Pages

mardi 14 février 2017

Copains-câlins

Une journée non pas de la Saint-Valentin mais une journée du ❤câlin-doudou❤, ça vous dit ?

Hibou se délecte de l'odeur de son doudou : Mmm !
Et de fil en aiguille, tous les animaux vont chercher leur doudou et la page se remplit de Mmm Mmm Mmm...
Jusqu'au dernier protagoniste qui lui annonce que de doudou, il n'en a pas ....
La journée câlin-doudou va se transformer en copains-câlins.

Une approche toute douce pour un objet indispensable au quotidien du tout petit. L'originalité se situe dans la mise en perspective : le lieu (qu'on devine être une crèche ou halte-garderie) reste en arrière-plan sur fond blanc et les contours grisés des éléments qui meublent l'espace. Un procédé qui met très bien en valeur les personnages qui eux sont colorés.
Autre point de vue intéressant : l'absence d'adultes dans ce qui se joue dans ce besoin absolu de tendresse qu'offre le doudou et la symbolique qu'il représente. Ce procédé met le sujet au cœur de la page.
Ajoutons à cela les postures absolument irrésistibles des petits animaux qui face à la détresse et le sentiment d'exclusion d'un des leurs savent immédiatement trouver la parade. La voici :


©Frédéric Stehr


Copains-Câlins
Frédéric Stehr
Pastel

1 commentaire:

  1. Je ne l'ai pas encore lu celui là, mais aucun doute, il va me plaire. Je suis très heureuse que Frédéric Stehr ait amorcé cette nouvelle série, j'adore ses petits personnages, si tendres et si adorables. Ca fait plaisir des albums de cette ualité pour les tous petits.

    RépondreSupprimer

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...