Humour décapant et éloge de la lecture !

Voici deux nouveautés, deux albums, drôles à souhait !
De l'excellente maison d'édition Didier jeunesse

Une bonne pincée d'humour et lecture toujours...





Papa qui lit est un concentré de bonne humeur familiale : repas tout juste terminé, cette fois, c'est papa qui prend les choses en main. La marmaille de la maisonnée composée de trois enfants (dont le narrateur de l'histoire) est priée de se dépêcher. Papa va lire l'histoire du soir ! Seulement son choix des poèmes de Victor Hugo ne fait pas du tout l'unanimité. Et à chacun de donner son grain de sel sur le choix du livre à lire...et là, c'est une sacrée gageure de mettre tout le monde d'accord ! ça discute, ça argumente, ça se chamaille, bref, ça vit ! Un coup de téléphone plus tard et c'est maman qui prend les choses en main et là, ça ne traîne pas: tout le monde au lit, histoire ou pas !

Voici un album de Rémi Chaurand très vitaminé qui rappellera bien du vécu à toute famille...où on lit des histoires, où on essaie de se partager les tâches dans le couple, où chacun essaie de faire un effort pour le bien-être de l'autre, mais où tout ne se passe pas comme prévu aussi, inévitablement.
Un album aussi où on montre une famille avec plein de livres partout, où on sent que l'acte de lire fait partie du quotidien, où il y a une bien belle bibliothèque pleine de bien belles histoires (notamment de la maison d'édition Didier jeunesse), où on offre des livres aux enfants et ce n'est pas pour me déplaire. Du coup, cela montre l'incroyable diversité de la lecture, des thèmes qu'elle aborde, des goûts de chacun en matière de lecture et combien il est parfois difficile de choisir et de s'accorder en la matière ! Cet album parle aussi de poésie et ça, je trouve ça plutôt très chouette d'intégrer dans la vie tout simplement ce genre souvent oublié.
Les illustrations de Charles Dutertre ont autant la pêche que l'histoire : ça vit, ça bouge, ça se bouscule, la vie de famille quoi !

Une bien belle réussite que cet album !



Purée de cochons où on retrouve un loup affamé ayant attrapé trois porcelets dodus bien comme il faut, qu'il voudrait  transformer en purée de cochons ! Sauf que le loup ne sait pas lire s'aperçoivent les petits cochons et ils voient là une aubaine de lui échapper en le faisant tourner en bourrique : pour la purée de cochons, il faut du miel, du fromage,...et ainsi de suite. Notre loup affamé se laisse prendre à chaque fois et attérit dans de bien fâcheuses postures.Sauf que grand-mère finit par lui apprendre à lire...et là, les queues en tire-bouchon pourraient bien cette fois sentir le roussi...

Voici un conte détourné bien savoureux comme savent si bien les concocter Stéphane Servant et Laetitia Le Saux qui récidivent après La culotte du loup et Boucle d'ours, avec tous les ingrédients qu'il faut : de la dérision, de la répétition, des clins d’œil aux contes classiques dans chaque page (et à leurs précédents livres !), si bien qu'on y revient pour ne pas en rater une miette. Et ma foi, on est presque content cette fois pour le loup d'arriver à ses fins car c'est pas possible de se faire moquer ainsi ! Une façon détournée aussi de faire l'éloge de la lecture, de son utilité dans la vie courante pour ne pas se faire marcher sur les pieds et acquérir une forme indispensable de liberté.

Une bien belle réussite là aussi !

Et allez donc voir du côté de la boucherie de l'auteur...:)


Ne vous privez donc pas de ces deux albums 
qui parlent de lecture aux enfants...


26 et 27 èmes albums/100 pour le Challenge je lis aussi des albums 2016

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Albums impertinents !

Méli-Noël #2 : Petites merveilles !

Méli-Noël #5 : Des livres pour les petits

Méli-Noël #1 : La parade de Noël

La vache de la brique de lait