Je m'appelle Mina et j'adore la nuit....



"Ecrire, c'est emmener les mots en promenade".

Voici une phrase tirée de la fin de ce livre qui en résume parfaitement bien l'essence...
Un enchantement pour ma part : un Objet Littéraire Non Identifié même !

Mina est une jeune fille sans conteste douée pour l'imagination mais au fil des pages, on perçoit chez elle comme une fêlure : le deuil de son papa en est sans doute une des raisons mais elle fait des efforts surhumains pour "dompter" cette absence. Sa maman, très présente, très "entourante" l'y aide beaucoup. Elles s'épaulent l'une l'autre dans cette épreuve. Déscolarisée, elle apprend beaucoup avec elle car elle se met à son rythme. Mais chez Mina, on perçoit aussi plein d'autres choses : une sensibilité à fleur de peau, un anti-conformisme brut de décoffrage, un regard très aiguisé et assez inquisiteur sur le monde des adultes et notamment le milieu scolaire, parfois une sorte de dédain vis-à-vis des autres enfants...Mais Mina est différente, ça c'est sûr ! Et, elle n'entre pas dans "les cases"...Elle se réfugie alors dans son imaginaire, qui la nourrit, qui lui permet de rester en équilibre...Elle sait qu'elle doit aller vers les autres, c'est difficile pour elle, mais elle va y arriver...

Les pages sont régulièrement ponctuées de ses activités hors-piste, parfois assez délirantes mais ô combien remplies de poésie ! J'ai pris le temps d'en tester certaines et franchement, on se retrouve à l'aune de sa propre adolescence quand on s'essayait aussi à des exercices d'écriture. Ce livre, c'est ça : l'histoire de Mina sous la forme d'un journal et d'un atelier d'écriture. Cela peut paraitre déroutant. Pour ma part, j'ai adoré ! Du coup, quand j'en aurai le temps (?!), je lirai Skellig (1er roman jeunesse de David Almond et qui a inspiré Mina...). Mais quand ce sera le moment...j'essaie toujours de laisser une petite respiration...

Billet écrit avec ma fille de 12 ans...qui a adoré ce livre aussi ! 

Activité hors-piste
Titre de chapitre













Je m'appelle Mina et j'adore la nuit
David Almond
Gallimard jeunesse

Le site de l'auteur ici 

Commentaires

  1. Mina vit dans son monde. On ne sait pas bien son âge: elle semble vouloir rester une enfant. Réfractaire au système scolaire, elle préfère de loin rester seule, perchée dans son arbre, écrire, rêver, communiquer avec les oiseaux. Mina a une alliée, sa mère, une femme ouverte et affectueuse qui ne la brusque pas et accepte de la scolariser à la maison... Un roman un peu à part comme l'était Skellig, le premier roman jeunesse de David Almond, un univers, un voyage intérieur vraiment passionnant. Tant de fraicheur, de délicatesse et d'intelligence! A découvrir absolument.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif

Les petits amis de la nuit