Au pays de Titus

Un grand format très bien adapté pour cet album qui est un plaidoyer pour laisser les enfants grandir à leur rythme. J'ai beaucoup aimé les grandes illustrations en alternance : couleurs très foisonnantes quand Titus, l'enfant, nous transporte dans sa rêverie, et en noir et blanc, quand il s'agit de ses parents et autres grandes personnes. Dans le langage aussi, la différence est de taille : les grandes personnes donnent des ordres et se désespèrent de ne pas se faire obéir alors que l'enfant joue à partir d'un rien (les petits pois dans son assiette...) et invente des mots chaleureux qu'il conjugue à sa guise : "Ils sont serrurouillés les adultes...".
Un livre pour les enfants, pour qu'il reste longtemps des enfants, mais surtout pour les adultes afin qu'ils se souviennent de l'enfant qu'ils ont été...il n'y a pas si longtemps pourtant.

 Goele Dewanckel et  Claudine Galea
Editions Le Rouergue

 
Vous aimerez aussi :

Le grand voyage de mademoiselle Prudence de Charlotte Gastaut éditions Père castor Flammarion où il est question de Prudence, petite fille rêveuse, qui préfère voyager dans ses mondes fabuleux plutôt que d'obéir aux ordres de sa maman.


Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La petite fille qui inventait des histoires

Arbre

Ribambelle

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur