Lectures d'été #7 : Dans la forêt de Hokkaïdo

La plume d'Eric Pessan, je la recherche. Il y a des auteurs comme ça, ils vous envoûtent.

Cette histoire est fort singulière, à la frontière du fantastique tant réel et imaginaire se mêlent.

C'est un fait divers-pourtant l'auteur explique que ce n'est pas ce qu'il suit le plus-celui de ce jeune garçon abandonné sur la route au Japon sous prétexte qu'il n'était pas sage. Revenus une minute après, les parents ont constaté qu'il avait alors disparu. Des recherches intensives ont permis de le retrouver  après six jours.

C'est ce fait, qui fait froid dans le dos, qui donne prétexte à l'auteur pour construire une histoire où une jeune fille, Julie, ressent dans ses rêves ce que ce petit garçon endure à des milliers de kilomètres de là, dans la forêt de Hokkaido. Elle se donne alors pour mission de lui insuffler de sa vie à elle afin qu'il ne sombre pas dans la mort. Quelle est donc la nature du lien qui les unit ?

Etrange non ? Mais remarquablement bien mené comme histoire. Le présent et le rêve se mêlent, leurs vies se confondent à tel point que même la grammaire s'identifie à eux dans un jeu de conjugaison (adjectifs qualificatifs au singulier quand le verbe est à la première personne du pluriel). Le lecteur s'identifie à eux dans un élan de survie. 

Eric Pessan aborde aussi en filigrane bien des thèmes : la force des secrets, les lâchetés des adultes, la puissance de l'esprit, les méandres des rêves qui nous habitent et nous traversent.

On se laisse emporter par cette histoire fantastique et mystérieuse, et davantage encore quand on découvre sa genèse. Car là encore fiction et réalité se nourrissent l'une de l'autre.

Mes autres chroniques de cet auteur ici.

Dans la forêt de Hokkaido
Eric Pessan
Ecole des loisirs
Collection Médium

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La vache de la brique de lait

La loi du Phajaan

Petit bruit dans la nuit

Colorado train