Tobie Lolness

Il y a des livres comme ça, vous ne les avez pas encore lus, vous savez que vous devriez et puis non, ce n'est pas encore le moment. C'est une promesse tenue à Nathan, du blog Le cahier de lecture de Nathan, grand fan de Timothée de Fombelle, qui m'a menée vers ce roman en deux tomes : La vie suspendue et Les yeux d'Elisha.

Je suis littéralement tombée sous le charme des aventures de Tobie Lolness, ce petit arbre dans l'arbre, un millimètre et demi de grandeur. Quel souffle épique dans ces pages ! Quels messages de respect, de solidarité, d'humanité ! Quelle harmonie !

La très belle écriture de l'auteur envoûte d'emblée le lecteur qui, de rebondissements en rebondissements, est séduit par cette histoire où le bien et le mal s'affrontent même dans le plus petit des univers, celui d'un arbre au cœur d'une prairie, menacé par l'avidité et la stupidité d'un dictateur. Tobie, 13 ans, va suivre l'idéal de ses parents, Sim et Maïa, des parents d'une humilité et d'un courage exemplaires. Il va affronter mille dangers, rencontrer l'amour, la haine, la cupidité, l'amitié, la trahison, mais jamais faillir. Il va voir toute la noirceur de l'homme mais aussi toute sa beauté. Ses blessures secrètes et sa bonté. Toute son ambivalence.

L'auteur y délivre des considérations écologiques d'actualité avec de belles métaphores ainsi que des réflexions philosophiques qui m'ont beaucoup touchées. Du coup, je vous assure qu'on ne voit plus les arbres de la même façon... 
Un récit initiatique d'une force extraordinaire qui vous transporte : même si certains ressorts de l'intrigue sont prévisibles, ce n'est pas grave, la magie opère sous cette plume poétique et magnifique où chaque détail, chaque nom, chaque renversement de situation est amené comme une évidence et tout se tient.

J'ai eu du mal à le terminer, non pas par manque d'intérêt mais au contraire parce que je me suis sentie à ma place dans ce récit, triste de le quitter. J'ai emprunté les deux volumes à la Médiathèque où j'exerce mais je vais les acheter pour la bibliothèque familiale, c'est une évidence. Ils font partie de cette littérature classique au sens noble du terme et je veux les savoir près de moi.

Un grand merci à Nathan qui lui a été touché en plein cœur par ce récit à l'âge de 10-12 ans et je comprends fort bien qu'il puisse être fondateur.

Cette littérature dite de jeunesse a le don de réunir les générations : ma fille de 13 ans l'a dévoré aussi et il n'a pas fini de révéler toute sa splendeur puisque d'autres membres de ma grande famille sont en train de le découvrir à leur tour. Et le même émerveillement !

Si vous ne les avez pas encore lus, n'attendez plus, vraiment !

Les illustrations sont signées de plus par le très talentueux François Place

Vous pouvez aussi lire le dernier roman de Timothée de Fombelle "Victoria rêve", illustré aussi par M. Place, quel duo de choc et quelle petite merveille que ce roman ! (ma chronique ).

Les avis de :
-La littérature jeunesse de Judith et Sophie
-Le cahier de lecture de Nathan
-Le cabas de Za

Nathan, je te dédie cette chronique !

Tobie Lolness
La vie suspendue (tome 1)
Les yeux d'Elisha (tome 2)
Gallimard jeunesse

Commentaires

  1. Merci d'en parler, merci de me citer ... merci de me dédier cette chronique ♥
    Elle est très belle, tu as su poser des mots là où je n'en avais jamais posés. Je suis profondément touché ! Ca n'est pas mon roman, mais celui du talentueux Timothée, mais pour te l'avoir fait découvrir, pour en parler tant, je m'en sens comme responsable. Il est dans mon coeur ce Tobie !
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi aussi il est dans mon cœur Tobie...et merci encore à toi Nathan !

      Supprimer
  2. Tu as craqué pour Tobie, toi aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui :) et je fais des émules autour de moi...

      Supprimer
  3. Lus il y a longtemps maintenant, je garde un très bon souvenir de cette magnifique histoire. Je te conseille vivement "Vango", un diptyque pour les ados si tu ne l'as pas encore lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vango lus aussi mais j'ai moins aimé le second...

      Supprimer
    2. J'ai beaucoup aimé les deux romans de Vango, sauf que j'ai eu un peu de mal à attaquer le deuxième car j'avais un peu oublié le fil de l'histoire...

      Supprimer
  4. Un formidable roman, Tobie Lolness. De la poésie à de l'action: un mélange détonnant! Et effectivement on ne voit plus les arbres pareils après avoir lu ce magnifique roman!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La vache de la brique de lait

La loi du Phajaan

Petit bruit dans la nuit

Colorado train