Frangine

Plus qu'un roman sur l'homosexualité, c'est un roman sur l'homoparentalité.

Joachim et Pauline, frère et sœur, 17 et 15 ans, ont deux mamans : maman, de son prénom Julie, celle qui les a mis au monde, et Maline pour Maryline.

C'est Joachim qui raconte :"Il faut que je vous dise... J'aimerais annoncer que je suis le héros de cette histoire, mais ce serait faux. Je ne suis qu'un morceau du gâteau, même pas la cerise. Je suis un bout du tout, un quart de ma famille. Laquelle est mon nid, mon univers depuis l'enfance, et mes racines, même coupées. Tandis que ma frangine découvrait le monde le cruel le normal et la guerre, ma mère et ma mère, chacune pour soi mais ensemble, vivaient de leur côté des heures délicates. C'est à moi qu'il revient de conter nos quatre chemins. Comment comprendre, sinon ?". (Quatrième de couverture).

La rentrée en seconde de sa sœur ne se passe pas bien. Tout le monde le perçoit à des degrés divers. Mais l'intéressée veut régler "ça" toute seule. En effet, elle est victime de discrimination à cause de sa situation familiale peu ordinaire. Et les préjugés ont la vie dure, chez des jeunes qui souvent répètent ce que disent les adultes.
Si Joachim a pu aussi subir des railleries, ce n'est certainement sans commune mesure avec ce que vit Pauline. Il est intéressant de noter que dans le roman, le clivage fille/garçon est très présent...Joachim s'en est-il mieux sorti parce qu'il est un garçon ? Ou bien parce qu'il a souvent fait appel à ses parents ? Pauline, elle, ne veut pas mêler ses mamans à ça, qui ont déjà bien maille à partir avec la situation professionnelle bien difficile de Maline et le rejet de la mère de Julie à cause de son homosexualité. Elle va faire face, forcer l'admiration de tous, y compris de son frère. On sent chez elle déjà cette maturité qui dit : quand je serai adulte, mes parents ne seront pas toujours là pour moi.

Le ton du roman est très proche de la vie réelle. C'est même parfois assez cru et je suis assez effarée de la façon dont se parlent les jeunes d'aujourd'hui...

Avant tout, c'est un roman qui nous dit de ne pas juger et qu'il est tellement facile de stigmatiser la différence. Il nous rappelle que les choix de vie appartiennent à chacun. L'essentiel est d'être heureux ensemble. Les mentalités ont bien besoin d'évoluer, les lois ne font pas tout.

C'est aussi un joli et tendre regard sur une famille, comme toutes les familles, avec ses doutes, ses joies et ses peines. Ainsi que sur une belle relation frère et sœur pour le meilleur et pour le pire. Le tout servi dans une bonne dose d'amour.

Un roman qui porte le mot tolérance avec un grand T.
Frangine
Marion Brunet
Sarbacane
Collection Exprim'

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les petits amis de la nuit

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif