Cosmo et Ambrose ont bien besoin de l'apprendre !

Un roman réjouissant, ludique et en même temps profond.

Par l'auteur de "Dear George Clooney, tu veux pas épouser ma mère ? " (voir ).

A lire dès 11ans.

Les éditions Hélium, c'est par ici

Moi Ambrose roi du Scrabble
Susin Nielsen
Hélium

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge