Articles

Le docteur du coeur

Image
Il faut croire que cet album m'était prédestiné...en toute modestie bien sûr !  L'héroïne au cœur grand comme ça 💗 se nomme Pépita... Le docteur du cœur est un titre à prendre au sens propre comme au figuré.
Dans la forêt, rien ne va plus : Ours, lapin, écureuil et hérissonne ont le moral en berne, des petits et gros bobos les assaillent. Heureusement, Pépita, là-haut sur la montagne, sait soigner tout ce petit monde, non seulement avec des soins appropriés mais aussi avec les mots qui donnent du baume au cœur. Même le loup, elle le rend plus doux et l'initie à la cuisine de légumes. 
Seulement, le docteur Pépita connait elle aussi la tristesse et tout ce petit monde va lui rendre le sourire en retour de tous ses bons soins prodigués.

Qu'il est doux cet album ! Il en émane un tel sentiment d'empathie, de bonheur partagé, de joie de vivre ensemble, en se respectant, dans les corps, dans les âmes que son propre cœur bat d'allégresse.
Les illustrations, très figurative…

Sauter dans les flaques...

Image
....Et autres petits bonheurs des quatre saisons croqués avec tendresse et malice par Amélie Biggs Laffaiteur.



L'entrée dans l'automne nous ramène toujours à l'hiver qui s'approche. On pense alors avec regret au soleil de l'été , à la renaissance du printemps en souhaitant qu'ils reviennent vite. Pourtant, chaque saison a son lot de merveilles. 
C'est ce que démontre cet album aux couleurs pastels dans 28 petits bonheurs associés à chaque saison. On commence par le printemps et on termine donc par l'hiver. 

Les petits plaisirs qu'on peut recevoir à chaque saison, mille sensations qui s'y rapportent, sont décrites à travers des petits textes page de gauche et illustrés avec poésie et douceur dans des grands médaillons page de droite. S'intercalent des doubles pages imagiers répertoriant ce que chaque saison a à nous offrir.
Cet album au charme intemporel, au goût de l'enfance, livre donc plusieurs niveaux de lecture qu'on peut partager en …

Encore plus de bonheur

Image
De la joie de retrouver Angela qui est maintenue en seconde (on ne dit plus redoubler...). Car après Que du bonheur !, voici Encore plus de bonheur.
Et cette année ne va pas être de tout repos non plus : elle ne comprend pas Angela, le premier mois tout allait si bien et ensuite....
1. Elle apprend la nouvelle orientation sexuelle de sa mère, 2. Elle goûte aux joies de la nouvelle orientation culinaire de son père, 3. Elle va devoir faire sans son papi qui a "cassé sa pipe" (lisez le roman, vous comprendrez mieux...) 4. Mais surtout il y a Félix (bonheur en latin !) qui n'arrête pas de se retrouver sur son chemin et franchement quel boulet !
Bref, ce n'est pas encore gagné tout ça !
On retrouve le même humour que dans le précédent, les petites annotations manuscrites partout à la manière d'un journal intime d'ado, des têtes de chapitres qui sont déjà des développements à eux tout seuls (perso j'adore !) mais surtout on retrouve une Angela moins à fleur de peau, …

Invasion de Marsus !

Image
Houba ! Houba !  Les Marsupilamis sont de retour sous la houlette de Benjamin Chaud à travers deux albums que voici :

Une tempête a détruit la maison des Marsus. Ils quittent donc la jungle à la recherche d'un nouveau nid. Sauf qu'à chaque fois qu'ils trouvent un endroit, ils se font déloger par un occupant. Pas très accueillant tout ça !
Une petite maladresse aurait pu mener à une grande catastrophe mais les petits Marsus ont plus d'un tour dans leur sac (ou plutôt des queues lasso très utiles !) et un grand sens de la solidarité. 
Du coup leur vient une idée originale pour leur nouveau nid. 
Aussitôt pensé, aussitôt fait !



Comme dans toutes les maisons du monde, le réveil sonne (oui dans la jungle aussi !) et c'est parti pour se préparer pour partir à l'école.
Le lecteur s'identifie donc immédiatement au quotidien des petits Marsus qui, comme tous les écoliers du monde, apprennent tout un tas de choses, vont à la cantine, font la sieste, du sport, et hop ! C'…

La vache de la brique de lait

Image
Cet album irrésistible aborde une question métaphysique de taille : et si dans la brique de lait qu'on utilise chaque jour ...il y avait une vache ? Si, si ! 
C'est l'affirmation posée dès la première page par un jeune garçon : "Il y a une vache dans la brique de lait".

Dans les pages suivantes, il s'attache à faire la démonstration par moult arguments pour étayer son affirmation de départ.
Et franchement, on se dit pourquoi pas tant il fait preuve de sens pratique, y compris écologique.
Avec un sérieux à toute épreuve, la démonstration est plus que convaincante, se frottant au réel avec une touche de fantaisie et d'humour, servie par des illustrations rigolotes et fort à-propos.
On est là dans le regard de l'enfance, dans ce qu'elle perçoit encore, dans son questionnement, sur les objets du quotidien qui font son quotidien.

On lit cet album en forme de brique de lait  le sourire aux lèvres, avec l'envie de tourner les pages encore et encore, même l…

Miss Pook et les enfants de la lune

Image
"La haine est une défaite, mes enfants. Elle ne tourmente que celui qui l'éprouve" p.171S'il est bien un thème porté haut la main par ce roman époustouflant, tourbillonnant, désopilant, c'est bien le combat de la haine contre l'amour.
De main de maître, Bertrand Santini explore les méandres de l'universalité de ces sentiments contradictoires.
Nous sommes à Paris en 1907, la Tour Eiffel se fait repeindre sous les ordres de Gustave Eiffel, et une sorte de Mary Poppins débarque sur le museau de son dragon. Mais ne vous y trompez pas : celle qui se fait passer pour une gouvernante anglaise irréprochable n'est autre que Miss Pook, sorcière de son état, qui vient enlever les enfants pour leur faire échapper à un funeste destin, les emmener dans son château sur la lune et révéler alors sa véritable nature et l'objectif de son dessein.
C'est ce qui arrive à Elise Dubenpré, fille unique du couple Dubenpré, un couple bien assis au niveau social. Au passage…

Les grands artistes

Image
Une boîte magique pour apprendre à jouer avec l'art !


Ce sous-titre ne ment absolument pas : cette boite aux coloris péchus est réellement magique pour initier les enfants à différents artistes et courants artistiques. 

A l'intérieur, on y trouve 10 dépliants dédiés soit à des artistes-Léonard de Vinci, Caravage, Van Gogh, Monet, Klimt et Kandinsky- soit à des mouvements artistiques- Cubisme, futurisme, surréalisme et pop-art.

Chaque dépliant contient 8 pages mêlant explications et activités à réaliser (2 feuillets d'autocollants et 2 transparents en prime) : tout est conçu pour que l'enfant s'approprie en jouant les techniques, les couleurs, les formes, l'espace et l'oeuvre et/ou l'artiste en question.

Chaque dépliant propose une forme nouvelle d'appropriation : ce n'est nullement rébarbatif mais au contraire très stimulant pour l'enfant mais aussi pour l'adulte qui l'accompagne car lui aussi peut apprendre une foule de choses ! Une bie…