On a super-marché sur la lune 🌙

Mention spĂ©ciale au Prix Vendredi en 2022, j’ai eu très envie de lire ce roman de SĂ©bastien Joanniez et j’ai Ă©tĂ© totalement embarquĂ©e !
Bon sang ! Ce que j’aurais aimĂ© le lire Ă  l’adolescence !


Un journal intime au fil des mois, c’est la forme choisie par Rosa, collĂ©gienne. Rien d’original lĂ -dedans me direz-vous ?
Et bien si, l’originalitĂ© est ailleurs : par le ton et la façon d’amener les riens insignifiants et significatifs d’une vie d’adolescente, avec ses tentatives poĂ©tiques qui font frissonner.

Car Rosa raconte : le collège et sa lourde routine, les relations avec les parents, les potes et les soirĂ©es, et sa rencontre avec Lila qui fait bondir son cĹ“ur. Leur groupe aussi : Rosa chante ses textes coups de griffe et coups tendres, avec cette fulgurance si particulière de cet âge charnière. Les autres jouent Ă  fond et la soutiennent. Et c’est beau.

Le roman prend un tour dramatique quand Lila disparaĂ®t Ă  la fin de leur concert des talents du collège : mère et fille se retrouvent alors pour la retrouver. Quand les parents ont eux aussi Ă©tĂ© des adolescents et qu’ils s’en souviennent, alors, on se parle, on se confie, on se rejoint. Et c’est beau.

C’est un roman lumineux, quasi extraterrestre. Un immense coup de cĹ“ur en ce qui me concerne. J’ai particulièrement aimĂ© sa sensibilitĂ© et la facultĂ© de l’auteur Ă  percer ses personnages en les laissant Ă©clore. Si beau !

On a super-marché sur la lune
SĂ©bastien Joanniez
La joie de lire

Commentaires