Le YARK

Je ne me suis pas laissée dévorer par le Yark...mais c'est moi qui l'ai dévoré !

Cela faisait longtemps que je voulais le lire, chose faite et quel régal ! Nous l'avons lu à haute voix, à tour de rôle avec mes deux filles, et les mots en rimes ont chanté à nos oreilles, on sentait le souffle du monstre dans la chambre, pour un peu on se serait bien retrouvées en pleine conversation avec lui !

Le Yark est un monstre d'un autre âge, qui se délecte des petits enfants bien sages et bien élevés, les autres lui donnent des aigreurs d'estomac. Quand son ventre crie famine, il part à la recherche de cette espèce rare en voie de disparition...jusqu'à ce qu'il rencontre la douce Madeleine qui va le sauver d'une mort certaine. Il ne pourra se résoudre à la dévorer. Il y a du revirement de Yark dans l'air !

La lecture de ce petit livre, déjà un très bel objet, est jubilatoire ! On se délecte de la langue, on se régale des péripéties, on s'attache à ce gros monstre bien pataud, on finit par ne lui souhaiter que du bien alors que c'est un monstre !

Les illustrations en noir et blanc de Laurent Gapaillard sont monstrueuses et détaillées à souhait, à la Maurice Sendak.


Voici un conte moderne délicieux et effrayant, au langage recherché, à l'humour décapant, à lire en période de Noël...
pour les enfants sages et les autres...

Car "S'ils ne faisaient pas d'excellents ragoûts, les enfants ne serviraient à rien du tout."

Qu'on se le dise, foi de yark ! 
 



Pour tout savoir sur Bertrand Santini
Une interview de l'auteur et du dessinateur 

Un film d'animation pour bientôt, Monsieur Santini ?

Les avis de :

Le Yark
Bertrand Santini et Laurent Gapaillard
Grasset jeunesse
Collection Lecteurs en herbe 
 

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Arbre

La petite fille qui inventait des histoires

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur

Les extraordinaires aventures du géant Atlas