Calpurnia et Travis

J'avais plongé dans le premier volume avec délice et quel plaisir décuplé que de retrouver Calpurnia !

Le passage au XXème siècle apporte la réalisation d'un de ses vœux et on la retrouve à 13 ans, jeune fille passionnée de sciences, avec cette relation toute particulière à Grand-papa, connivence et respect mêlés, d'égal à égale, avec une acuité époustouflante sur le monde qui les entoure, cette pointe d'anti-conformisme si incongrue pour l'époque et l'éducation reçue.

Ce deuxième volume (car j'ose espérer qu'il y en aura un troisième !), on la découvre plus solitaire et en même temps plus protectrice, envers son plus jeune frère Travis, cœur d'artichaut dès qu'il s'agit de sauver des animaux en détresse. Néanmoins, ils se respectent profondément, s'épaulent et vivent à fond leur relation passionnée avec la nature, chacun d'une façon différente.

Calpurnia prend davantage conscience du handicap d'être né fille mais elle l'aborde dans ce volume avec plus de maturité et d'affirmation de son avenir, en démontrant à d'autres personnes ses capacités étonnantes. Cette fois, son grand-père la soutient plus ouvertement mais la laisse faire son chemin, qu'on sent bientôt proche pour elle. On espère de tout cœur pour elle y arriver !

Ces deux romans, d'une modernité étonnante, avec un style d'écriture à la fois charmant et efficace, rend la lecture si naturelle que le lecteur se sent à sa place et vit les choses réellement.

Une très belle lecture que je vous recommande pour cet été sans hésiter !

Calpurnia et Travis
Jacqueline Kelly
Ecole des loisirs
Coll. Médium

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Lectures d'été #8 : T'arracher

Lectures d'été #9 : Une fille de...

Lectures d'été #2 : Baleine rouge

Coup de cœur numérique #33 : Voixci Mes histoires musicales

Naissance des cœurs de pierre