Pages

vendredi 25 novembre 2016

Ces rêves étranges qui traversent mes nuits

C'est le titre qui m'a d'abord attirée.
Un titre qui traduit fort bien cet état entre deux zones qu'est l'adolescence.
Ensuite, le nom de l'auteure Stéphanie Leclerc que je ne connais pas.

Je me suis de suite attachée à Robin, ado exclu du collège, ballotté entre ses parents divorcés. Chacun rejette la faute sur l'autre de cet échec dans l'impasse de leur fils.

Qu'est-ce qu'on va faire de toi ?

Une question lancinante, sans réelle réponse. Sait-on seulement à presque 16 ans ce que le mot avenir signifie ?
A fortiori quand on a sous les yeux des adultes dont les comportements sont bien loin d'être parfaits.

Robin semble subir plus qu'exister vraiment. Mais il observe. Il n'est pas écouté dans sa présence au silence du temps qui passe. Rejeté par sa mère (que j'ai trouvé dur ces passages !), accueilli maladroitement par son père qui tente une nouvelle aventure, il se cherche et fait des rencontres qui vont le mener sur sa voie. La sienne.

Il y a des passages entiers de ce roman que j'aurais voulu noter. 
Un rythme particulier.
Une façon de rester à la surface des choses mais avec une profondeur inouïe.
Des personnages cabossés, en rupture apparente d'eux-mêmes, à la sensibilité artistique pour certains, et que j'ai aimé dans leur posture sur la vie.
Une réflexion aussi en filigrane sur le déterminisme social : peut-on sortir de sa condition ? 

Une bien belle analyse de la quête de soi à un âge charnière où tout est possible malgré l'impossibilité du moment.

"Je sais maintenant ce que j'attends. Je perçois parfois ses contours immenses-le bonheur est un serpent de mer qui surgit et ondoie, on ne le voit jamais entier-et je commence à croire que j'en suis digne". p. 249

Un roman qui me donne envie de lire les autres livres de l'auteure.

Ces rêves étranges qui traversent mes nuits
Stéphanie Leclerc
Ecole des loisirs
Médium

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...