Et les lumières dansaient dans le ciel

Eliott aime regarder les étoiles. C'est une passion qu'il avait l'habitude de partager avec son père. Mais depuis la séparation de ses parents, rien n'est plus pareil. Une guerre larvée se joue tous les jours et il en devient le témoin impuissant et souvent instrumentalisé. Il se réfugie alors dans la contemplation du ciel. Et pour cela, il fugue plusieurs fois de l'appartement maternel. Avec une minutie
incroyable , il prépare chacune de ses expéditions. C'est son jardin secret, sa soupape. Jusqu'au jour où il est témoin d'une chose extraordinaire. Seul dans son observatoire préféré, dans les vignes, il voit un phénomène inexpliqué. Avec qui le partager ? Il ira là aussi jusqu'au bout de son questionnement, même si la réponse n'est pas vraiment à la hauteur de ce qu'il attendait...

En lisant ce roman, je me suis dit que c'est une histoire sur la résignation. Ce jeune garçon bien solitaire mène sa barque par-devers les adultes et fait preuve d'une maturité bien supérieure. Il fait tout pour vivre sa passion mais le plus discrètement possible. Le combat de ses parents l'exaspère mais il n'y peut rien. Il espère avec ce phénomène mettre un peu de piment dans sa vie. Ce jeune garçon s'émancipe peu à peu, par ses choix, il fait comprendre à ses parents qu'il est grand maintenant et responsable.

Mes deux filles l'ont lu avec beaucoup de plaisir : elles ont d'abord été touchées par la beauté du titre et par cette histoire poétique sur une passion brute. Dans l'infiniment grand, Eliott se trouve et se rassure. Il est à sa place. Un bel hommage à la nature également.

Une belle plume que cet Eric Pessan !

Un roman sorti le 19 février en librairie.

Et les lumières dansaient dans le ciel
Eric Pessan
Ecole des loisirs
Collection Médium

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La petite fille qui inventait des histoires

Arbre

Ribambelle

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur