Le monde dans la main

Une histoire intimiste et chronique familiale : le roman commence la veille des 16 ans de Pierre (Pierre-Marie), jeune homme mal dans sa peau, en seconde option musique dans un lycée de Versailles. Une grande sœur, Alix, de deux ans son aînée (et dont on comprend qu'elle ne vit plus là...) et ses parents, dont il ne sait pas grand chose de la vie. Dans cette famille, on ne se parle guère, on vit les uns à côté des autres. Le poids des traditions familiales (assez bourgeoises) est lourd. Mais Pierre s'en accommode : cela le rassure aussi.

Jusqu'au jour où, sous ses yeux et ceux de son père, sur le parking d'Ikéa, sa mère s'en va parce qu'elle n'en peut plus. Pas plus d'explication. La vie change alors brusquement. Son père tombe peu à peu dans la dépression et Pierre va découvrir le monde des adultes : fait de compromis, de secrets, d'apparences trompeuses. Il va prendre conscience que la vie est faite de peu de choses et qu'il suffit d'un rien pour en changer son cours. Il va aussi faire l'expérience de la sexualité, un long chemin pour lui. La fin du roman donne au lecteur la clé de ce drame familial.

Ce roman aborde avec finesse la fin de l'adolescence, le poids de la famille aussi et la place que chacun peine à y trouver parfois. Il nous dit aussi de vivre pleinement sa vie : "Ces années m'ont appris qu'il faut prendre tout ce qui se présente, s'efforcer de vivre pleinement ce qui doit l'être, le bon comme le mauvais, chaque sourire chaque larme. Il faut habiter le présent..."(p. 278).

Le monde dans la main
Mikaël Ollivier
Thierry Magnier

Commentaires

  1. Un récit intimiste à la fois trés dense et trés sobre.
    Connais tu la BD 'Lulu, femme nue' ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, "Lulu, la femme nue" est un récit magnifique, très intérieur et très fort.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge