Bluebird

"Nous, on voyait les choses en bleu, et voir la vie en bleu, c'est la voir telle qu'elle est, tout entière." p.8.

Un roman d'une force rare...

Du bleu et du blues...

Sur fond de ségrégation raciale dans les Etats-Unis des années 1940, on fait la connaissance de Minnie, sacré petit bout de femme, la musique chevillée au corps et un enthousiasme mêlé d'insouciance. Mais une passion viscérale pour la musique et l'amour de la vie.



En compagnie de son père, guitariste hors pair qui lui a transmis les chants des champs de coton, ceux de tout un peuple, elle arpente les routes du Delta jusqu'à ce que la folie des hommes la rattrape. C'est l'époque du Ku Klux Clan et de Jim Crow, dans cette plantation où la halte va révéler bien plus que les apparences.

Mais sur cette route, elle a eu le temps de rencontrer Elwyn, un jeune irlandais qui n'aura de cesse de retrouver sa "Bluebird", partie pour Chicago, le cœur gros mais l'envie de devenir quelqu'un. Le destin va quelque peu l'aider à réaliser ce rêve.

Un roman au souffle historique enivrant, très bien écrit, avec des personnages hauts en couleur, de ceux dont on se dit qu'ils ont vraiment existé.

Une fresque humaine remarquable de dignité, de solidarité, de passion au sens large et d'amour.

Je suis sortie de cette lecture le soleil au cœur et des musiques plein la tête.

De mon point de vue, il s'agit là du roman le plus abouti de cet auteur dont j'avais déjà lu le premier roman ( le Grillon : récit d'un enfant pirate) mais lâché le second (Les sandales de Rama), sans doute à tort.

Un immense coup de cœur pour ce destin incroyable !

Retrouvez les avis de Le tiroir à histoires et de Le cahier de lecture de Nathan.

Existe aussi en version numérique.

Bluebird
Tristan Koëgel
Didier jeunesse

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Arbre

La petite fille qui inventait des histoires

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur

Les extraordinaires aventures du géant Atlas