Pages

samedi 26 décembre 2015

Petite pause hivernale...

A BIENTÔT !

©Méli-Mélo de livres

Le blog prend une petite pause
 le temps des fêtes 
et revient très vite...
Avec plein de nouvelles lectures...

vendredi 25 décembre 2015

Méli-Noël # 13 : La nuit de Noël


JOYEUX NOËL A TOUTES ET A TOUS !



"L'as-tu vu ?". telle pourrait être la meilleure façon de présenter cet album qui est à l'origine, s'il vous plait, de l'image actuelle du Père Noël.

L'éditeur Circonflexe le présente ainsi en exergue : "Ecrit en 1822 par un pasteur new-yorkais du nom de Clement Clarke Moore, ce conte de Noël, à l'origine de l'image actuelle du Père Noël, est un grand classique de la littérature anglo-saxonne. L'album, édité en 1954, est illustré par Roger Duvoisin, l'un des plus prestigieux illustrateurs de jeunesse."

Nous sommes la nuit de Noël et c'est un homme s'apprêtant à se coucher qui aperçoit le traîneau du Père Noël dans le ciel de sa fenêtre. Il se dirige vers sa propre maison. Il l'observe donc entrer par la cheminée avec un gros sac de jouets et déposer les cadeaux. Il l'aperçoit, complice et repart comme il est venu.

C'est un album tout en hauteur, comme un conduit de cheminée, avec des pages alternant entre bichromie et quadrichromie. Un album au charme désuet des vieux albums, de ceux de mon enfance. Beaucoup de bonne humeur, de joie et de générosité émanent de ces pages : on entendrait presque le son de la voix du bonhomme rouge ! Bref, il ressemble à s'y méprendre à celui qu'on imagine enfant...

Voilà ! ça y est : il a dû passer chez vous aussi !
Rendez-vous l'année prochaine !

Retrouvez l'avis du Tiroir à histoires

101ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

La nuit de Noël
Clement Clarke Moore
Roger Duvoisin
Circonflexe

jeudi 24 décembre 2015

Méli-Noël # 12 : A la recherche du Père Noël


Noël arrive et ce petit bonhomme de neige bien décidé quitte la quiétude du jardin où il est né , avec son petit baluchon sur l'épaule, pour partir à la recherche du Père Noël, car il a un cadeau à lui donner.

Dans l'épaisseur de la neige et le froid, il s'en va mais ne sait pas trop où trouver le bonhomme rouge. En chemin, il rencontre les animaux de la forêt, prêts à lui indiquer la route en échange de quelque chose, avec plus ou moins de gentillesse. Le bonhomme de neige se dépouille tour à tour de tous ses attraits jusqu'à ce que sa rencontre avec l'ours risque de bien mal se passer puisqu'il n'a plus rien à lui donner. Plein de ressources, il trouve la parade et finit par trouver le Père Noël. Leur rencontre est d'une simplicité et d'une très touchante générosité.

J'ai été attirée d'abord par le format de cet album mais surtout par ses illustrations époustouflantes de réalisme : on pourrait presque caresser les animaux, dont la tête est représentée en pleine page. Les couleurs choisies ont aussi un quelque chose de presque mélancolique. L'alternance double page (pour les paysages) et pleine page (pour les animaux) donnent un rythme et une profondeur à l'histoire. Jugez plutôt !

Image issue du blog de Thierry Dedieu
Image issue du blog de Thierry Dedieu
Il émane de cet album à la fois une tristesse diffuse mais aussi un bel espoir de fin. Comme quoi il ne suffit pas de donner pour recevoir mais que l'essentiel reste dans le partage. Un message aussi en filigrane sur la valeur qu'on accorde trop souvent à ce qu'on possède.

C'est un album parfait pour vivre l'attente de Noël et réfléchir au sens qu'on souhaite lui donner.

Coup de cœur !

100ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

A la recherche du Père Noël
Thierry Dedieu
Seuil jeunesse

mercredi 23 décembre 2015

Méli-Noël # 11 : Dans la maison de ma grand-mère


Noël, c'est aussi l'occasion de se retrouver en famille, d'aller rendre visite à ses grands-parents par exemple.

Dans cet album, une petite fille vient rendre visite à sa grand-mère : "Bien souvent, après l'école, je me rends chez ma grand-mère, où tout est unique et où rien ne change jamais...".

Le lecteur la suit alors dans chaque pièce de la maison où la petite fille a ses habitudes. Puis, elle cherche sa grand-mère qu'elle finit par trouver dans le jardin mais chut ! C'est une surprise !

Cet album a un rythme induit par les encoches et les rabats présents sur chaque page, ce qui donne réellement l'impression de déambuler soi-même dans la maison dans une mise en perspective pleine de profondeur.

Chaque pièce a sa particularité, ses objets accumulés, témoignant de la vie qui y est vécue. Chaque page raconte une histoire. Cette maison a le charme tranquille et rassurant des endroits où on aime se ressourcer et où on se sent en sécurité.

Un album au charme certain où toutes les générations peuvent puiser.

Alice Melvin explique à la fin que cet album est né de ses souvenirs dans la maison de sa propre grand-mère et on a aucun mal à la croire.

Un album nostalgique et témoin d'une époque dans la décoration et dans les usages des objets qui le rendent très séduisant.



Dans la maison de ma grand-mère
Alice Melvin
Albin Michel jeunesse

mardi 22 décembre 2015

Méli-Noël #10 : L'enfant chasseur

Un album d'une sobriété apparente. Mais un album étonnant dans sa démarche. Et remarquablement mis en page.

C'est l'histoire de l'enfant chasseur, celle qu'un jeune garçon écoute, couché dans son lit. Une histoire que lui raconte sa mère. Un enfant chasseur qui vit dans la forêt avec les animaux sauvages. Le lendemain, il part à sa recherche et ils finissent par se rencontrer. Fugacement. 

Quand on ouvre cet album, une petite pochette verte contient une feuille en plastique avec quatre symboles à chaque coin et le visage d'un enfant. Si on déplace cette feuille en faisant coïncider les symboles, alors l'image fait sens : des révélations se forment, se superposent et éclairent le récit. 

Un texte très mystérieux qui convoque l'imaginaire et des illustrations (mais s'agit-il vraiment encore d'illustrations ?) qui renforcent ce va-et-vient entre le réel et l'imagination grâce à ce principe de rodoïd.

C'est un album qui ne laisse pas indifférent, qui subjugue, qui ensorcelle, qui mène très loin, mais qui laisse perplexe aussi.

Une proposition inventive qui repousse encore les frontières de la création.

De cet auteur, j'avais déjà beaucoup aimé La chambre du lion.

98ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

L'enfant chasseur
Adrien Parlange
Albin Michel jeunesse

lundi 21 décembre 2015

Méli-Noël # 9 : Les aventuriers du soir

Quelle merveille d'album !

Un jeune garçon joue dans la cabane de son jardin avec son doudou Lapinus et le chat de la maison qui vient déranger leur douce tranquillité. 

"Alors, les trois amis grimpent dans l'arbre pour regarder le monde...".

Peu à peu, la nuit enveloppe le jardin , la maison s'illumine, des ombres grandissent et le jeune garçon s'attarde pour contempler du dehors le dedans. 
Il finit par rentrer pour retrouver la douce quiétude de la maison alors que le chat s'est attardé, en félin curieux de la nuit. Puis la nuit et le sommeil enveloppent doucement la maison et ses alentours de son drap d'obscurité jusqu'à l'apparition d'un nouveau jour.

Nul besoin d'aller bien loin pour éprouver dans ses sens le goût de l'aventure et ressentir le cycle immuable de la vie.

Il se dégage de cet album une douce harmonie, faite de ces petits bonheurs du quotidien qui vous nourrissent, vous unissent à un tout indéfinissable mais pourtant palpable.

Un très bel objet aussi dans le choix du papier très doux et très épais, à la présentation des illustrations, tantôt en pleine page tantôt sous formes de vignettes et vues plongeantes. L'alternance entre le dedans et le dehors est très bien rendue tant dans la lumière déclinante et les ombres. On s'y croirait. Et on s'y sent merveilleusement bien. En sécurité.

Le lecteur se sent à la place de ce jeune garçon, comme si c'était lui qui vivait aussi cette aventure du soir. Mais en même temps, il est invité aussi à être spectateur et contemplatif de ce quotidien simple et rassurant.

Un album qui rend hommage à ces moments fugaces de la vie.
C'est du Anne Brouillard, une très grande auteure et illustratrice de littérature jeunesse maintes fois primée.

Coup de cœur !

Un album que j'aurais lu avec délice à mes enfants petits alors ne vous en privez surtout pas !


97ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

Les aventuriers du soir
Anne Brouillard
Editions des Eléphants

dimanche 20 décembre 2015

Swap de Noël !

Il y a des traditions qui ne mettent pas longtemps à s'imposer du moment 
qu'elles sont placées sous le signe de la générosité.

Ce nouveau swap de Noël, non pas sous le sapin, mais à l'ombre d'un grand arbre
n'y déroge pas une fois de plus.


J'avoue avoir perdu le compte de nos swaps échangés...ce qui importe, c'est le partage. Je suis d'autant plus émue du colis que je viens de recevoir que son expéditrice est celle à qui j'avais envoyé mon premier swap , un procédé bien nouveau pour moi à l'époque !

Et combien j'ai été gâtée ! Franchement, le mot est faible...

Un joli méli-mélo de paquets tout de rouge vêtus, délicatement empaquetés, avec une infinie attention. Rien que cette intention met du baume au cœur !


Puis vient le temps de la découverte de ce qu'ils contiennent, entourée des yeux émerveillés de mes enfants et de mon mari, aussi un peu envieux de cette aventure. Mais le partage, ça se vit et à la lecture de la jolie carte, ils ont su qu'ils n'étaient pas exclus de celui-là.

Des livres bien sûr et je commence par eux puisque tout vient d'eux : un roman de Marie Colot que je voulais lire, des nouvelles (un genre que j'affectionne), un album sur un pédagogue polonais que j'admire profondément, un album clin d'œil à Noël. 

Et puis une foule de petits paquets plein de surprises : un dé à coudre (40éme de ma collection !), une jolie bougie, un magnet pense-bête, un calendrier pour ne rien oublier , un CD avec des musiques de Noël, un mug avec ses six hiboux comme autant de personnes de ma famille nombreuse, des biscuits-vœux, une colombe de la paix à accrocher, un petit sac en toile de jute pour mes trésors...


pour ce colis plein d'enfance et de générosité !

Et pour tout savoir sur le colis que j'ai envoyé, c'est par là.

Et sur tous les colis échangés, c'est par ici.

vendredi 18 décembre 2015

Méli-Noël # 8 : Mais à qui sont ces yeux ?

Vous l'aurez compris, cette question est LA question à laquelle le lecteur est invité à répondre.

Les yeux de ? 9 paires d'yeux d'animaux : le lémurien, la méduse, le hérisson, le colibri, le cerf, le renard, le hibou, la mante religieuse et la crevette.

Trois phases pour découvrir à qui ils appartiennent :
-les yeux qui vous regardent et vous interrogent, comme un masque,
-puis chacun se dévoile avec son petit prénom et quelques lignes pour se définir en s'adressant directement au petit lecteur de manière poétique et humoristique,
- enfin, le lecteur est invité à les retrouver dans une double page-pleine page au graphisme recherché et aux coloris chatoyants et magnifiques. Un jeu de cache-cache s'instaure alors dans le décor naturel de l'animal.

Trois parties progressives pour apprendre à connaitre des animaux sous un angle différent.
On pourrait penser que c'est répétitif : absolument pas ! 

C'est un superbe livre, format à l'italienne, à l'impression remarquable, qui en met plein les yeux !

Un livre à offrir pour renouveler l'offre en matière de faune pour les petits curieux de la nature, souvent insatiables et du coup, on ne sait plus quoi leur faire découvrir.

Coup de cœur !

Pour feuilleter un extrait, c'est sur le site de Circonflexe.

96ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

Mais à qui sont ces yeux ?
Virginie Gobert-Martin et Madeline Peirsman
Circonflexe

mercredi 16 décembre 2015

Méli-Noël # 7 : La forêt enchantée

Cet album-là, il m'a enchantée de suite ! Et je ne suis pas la seule !

Trois loupes magiques vous permettent de découvrir les secrets de la forêt qui parait bien silencieuse mais détrompez-vous !

Trois couleurs pour les loupes : vert, bleu et rouge.
Il suffit de regarder chaque page par le filtre de chacune des couleurs pour découvrir les éléments et c'est absolument magique et fascinant. 

Le texte raconte de plus une vraie histoire : trois lignes se rapportant à ce que révèle chaque couleur et le petit lecteur progresse dans cette forêt enchantée à la découverte de ses mystères, ses secrets, de sa vie diurne et nocturne, de sa faune et de sa flore, à la manière d'un explorateur !

Une très belle façon de rendre hommage à ce que nous offre la nature vivante et en perpétuel renouvellement.

Un livre à offrir sans modération qui enchantera les petits et les grands pour son approche ludique et résolument originale.
En plus, il est solide.

Coup de cœur !


Une vidéo sur les coulisses de son impression



95ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

La forêt enchantée
Aina Bestard
Seuil jeunesse

lundi 14 décembre 2015

Méli-Noël #6 : Neige !

Mais que regardent-ils ces petits chats facétieux ? 
Oh mais il a neigé ! Et qui dit neige dit...jeux !

Fabrication d'un bonhomme, bataille de boules de neige, descente en luge...
Les jeux sont infinis !

A chaque tableau, pour guider le petit lecteur, des petites bulles dessinées avec des signes de ponctuation pour aider à la narration de l'histoire et ça marche drôlement bien.
Chacun peut alors raconter à sa manière, inventer à chaque lecture une autre version, développer son imagination et partager ce qu'on y voit.

En plus, ces grands yeux de petits chats sont absolument irrésistibles.

Un petit album qui donne envie de retrouver son âme d'enfant en jouant dans la neige car c'est bien là un des plaisirs de l'hiver.

Un petit album bien chouette publié dans la série "Chat en poche", une collection de livres sans texte très réussie.

Un petit album frais et plein de gaieté !

"Neige" est le troisième volume après "Gâteau !" et "Ballon !" publiés par La Palissade éditions.

L'auteur, Terkel Risbjerg, est né à Copenhague. Gageons qu'il connait bien son sujet...


94ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015


Neige !
Terkel Risbjerg
La Palissade éditions
Collection Chat en poche

samedi 12 décembre 2015

Méli-Noël # 5 : Imagine -Voyage

Décidément, cette semaine est placée sous le signe de la quête ! 

Deux albums sans texte..
Oui deux...
Et pourtant, on pourrait penser qu'il s'agit du même...

Le premier c'est en fait "Imagine" en Italien "Viaggio") que je me suis procurée en Italie cet été et c'est bien pratique un livre sans texte quand on ne connait pas la langue !


A l'aide de son crayon rouge, une petite fille qui s'ennuie dans sa chambre, dessine une porte et s'ouvre le pays de l'imaginaire au bout des doigts. Elle va vivre des aventures uniques grâce au pouvoir de son imagination, se sortir de situations délicates in extremis, rencontrer un jeune garçon qui muni de son crayon violet la sauve et l'invite dans son monde imaginaire, grâce à son oiseau...
Avec la symbolique de la porte ô combien merveilleuse !
Un album magique dans tous les sens du terme, magnifiquement illustré, d'une très belle cohérence et qui sublime le genre. Pas besoin de mots pour ça : on se laisse embarquer avec un émerveillement non contenu.

Retrouvez les avis tout aussi enthousiastes de A lire aux pays des merveilles et d'Une collectionneuse de papillons


Voici le second opus où on retrouve avec un plaisir non dissimulé nos deux enfants munis de leurs deux crayons dans une nouvelle aventure pleine de rebondissements. Cette fois, c'est la porte qui s'ouvre à eux avec un roi tout droit sorti du monde imaginaire et poursuivi et fait prisonnier. Il leur confie une carte pleine de cercles colorés, correspondant chacun à un lieu, ce qui va les mener dans leur quête magique. Peu à peu, leur palette de couleurs va s'agrandir pour les aider et échapper à leurs poursuivants. La fin se termine en véritable feu d'artifice pour libérer le Roi des couleurs et apporter le bonheur au Royaume imaginaire.

Une très belle suite, très poétique où la symbolique des couleurs l'emporte sur la violence.

Pour les parents, ces deux albums sont une source d'histoires à raconter de manière infinie ! Les enfants peuvent aussi participer à la narration pour un beau moment de partage.

Coups de cœur ! 

92 et 93èmes albums pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

Imagine et Voyage
Aaron Becker
Gautier Languereau

jeudi 10 décembre 2015

Méli-Noël # 4 : Kodhja

Après le magnifique "La bulle", on reste dans la force de la métaphore avec cet album, à mi-chemin entre l'album graphique et la bande dessinée. Une proposition hybride où là encore texte et images se subliment l'une et l'autre dans un ballet sans cesse renouvelé.

J'ai dû le relire plusieurs fois tant il est nécessaire de décrypter ce qui est donné à lire et à voir. A la première lecture, la chute m'a laissée sans voix. Je me suis en effet laissée prendre au "piège" en quelque sorte. Le relire immédiatement s'est imposé avec le besoin impérieux de ne pas laisser échapper les nombreuses références semées ça et là, ainsi que les non-dits dont on perçoit la présence sans vraiment les voir au début, tant on est subjugué par l'objet lui-même. On se dit qu'on tient là un album qui va compter. Et pour longtemps.

Un jeune garçon pénètre dans la cité de Kodhja. Beaucoup de marche pour le mener jusque là avec l'obsession de rencontrer le Roi. Il est persuadé que lui seul pourra répondre à ses questions. Il n'est pas le premier à s'être risqué dans cette cité fabuleuse. Mais quelle n'est pas sa surprise quand il découvre que la cité n'est autre qu'un immense labyrinthe ! Découragé, il sera pris en mains par un drôle d'enfant très énigmatique qui va le guider dans cette cité aux multiples visages. Eux-mêmes changent de visage au fur et à mesure de leur progression, le garçon va affronter ses peurs,  faire preuve de courage et d'intelligence. Bien plus qu'il n'aurait pu le croire au début. Il va grandir. Et sa déception à la rencontre du Roi n'aura d'égal que sa confiance en la vie désormais acquise.

Je dirais presque que cet album est d'abord un album pour adultes : pour leur rappeler combien ils ne doivent pas renier l'enfant qu'ils ont été...et qu'en le lisant à leurs propres enfants, c'est plus qu'une nécessité qu'ils pourront alors leur transmettrent. Pour qu'à leur tour, ils puissent vraiment se l'approprier.

La page intitulée "Générique" est d'une force extraordinaire : une seule page suffit pour ramasser cette quête initiatique en un seul message : celle de l'enfance perdue mais terreau de toute une vie.

Le texte de Thomas Scotto est d'une sensibilité profonde : il réussit le pari à faire progresser le lecteur en même temps que son personnage et à lui faire ressentir ses propres émotions, souvent bouleversantes. Les illustrations de Régis Lejonc, dans ces grandes vignettes, aux couleurs chaudes et mates, apportent une complémentarité singulière et remarquable.

Un Grand album, assurément.
Déjà un classique.

Coup de cœur !

91ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

Kodhja
Thomas Scotto et Régis Lejonc
Thierry Magnier

mardi 8 décembre 2015

Méli-Noël # 3 : La bulle


Un titre qui suggère la légèreté mais une immense boule noire pour la représenter. Intrigant, n'est-ce pas ?
Si en plus, je vous dis qu'il s'agit du premier album de l'auteur et de l'illustratrice, ça aiguise la curiosité !

Misha vit depuis toujours avec cette boule noire au-dessus d'elle. Elle n'est connue que d'elle-même. Elles est toujours là, tapie, même quand tout va bien. Misha a tout essayé pour s'en débarrasser. Rien n' y a fait. Un jour, sans vraiment se l'expliquer, elle décide d'entrer dans la bulle et de l'affronter avec son ours en peluche. Suit une bataille digne des plus grandes épopées fantastiques. Mais la bête sera domptée. Misha pourra alors affronter le monde, sereine. Et même si elle sait que tout n'est pas encore gagné, elle sait qu'elle est plus forte désormais.

En très peu de mots, très bien choisis, comme toujours chez Timothée de Fombelle, la peur de l'inconnu, les angoisses, les idées noires, ces liens invisibles qui nous contraignent à se recroqueviller, même lorsqu'on est un enfant, sont très bien amenés. La peur, sous toutes ses formes, est très souvent abordée en littérature jeunesse. Rien de bien extraordinaire donc sur la thématique choisie. 

Car ce qui fait la singularité de cet album, ce sont réellement les illustrations d'Eloïse Scherrer et on mesure à quel point l'articulation texte/images fait la force de ce genre qu'est l'album.

Les illustrations subliment en effet cette quête initiatique fantastique, la rendent mystérieuse, haletante, et ajoutent de la peur à la peur, non pas en paralysant mais en combattant. De face. Droit dans les yeux. Droit dans ses jambes. Avec soi-même. 

Une très belle proposition métaphorique de la vie où rien n'apparaît au hasard, où tout est pensé au millimètre près : le grain de la couverture, le format, la séquence des tableaux, le choix des mots et leur apparition dans les pages. Ce qui lui confère une force somptueuse et bouleversante à la fois.

En un mot : grandir.

Coup de cœur !
(et je sais à qui je vais l'offrir...)

Retrouvez l'avis du Tiroir à histoires et des lectures lutines.


90ème album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

La bulle
Timothée de Fombelle
Eloïse Scherrer
Gallimard jeunesse

dimanche 6 décembre 2015

Appli coup de coeur # 14 : Le lapin bricoleur


Les éditions numériques E-Toiles, j'adore ce qu'ils font, alors quand j'ai repéré ce nouvel e-book interactif, je n'ai pas perdu une minute.

Sorti tout juste le 26 novembre, cet e-book programmé par les développeurs de l'Apprimerie, offre un univers coloré sur le principe des histoires à suite en fonction du choix initial opéré par les petits doigts sur les propositions.

Un seul mot ouvre d'infinies perspectives : PUIS...

Et pour indiquer l'autre solution : Ou alors...

Et là, on s'amuse...

En plus, ce sont de vraies histoires à lire qui expliquent les péripéties d'un lapin bricoleur qui a décidé de se construire une maison : en paille ou en brique ? Un petit clin d’œil à quelques contes au passage...

Le petit lecteur est alors invité à l'aider. Mais en chemin, il va faire de drôles de rencontres et vivre des aventures rocambolesques. Le look irrésistible de ce lapin blanc suscite tout de suite la curiosité.


Récit labyrinthique est-il précisé en sous-titre : c'est le moins qu'on puisse dire. Au début, c'est tout simple, on se dit fastoche ! Puis, on perd le fil, on ne sait plus très bien où cela nous mène mais tant pis, on se laisse embarquer. Le plus, c'est qu'à chaque lecture, on peut changer le cours de cette histoire et être surpris. Comme dans un labyrinthe, on avance, on recule, on se dit qu'on est déjà passé par là, mais que si on emprunte cette voie là, on va découvrir autre chose. Cette lecture permet vraiment de vivre cette expérience, c'est drôlement bien fait.





Les graphismes sont superbes, très colorés, la bande-son magique, une très belle cohérence. On lit les illustrations verticalement, horizontalement, en diagonale, à chaque page, son lot d'apparitions pleine de surprises.










Le texte n'est pas lu par une voix et ça, j'ai trouvé ça génial : parce que, du coup, l'adulte est investi par l'enfant qui ne sait pas encore lire de l'accompagner dans cette découverte. Le plus aussi est qu'il n'y a pas d'interactions supplémentaires dans les images, ce qui ne parasite pas la lecture. De toutes façons, on est déjà bien assez occupé à se perdre et se retrouver dans ce labyrinthe que ce n'est pas la peine d'en rajouter.





Bref, j'aime, j'aime, j'aime ! C'est une très belle proposition de lecture et de graphisme pour les enfants à partir de 4 ans.


Mes autres chroniques sur des applications de E-Toiles :
J'utilise aussi très souvent Ma poire.

Le lapin bricoleur
Michaël Leblond et Stéphane Kiehl
E-Toiles
5,99€
iBooks store

***************

Et comme c'est bientôt Noël, 
l'Apprimerie vous offre cet e-book via CARTE A LIRE !

Vous connaissez ?



Carte à Lire sélectionne pour vous les meilleurs e-books interactifs, illustrés et sonorisés... à lire et à offrir grâce à de jolies cartes imprimées, disponibles en ligne et en librairie.


De la qualité, rien que de la qualité et de quoi faire des heureux ! Pensez-y !



Tout est LA.

Comment participer ?

Pour gagner, c'est simple :
 un commentaire indiquant à qui vous pensez offrir cet e-book.
Et pour multiplier vos chances de gagner, participez à la fois sur le blog et sur sa page FB.
Et au passage soutenez ces maisons d'étions numériques françaises en allant sur leur page : 
e-toiles, l'Apprimerie et Carte à lire.

Tirage au sort le Dimanche 20 décembre 2015 

Bonne chance !

vendredi 4 décembre 2015

Méli-Noël # 2 : Pas de cadeau à Noël ?

Ah bon ? 

Et revoilà notre petit loup farceur et goguenard...qui se prend pour le Père Noël et arrive, bonnet sur la tête et hotte sur le dos, bien en avance ma foi.
Vite démasqué avec son nez pointu et ses pattes griffues, il ne se démonte pas le moins du monde et répond avec un aplomb tout personnel que oui, il est le loup et que si sa hotte est vide, c'est pour y mettre les enfants pas sages et les emporter pour Noël...
Ben voyons ! Et tu crois qu'on va te croire ? Heureusement que le père Noël arrive et remet toutes les choses à leur place en promettant de revenir le jour J.

Bon.

Je l'aime bien ce petit loup, il me fait bien rire.
Mais voilà : je n'aime plus trop les livres de Noël pour les tout-petits.
Beaucoup de second degré qui peut faire plaisir aux adultes mais ce n'est pas sûr du tout que les petits s'y retrouvent dans ces pages. On leur sert un personnage auquel on ne croit pas. On leur lit un mensonge.

Alors faites comme bon vous semble avec ce type de livre. Je ne suis pas là pour donner des leçons. Juste mon humble avis.

Je ne pense pas que ça traumatise mais je pense aussi qu'il faut être cohérent avec son ressenti quand on est face presque tous les jours à des petites bouilles avec des grands yeux avides de belles histoires.

Allez petit loup, je ne t'en veux pas, je t'aime bien, arrête tes bêtises au moins pour Noël...parce que, sinon, pas de cadeau à Noël !
Je te bisouille.


Pas de cadeau à Noël ?
Alex Sanders
Loulou & Cie

mercredi 2 décembre 2015

Méli-Noël #1 : L'arbre de Noël


Tout le long du mois de décembre, 
des Méli-Noël ...
...juste pour le plaisir de vous donner des idées de livres à offrir !



Pour inaugurer ces chroniques de Noël, un magnifique album sur le symbole même des préparatifs liés à cette fête : le sapin !

Un petit sapin tout rabougri attend dans une vitrine la veille de Noël. Tous ses congénères ont été emportés mais lui, non. Un petit garçon rentre dans la boutique. Il est tard. Le magasin va fermer et le commerçant le lui donne. 

Ce petit garçon n'a pas de maison. Il s'abrite sous un pont. Il cherche à embellir ce sapin un peu maigrichon avec les moyens du bord. Puis des chants s'élèvent, joyeux, autour de ces quelques bougies allumées. 

La magie de Noël opère. Des gens s'agglutinent autour de ce qui ressemble à l'esprit de Noël.

Le lendemain de fête est un peu douloureux pour notre petit sapin, heureux quand même d'avoir donné un peu de bonheur. Jusqu'à ce que la renaissance soit au bout d'un coin de jardin, au détour d'une poubelle ramassée par un homme attentif aux signes de la nature.

Cet album a le charme des albums d'antan : du papier épais, des illustrations classiques, une alternance dans leur présentation, ce qui rend la lecture très dynamique.

Un bel esprit de fraternité s'en dégage.
De la joie et de l'espoir.

88éme album pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

L'arbre de Noël
Délia Huddy et Emily Sutton
Editions des Eléphants

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...