Bird

©Méli-Mélo de livres
"Mon grand-père a arrêté de parler le jour où il a tué mon frère."

"Je lui ai demandé de chanter pour moi. 
Et il l'a fait."


Voici la première et la dernière phrase de ce roman qualifié de chef d’œuvre par ma fille qui l'a lu avant moi et je confirme : ce roman est une pépite !


Pourtant, sa couverture ne donne pas vraiment envie de l'ouvrir...et c'est bien dommage.





C'est un roman sur un drame familial terrible comme il en existe. Bird, c'est John, le grand frère de Jewel, mort le jour même de sa naissance. Il est tombé à cinq ans de la falaise, d'où il voulait s'envoler. Bird, le surnom que Grandpa lui donnait affectueusement et que le jeune garçon a pris à la lettre.

De ce grand frère qu'elle n'a pourtant jamais connu, Jewel est empreinte à jamais. Depuis sa naissance, la famille s'est emmurée dans une chape de plomb, entourée des médisances des voisins, férue des superstitions d'un autre âge, héritées des origines jamaïcaines de sa famille. Mais là, dans cet Etat de l'Iowa, sous la chaleur écrasante de l'été, Jewel n'en peut plus de cette lourdeur, de ce non-amour : d'un grand-père devenu muet depuis l'accident et que tout le monde ignore, de parents trop protecteurs et sans cesse dans le déni, sans parler de leurs disputes. Alors, elle se réfugie dans la nature, particulièrement à la falaise interdite où elle s'est inventée un rituel rassurant et dans son chêne, où un beau jour, elle rencontre un garçon qui se dit s'appeler John et qui pourrait avoir l'âge de son frère...

©Méli-Mélo de livres

C'est un roman très fort sur le désespoir d'une jeune fille, qui est avide d'amour, qui veut prouver qu'elle existe elle aussi, qu'elle est vivante et que malgré tout, la vie continue, même sans Bird. Avec une volonté implacable, cette jeune fille à l'intelligence très fine, va réussir ce tour de force de réunir à nouveau une famille en respectant la mémoire de celui qui les a quitté et en menant tous ses membres sur le chemin du pardon et de l'amour, et dont le grand-père constitue l'élément central, celui qui aide Jewel à tout dénouer.

C'est un roman très bien écrit, aux dimensions familiales et spirituelles, qui se rejoignent dans une belle ode à la nature.
Beau et émouvant.

Pour bons lecteurs.

Bird
Crystal Chan
Hélium

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif