Petites lectures mais grandes émotions

Des "petites" lectures, j'en lis beaucoup aussi...
Celles-ci, je les ai trouvées particulièrement chouettes !



La vie volée de Becca Pie d'Alice Butaud : Becca est une pie, heureuse de l'être même si elle trouve que sa famille pie est un peu bruyante. Jusqu'au jour où elle est devenue assez grande pour commencer à voler (au sens de dérober et pas de ses propres ailes, quoique...) comme toute pie qui se respecte. On lui fait donc prendre des cours. Malgré sa bonne volonté, Becca n'y arrive pas. Ce n'est pas son truc. Elle s'excuse même de ses larcins auprès des volés, c'est dire. Ce qu'elle veut devenir dans la vie, c'est...pompière ! Un événement va lui permettre de dévoiler à sa famille son souhait le plus profond...Une famille qui saura l'accepter avec intelligence.

Voilà une lecture bien menée sur le droit à la différence quand le chemin est tout tracé. Il en faut alors du courage pour aller contre ce déterminisme et surtout ne pas décevoir son entourage. Un équilibre difficile à trouver pour enfin voler de ses propres ailes. Une lecture très positive sur ce sujet avec de bien belles illustrations de Boaz Lehahn comme des gravures en noir et blanc.






Le jour d'Igor d'Agnès Debacker : un petit chaperon bleu qui s'aventure dans la forêt au mépris des consignes de sa maman pour rendre visite à sa grand-mère. Un loup pourrait bien y rôder, un grand méchant loup. Mais quand ces deux-là se rencontrent, ce n'est pas du tout comme dans le conte. Igor se révèle être un loup assez peureux mais qui tient aussi à sa réputation pour avoir tout simplement la paix. Ces deux-là finissent par s'apprivoiser au fil des pages. Tout de même : il fait semblant ce loup ou il est vraiment gentil ?


Une lecture rafraîchissante avec les ingrédients du conte classique mais complètement revus sous la plume de l'auteure. On se régale de cette rencontre, des dialogues à la limite de l'absurde de ces deux-là, de la fin où tout s'accélère et où ma foi le lecteur ne rigole plus tant que ça...mais ouf !

Des illustrations toutes en bleu de Vincent Pianina, insérées dans le texte fort à -propos, donnent une petite touche bien agréable à cette histoire qui vous fait relever les commissures des lèvres jusqu'aux oreilles !

Et ces histoires sont publiées par l'Ecole des loisirs en collection Neuf pour le premier et Mouche pour le second.

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge