Pages

lundi 31 mars 2014

Festival BD


Hier, j'y étais tout l'après-midi, à l'accueil...
Mais, entre la distribution des programmes, les renseignements à donner pour orienter les familles, j'ai pu en profiter un peu (mais surtout mes filles !).

Voici en images...



Atelier linogravure avec SPIG



















                                                         "Les comptines dessinées" avec Jérôme d'Aviau

dimanche 30 mars 2014

Librairies and Books-Shops

©Méli-Mélo de livres


Une escapade de quelques jours à Londres : visites touristiques évidemment, quad on y va pour la première fois, on passe en revue tous les musts de la ville...

Déformation professionnelle oblige, partout où je vais, je ne peux m'empêcher de pousser la porte des librairies et bibliothèques que je croise sur mon chemin sans plan pré-établi. Et ce séjour de quatre jours à Londres n' y a pas échappé !

Mon regard critique se dirige toujours en premier lieu sur les rayons jeunesse : in London, les choix proposés pour les enfants sont assez uniformes. Mention spéciale pour Eric Carle et sa chenille qui fait des trous, qu'on trouve absolument partout (dans les grandes chaînes de livres ou les petites librairies de quartier), sous toutes formes : livres de coloriages, livres puzzle, livres tissus, livres cartonnés, livres souples. Mais petit clin d’œil à mon blog : il y avait aussi le caméléon méli-mélo ! On y trouve aussi toujours les best-sellers d'auteurs anglo-saxons tels que Jacqueline Wilson, David Walliams, Michaël  Morpurgo, Chris Riddell, Sam MacBratney ,  Michael Rosen, Chris Haughton ou Julia Donaldson...

©Méli-Mélo de livres


J'ai quand même déniché quelques bons albums aux Editions Hélium, aux Editions Albin Michel jeunesse ainsi que des ouvrages de chez Taschen (éditeur allemand) mais finalement très peu d'éditeurs étrangers. Sans doute n'y suis-je pas restée suffisamment longtemps et le but de mon voyage n'était pas à la base l'étude approfondie de la littérature jeunesse au Royaume-Uni !

©Méli-Mélo de livres





Mais...je me suis faite la réflexion qu'on avait bien de la chance en France de posséder un réseau d'éditeurs aussi novateurs, ce qui rend d'autant plus injustes et infondées les attaques menées contre certains récemment...







©Méli-Mélo de livres


*Librairie très connue de Notting Hill où a été tourné le film "Coup de foudre à Notting Hill", avec Julia Roberts et Hugh Grant.



*Librairie "Books for cook" : 3000 références de livres de cuisine et ateliers de cuisine.







Quant aux bibliothèques, je suis tombée par hasard sur la bibliothèque de quartier de Hammersmith, l'annexe Sheperds Bush (quartier où nous logions chez l'habitant, ouverte le dimanche de 11h à 17h). Pas moins de 60h d'ouverture public par semaine. 500m2 à peu près, avec pas mal de désordre en rayonnage, mais des places assises toutes occupées par des jeunes, branchés à leurs tablettes ou ordinateurs, pour la plupart travaillant en groupe sur leur devoirs. Un rayonnage uniquement consacré aux livres scolaires à portée de main. Des retraités aussi lisant leur journal. Une ambiance calme somme toute sous la surveillance de cinq membres du personnel. Je sais qu'on est à Londres mais quand même, ça existe en France ???

©Méli-Mélo de livres



©Méli-Mélo de livres


"Le coin des enfants"






                                             
©Méli-Mélo de livres
           Le caméléon méli-mélo d'Eric Carle
©Méli-Mélo de livres















                                                                               Pas de séjour à Londres...
                                                        ...sans le rituel du "Cream Tea" : delicious !

vendredi 28 mars 2014

A la sieste !

Allez, à la sieste les animaux ! Cette petite fille n'est guère écoutée...Aucun des animaux de la jungle ne veut s'endormir. Et évidemment, ils ont tous une bonne raison...
Trop occupé, trop grand, trop petit, beaucoup de dédain pour certains, de la mauvaise foi pour d'autres, bref, que des raisons pour le moins discutables !
Mais la petite fille ne se démonte pas : autorité-autorité, fermez un œil, puis l'autre, puis ZZZZZZ....

Un album au format rectangulaire, aux pages bien épaisses, aux couleurs chaudes, des traits au fusain comme des croquis dessinés sur le vif...


Un album que j'ai proposé à la lecture en accueils petite enfance tout ce mois et qui a été très apprécié : à tel point que dans un groupe, les petits se sont pris au jeu et se sont tous mis à écouter la petite fille du livre ! Magie de certains albums...


Un album qui parait simple dans son approche mais qui demeure terriblement efficace. Les enfants s'y retrouvent dans cette mise en scène de situation où ils se reconnaissent et peuvent en quelque sorte rire de leurs propres travers...sans qu'ils se sentent directement visés. Et ça, ils adorent !


Le site de l'auteure


A la sieste !

Iris De Moüy
Ecole des Loisirs


             Il compte (21/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson



mercredi 26 mars 2014

Mon papa en cage

Agnès de Lestrade nous livre une fois de plus une histoire sensible dont elle a le secret : Loli vit dans la cité avec ses parents et son petit frère Vasco. La vie n'est pas toujours facile : un papa au chômage et une maman qui essaie de faire avec. Le contenu de leurs assiettes se résument souvent à des pâtes et on se moque de Loli à l'école car elle n'est pas habillée selon les critères qui valent dans les cours de récréation...Qu'à cela ne tienne : son papa a réussi à créer un potager avec les jeunes caïds du quartier et ça, elle en est très fière ! Sauf que son papa va faire une bêtise : il sera surpris en train de voler au supermarché et va finir en prison, un papa en cage...

Beaucoup de justesse dans ces pages : la culpabilité de la petite fille, les regrets du papa, la solidarité du quartier face à cette situation, la honte qui en découle pour la famille mais qui garde la tête haute dans le regard des autres. Pas de clichés, pas de misérabilisme mais une histoire comme on pourrait la lire dans les journaux mais avec en plus l'envers du décor, les émotions, les sentiments, la vraie vie quoi. D'ailleurs, l'auteure est partie d'une histoire vraie.

Une couverture foisonnante et des illustrations surprenantes de prime abord : des personnages animaux qui font réfléchir à la juxtaposition comportementale. 

Une bien belle histoire, qui finit bien et qui permet à Loli de grandir et de voir les choses autrement dans la vie.

Sorti le 12 mars en librairie.

Mon papa en cage
Agnès de Lestrade
Morgan Navarro
Le Rouergue
Zig zag

jeudi 20 mars 2014

Londres : petit pop-up panoramique

Une collection de livres pop-up bien sympathique : dans un petit coffret, un petit livre accordéon qui présente 12 monuments essentiels de chaque ville. De Rome à Berlin, en passant par Venise ou Londres, de beaux panoramas en 3D qui donnent envie de découvrir le monde !

Et justement, ça tombe bien puisque je pars à Londres pour quatre jours...un rêve qui se réalise !

©Méli-Mélo de livres
Dans le coffret consacré à Londres, on y découvre donc Trafalgar square,  la cathédrale Saint-Paul, le théâtre du Globe, la Tour de Londres, Tower Bridge,...de quoi donner envie de s'y rendre !

Et les volumes déjà sortis donnent ensemble une jolie petite bibliothèque...(sur la photo, un aperçu de ce que nous avons potassé...).

A bientôt donc !
Bye Bye !




Londres : petit pop-up panoramique
Illustré par Sarah McMenemy
Casterman

mardi 18 mars 2014

Souvenirs de ma nouvelle vie

Charlie a déjà vécu "le pire des pires jours de sa vie". S'ajoute ce déménagement dans ce grand appartement durant les vacances d'été. Des parents toujours sur le qui-vive à chacune de ses sorties. Il y a bien sa tortue à qui se confier, mais bon. Alors, pour s'occuper, elle décide de faire connaissance avec les voisins des immeubles alentour. Munie de son Polaroïd, elle sonne chez chacun et leur demande si elle peut prendre une photographie de la vue de chaque étage. Comme une collectionneuse aguerrie, elle prend tout en note et répertorie tout. Elle va faire des rencontres surprenantes, notamment cette vieille Madame Olga du 3ème étage. Elles vont s'apprivoiser et finalement devenir inséparables en partageant des petites bêtises pour passer le temps. Sauf que Charlie va découvrir que son amie ne lui a pas dit toute la vérité sur elle-même. La jeune fille de 12 ans va le vivre comme une trahison mais très rapidement, l'amitié va reprendre le dessus vis-à-vis de la vieille dame...

J'avais déjà lu le précédent roman (En toutes lettres) de cette jeune écrivaine belge.
Autant le premier m'avait laissée sur ma faim, autant celui-ci est beaucoup plus abouti. Il m'a fait invariablement penser à ce magnifique roman de Muriel Barbery "L'élégance du hérisson". Charlie est très intelligente, elle voit le monde avec son prisme à elle, avec beaucoup de maturité et de candeur mélangées. Elle veut surpasser la souffrance de ce drame familial et trouve en elle les ressources nécessaires. La relation qu'elle tisse avec Olga la maintient peu à peu au-dessus du gouffre. Elle porte une regard décalé sur le monde qui l'entoure. Et peu à peu la résilience fait son chemin.

Les illustrations de Rascal, en forme d'impressions photographiques, ou comme des tampons qui s'impriment, demeurent sobres et tout à fait à leur place.

Il y a dans ces pages beaucoup d'humanité, d'espièglerie, de tristesse aussi mais un beau message sur la vie et la rencontre entre générations.

Souvenirs de ma nouvelle vie
Marie Colot
Alice jeunesse
Collection Deuzio

dimanche 16 mars 2014

La grande fabrique de mots

Cet album est une petite merveille...

Dans ce pays, la fabrique de mots marche à plein régime. Mais tout le monde n'y a pas accès de la même façon. Il faut les acheter pour pouvoir les prononcer. On peut en trouver dans les poubelles, mais ce sont les moins jolis. On peut en acheter en soldes, mais ils ne sont guère utiles. Les enfants les attrapent au petit bonheur la chance dans leur filet à papillons. C'est ce que fait Philéas. Il les conserve alors précieusement. Ne surtout pas les gaspiller ! Il les garde pour la belle Cybelle, dont il est amoureux. Oscar, lui, son rival, en a beaucoup, des mots. Ils doivent valoir une fortune. Passé le découragement, Philéas ose offrir à sa belle les mots qu'il lui destine. Et le miracle de l'amour opère.

Un texte soutenu par les  magnifiques illustrations de Valérie Docampo.

Un album qui donne au langage toute sa profondeur et sur l'usage qu'on en fait.


Il existe une bookapp de cet album et très franchement, c'est une très belle réussite : on retrouve bien la magie du livre. On peut lire avec ou sans narration, les pages sont légèrement interactives, une belle musique, choix de la langue. On se laisse porter par la douceur de cette histoire. Superbe ! Disponible sur l'AppStore et GooglePlay. Une complémentarité évidente des deux supports.
-La critique du site Déclickids sur la bookapp

Une belle réflexion sur le pouvoir des mots, sur la sincérité de nos dires et sur leur importance.
Coup de cœur !


Il compte (20/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson


 La grande fabrique de mots
Agnès de Lestrade et Valérie Docampo
Alice jeunesse
Histoires comme ça
Mixtvision digital

vendredi 14 mars 2014

Qui dort ici ?

Qui dort donc dans ce lit douillet ?
Vous ne le voyez pas...mais il s'agit d'un loup !
Mais "Chut ! pas de bruit, pas un mot", on pourrait le réveiller et alors il pourrait nous sentir, nous voir et nous attraper !
Ouf ! Sauvés ! Sûr ?

Un album que j'ai beaucoup de plaisir à raconter aux tout-petits qui me le rendent bien ! 

Une belle interaction dans ce jeu de lecture où à chaque tourne de page, le suspense est grandissant jusqu'à la chute finale-renversement de situation.

Les tout-petits ne s'y trompent pas et jouent à fond à se faire peur : faire semblant grâce à l'interface du livre.

N'ayons pas peur de leur raconter des histoires de loup ou autre car "la meilleure façon de transmettre la peur, c'est d'avoir peur de la transmettre". CQFD.

Un album très réussi et très amusant à partager !

Il compte (19/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson


Qui dort ici ?
Sabine De Greef
Pastel

mercredi 12 mars 2014

Pool !

Un tout petit format, une couverture toilée, une très belle présentation : on ouvre cet objet avec révérence. Et l'intérieur est une explosion de couleurs et de sonorités !

Quand Pascale Petit et Renaud Perrin s'associent, ça donne ce savoureux mélange de textes sans "e" mais des "e" qui apparaissent dans les illustrations.

Un jeu oulipien donc en hommage à La disparition de Georges Perec.

Et à chaque page sa surprise : des jeux de langage étonnants, détonants, surprenants, où on s'affranchit de la norme et des illustrations en regard aux multiples références, avec des oiseaux, des poules et autres volatiles. On ne voit pas tout tout de suite, on ne saisit pas tout de suite mais c'est ça justement l'intérêt. De la haute voltige bourrée de clins d’œil...


Il y a des textes qu'on a envie de lire à haute voix tant ils vous poussent à le faire et ça sonne aux oreilles de manière délicieuse (Mention spéciale pour ma part à la version remaniée de "Le corbeau et le renard" de Jean de La Fontaine).

Mars, c'est le mois de la poésie...
Voici un album qui la célèbre de bien belle manière !
Un album qui sort aujourd'hui en librairie.

Il compte (18/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson









Pool !
Pascale Petit et Renaud Perrin
Le Rouergue

lundi 10 mars 2014

Demain, promis !

La collection "Petite poche" des Editions Thierry Magnier, je n'en rate pas...ou si peu ! Petit format, petit prix mais textes qui font toujours réfléchir.

L'un des tout derniers-nés est signé Christophe Léon, impossible pour moi de passer à côté.

Dans "Demain, promis!", on rencontre Zacharie, un jeune homme aux rêves les plus fous ! 
Voici ce qu'en dit l'éditeur :  "Zacharie est un vrai casse-cou, il fait du skate, du tennis (il bat même Yannick Noah), de la chute libre en parachute (il dépasse la vitesse du mur du son), il tombe amoureux d’une belle Tzigane, il pêche...Zacharie rêve sa vie : il est hospitalisé et transforme chaque journée sur son lit d’hôpital en une véritable aventure."

Dans ce court concentré, l'auteur aborde une thématique qui, à ma connaissance, est rarement abordée en littérature jeunesse. Je n'en dirais pas plus pour ne pas gâcher la chute.

J'ai pris ce roman comme une genèse : le premier jour, le deuxième jour,...jusqu'au jour J. Comme une espérance d'une renaissance tellement vitale pour le jeune homme.

Une fois de plus, un texte fort, poignant et terriblement efficace. Le livre nous en tombe des mains et comme le héros, le lecteur espère que tout ira bien pour lui.

Demain, promis !
Christophe Léon
Thierry Magnier
Petite poche

dimanche 9 mars 2014

A la campagne

Un album de circonstance...
J'écris ce billet dans mon jardin...
A la campagne...

Le soleil, les oiseaux, la belle lumière, la rosée du matin, l'odeur de la terre, le bourdonnement des insectes,..
Tout y est et c'est exactement cela. Le temps de profiter de cette belle nature éveillée, le plaisir des choses simples, les sensations procurées, les activités toutes modestes comme faire du vélo, construire une cabane, cueillir les fruits, contempler le bleu du ciel dans l'herbe...

J'ai retrouvé tout cela dans cet album au format parfait, aux illustrations pleine page toutes colorées et lumineuses avec cet air de modernité qui sied à merveille à la poésie du texte, avec un mot par page mis en exergue comme pour mieux le savourer. 

Un album- hymne aux petits délices de la vie qui s'offrent dans ces petits moments où l'on perçoit qu'on touche vraiment à l'essentiel.

A la campagne, ça sent bon les arbres. Sous les toits de nuages, on rêve.
On écrit des histoires à l'ombre des feuillages.
On s'allonge pour sentir l'herbe mouillée, l'odeur de la rosée et le vent.
Le vent chatouille la peau.

Alors on oublie tout.

Une belle ballade, vraiment.
Sérénité.
Le sentiment d'être à sa place.
Là.
A cet instant présent.

A la campagne...

Il compte (17/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson

A la campagne
Laurie Cohen et Marjorie Béal
Balivernes Editions

vendredi 7 mars 2014

10 façons de bouleverser le monde

10 nouvelles, 10 auteurs phares de la littérature de l'imaginaire.
Des nouvelles qui posent toutes cette question : Et si ?
Et si les évènements historiques avaient pris une autre tournure ?
La face du monde en aurait certainement été changée.

Les 10 auteurs offrent donc une autre lecture de certains évènements : l'arche de Noé, Napoléon, Hitler, Staline,...

Les nouvelles sont toutes d'égale qualité littéraire. Ce livre est préfacé par Alain Grousset et chaque nouvelle est introduite par quelques lignes de sa main pour en présenter l'auteur et la substance de l'intrigue à suivre. Une chronologie est à peu près respectée puisqu'on part des temps bibliques et on finit dans le futur, mais on peut les lire indépendamment sans problème. Inutile d'être passionné d'histoire : ce sont de réelles fictions avec comme point commun une interrogation sur le sens de l'histoire et ses rouages qui ne tiennent qu'à un fil.

Une lecture très plaisante.

10 façons de bouleverser le monde
Collectif
Flammarion

mercredi 5 mars 2014

L'amour au subjonctif

Pascal Ruter revient en grande forme avec un roman absolument génial ! 
Imaginez une classe de troisième en route pour un voyage scolaire en Italie..(si ! si ! ça vous rappelle des souvenirs, hein ?).

Chaque chapitre alterne avec la voix d'un adolescent, le tout dans la continuité de l'histoire comme un passage de relais. On y fait la connaissance de Roméo et Juliette, le premier éperdument amoureux de la deuxième...mais aussi de Merlin, de Zoé et bien d'autres, et de leurs professeur(e)s : Mme Kroc (professeure de latin), M. Gentil (prof d'histoire géo), Mme Triolet (professeure de musique), un peu dépassés par les évènements. Et surtout du conducteur de bus : Tarzan, un monument à lui tout seul ! Et c'est peu dire ! Le tout dans un ton absolument unique, éclats de rire garantis au fil de scènes d'anthologie, mais aussi des questions existentielles distillées ça et là , sur le sens à donner à sa vie.
Véridique.* (*lire le roman pour comprendre).

Chez nous, on l'a lu à plusieurs en même temps (pas moins de trois marque-pages qui ont fait la course...) et notre avis est unanime : il va falloir que vous vous plongâssiez* vous aussi dans cette histoire rock'n'roll* ! (*-* lire aussi le roman pour comprendre)

Pascal Ruter est décidément doué pour le bonheur...

Tiens, tiens, il y avait déjà un personnage au nom de Croc LA

Mes autres chroniques des romans de l'auteur :
-Du bonheur à l'envers

Ce roman sort aujourd'hui en librairie...

L'amour au subjonctif 
Pascal Ruter
Didier jeunesse

lundi 3 mars 2014

Elle est où la ligne ?

...où l'on comprend que dans la vie, on traverse parfois des lignes sans le savoir.

Thomas prend le train seul à 10 ans. Il se rend chez sa grand-mère pour y passer ses vacances d'été. On apprend par la suite la raison : ses parents se séparent. L'occasion pour le jeune garçon de s'interroger sur ces lignes dans la vie franchies ou pas, c'est selon, et qui changent alors le cours de l'existence. Arrivé à la gare, rien ne se passe comme prévu. Grève. Une correspondance à attendre. Et là, la rencontre avec un SDF, qui dit se nommer Victor Hugo. Un sandwich au fromage partagé et les deux se lancent dans une conversation philosophique à la fois de haut vol et très réaliste sur ces lignes qu'on franchit dans la vie sans trop savoir pourquoi, sans trop savoir comment, sans trop s'en apercevoir. Est-il possible de revenir en arrière ? Ses parents vont-ils s'aimer à nouveau ? Victor va-t-il retrouver une vie décente ? 

Ce dialogue aussi franchit sa propre ligne : Thomas va au-delà de l'éducation donnée par ses parents (parler à un inconnu), découvre un monde qu'il ne connaissait pas, et donne à Victor, sans le savoir, l'idée et ensuite l'envie de s'en sortir. Ces deux-là ne se reverront pas mais ils ont partagé un moment leurs doutes, leurs angoisses, leur questionnement face à l'existence et à ces lignes réelles ou imaginaires.

Il y a aussi les illustrations en bichromie de Joëlle Jolivet qui rendent très bien cette atmosphère propre aux gares, lieux de transit, lieux de tous les possibles, lieux de toutes les directions. Des lignes là aussi.

Un roman dont il y aurait beaucoup à dire tant la charge d'émotions qu'il procure est forte. Tout y est dit mais aussi suggéré. Touchant et juste comme tous les textes de cette collection Trimestre.

Elle est où la ligne ?...
Davide Cali et Joëlle Jolivet
Oskar jeunesse
Collection Trimestre

dimanche 2 mars 2014

Art pour les petits

  Une toute nouvelle collection du Centre Pompidou qui vaut largement le coup d’œil ! 

Toutes les œuvres présentées appartiennent à la collection du Musée d'art moderne du Centre Pompidou.

Deux albums : "Un abécédaire" et "Une animalerie" et dans chacun, il y a des tableaux  page de droite et page de gauche ce qu'on y voit. Avec des petits dessins dans la graphie pour les animaux ou pour l'abécédaire des clins d’œil graphiques au tableau en regard. C'est chouette, frais, tonique et ça raconte même une histoire.

Un beau voyage à travers l'art moderne, avec des œuvres absolument étonnantes !
Une très belle présentation, des photographies de très belle qualité.
Et même tout-petit, l'art, on adore ! 

Ils comptent (15 et 16/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson

Un abécédaire
Une animalerie
Nelly Blumenthal
Centre Pompidou

samedi 1 mars 2014

Le lion et l'oiseau

Attention ! Album sublime ! Coup de cœur !

Un lion découvre un jour d'automne un oiseau blessé dans son jardin, il va le soigner, ils vont passer l'hiver ensemble, s'apprécier, devenir des amis. Puis le printemps arrive : l'oiseau rejoint les siens.  Survient le manque et l'attente du retour pour celui qui reste. Et enfin, elle est récompensée...Et on devine qu'au fil des saisons, ils vont revivre la même situation.

Une histoire banale pourrait-on penser. Mais elle est merveilleusement sublimée par les illustrations toutes douces et sobres d'abord. Puis, par la narration induite par la suite des pages : le lecteur ressent vraiment le temps qui passe, les sentiments et les émotions sont palpables. Tout affleure. Pas besoin d'en rajouter...

J'ai été magnétisée par cette histoire. Superbe. Un concentré de bonheur absolu ! Un livre rare sur les petits riens de tous les jours qu'il faut savoir apprécier quand ils se présentent...



Il compte (14/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson



Le lion et l'oiseau
Marianne Dubuc
Editions de La Pastèque
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...