La vie comme elle vient

Je pensais avoir tout lu d'Anne-Laure Bondoux...Celui-ci m'a semble-t-il échappé...Une réédition pourtant !

Mado et Patty : deux sœurs que tout oppose. Autant la première, 15 ans, est sérieuse et bonne élève, autant la seconde, 20 ans, est imprévisible et fêtarde.

Huit mois que leurs parents sont morts dans un accident de voiture. Le juge des tutelles a nommé Patty responsable de sa petite sœur. Un drame qui va les rapprocher. Elle fait ce qu'elle peut mais le naturel revient au galop. Quand elle se rend compte qu'elle est enceinte, c'est la cata : il faut le cacher sinon c'est le placement assuré pour sa mineure de sœur. Elles partent donc en Ardèche, dans la maison familiale cet été-là. Sauf que le bébé s'annonce plus tôt (une cachotterie de Patty sur le terme exact...)...et là, rien ne va plus...

Je n'ai pas toujours trouvé cette histoire crédible mais bon, la fiction a ce rôle aussi. Ce qui est intéressant dans ce roman, c'est la relation des deux sœurs que l'auteure brosse avec sensibilité et un réel réalisme du coup. J'ai aimé voir surtout la plus jeune évoluer, grandir, s'affirmer, s'affranchir et enfin accepter de vivre. Chez la plus grande, l'exubérance cache, comme souvent dans les extrêmes, une souffrance rentrée. Elles réagissent différemment au malheur mais vont finir par comprendre le point de vue de l'autre et trouver un équilibre, se béquillant l'une l'autre. Car à l'âge où l'insouciance devrait prévaloir, les responsabilités pleuvent sans cesse sur elles. 

Une sorte de roman gigogne où on ouvre sans cesse des tiroirs sans jamais les refermer vraiment...et où on prend La vie comme elle vient.

La vie comme elle vient
Anne-Laure Bondoux
Ecole des loisirs
Medium

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Les petits amis de la nuit