J'ai suivi un nuage

Voici une pépite avalée un soir de lecture.

Rémi perçoit bien que chez sa maman, soit c'est jour gris plein de pluie, soit jour plein de soleil et de fantaisie ! Des jours sous la couette et des jours comme des tourbillons de rêves éveillés.

Des troubles de l'humeur-bipolarité, bien que le mot ne soit jamais prononcé- qui le questionnent, le mettent parfois en défaut à l'école, le contraignent à s'adapter et à se faire petit comme une souris, le conduisent souvent chez son papi et sa mamie quand la crise est trop forte jusqu'à ce que sa maman soit hospitalisée en hôpital psychiatrique. 

Il y a la peur de cet endroit, les fantasmes qui y sont liés même quand surtout quand on est un enfant, les mots rassurants de papi qui explique et dédramatise, la tendresse de mamie, même si chez eux, tout est trop bien rangé.
Une lucidité chez cet enfant qui émeut au plus haut point, une fragilité aussi qui touche en plein cœur.

Un roman d'une rare délicatesse qui se place à hauteur d'enfant confronté à la maladie d'un parent et qui avec justesse et sensibilité raconte ce quotidien bouleversé, avec une note d'espoir vers une stabilité espérée de la maladie.  L'essentiel étant de protéger l'amour qui lie ces êtres qui affrontent comme ils peuvent ce nuage imprévisible pour tendre vers une éclaircie durable.

Les illustrations de Julie Guillem apportent une ouverture douce et rassurante : tons des couleurs et lignes courbes ouvertes, elles vont à l'essentiel.

Un bien beau roman de Maëlle Fierpied dont je découvre la plume.

Découvrez les chroniques de Noukette et Jérôme.

J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied
Illustré par Julie Guillem
Ecole des loisirs
Coll. Neuf

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Rester debout

L'espoir sous nos semelles

Heureusement que le chien, lui, est un type bien

Little Miss Florida

Imagier caché