Mon tout petit












Un album dans un joli écrin épais aux motifs végétaux
 qu'on ouvre délicatement.
Ne vous y trompez pas : 
Mon tout petit est un GRAND album.

De ceux dont on sait qu'il va vous mener loin et vous dire ce que jamais vous n'auriez été capable de formuler.
Il invite à une caresse intimiste, celle de la déclaration d'amour d'une mère à son enfant qui en grandissant le lui rend bien.

Du papier crème léger comme la soie, des illustrations fragiles comme la vie, sous le trait si reconnaissable d'Albertine. Et un texte de Germano Zullo qui va à l'essentiel de cette bouffée d'amour incommensurable.

L'attrait de ce qui est dit là est aussi dans la figuration : une mère d'abord imposante qui accueille et tient son petit au creux de ses bras aimants, un petit devenu grand qui l'entoure à son tour de ses bras forts et protecteurs. Et le tourbillon des jours passés ensemble dans cet amour pas assez grand pour eux deux.  Et le besoin de se toucher, de se sentir, de se câliner, de se blottir pour ne pas se séparer. Il y a là la naissance, la jeunesse, l'âge mûr et la vieillesse rassemblés et incroyablement traduits. Puis, les rôles s'inversent dans cette prise d'autonomie du petit qui grandit. La mère disparaît au profit d'un jeune homme tout étonné d'en être déjà là, lui aussi. Mais au milieu de ces pages, j'y ai vu la rencontre : la rencontre amoureuse, celle du couple, par lequel tout a finalement commencé. L'histoire de la Vie et de l'Amour.




Un album qui me va droit au cœur, maman de quatre petits devenus grands aussi.

Un album que je vais garder tout près de moi tant il me tient chaud et me comble dans ce qu'il raconte de cette histoire avec cette belle simplicité et tellement de délicatesse.

Un album que je vais offrir à des futures mamans pour leur dire combien l'aventure de la maternité est une étincelle fulgurante qui passe à toute allure, mais une étincelle pleine d'étincelles qui n'ont jamais fini de vous éblouir.

Pour en savoir plus sur ce couple d'auteur-illustratrice, c'est par LA.

Merci aux Editions La joie de lire pour ce magnifique moment de lecture.
De l'émotion à l'état brut.
Vraiment.

En ce jour de Fête des Mères, je dédie cette chronique à mes quatre tout "petits".

BONNE FETE A TOUTES LES MAMANS !

39/60 Challenge je lis aussi des albums 2015

Retrouvez l'avis de A lire aux pays des merveilles

Mon tout petit
Germano Zullo et Albertine
La joie de lire

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Les sentinelles du futur

L'enfant des livres

Les porteurs : #1-Matt

Cœur de bois

D'entre les ogres